Search
mardi 11 décembre 2018
  • :
  • :

La Majorité et réélection du Président IBK: Koulikoro peaufine son plan et sa stratégie

Comment concrétiser, à l’échelle régionale, notamment dans la région de Koulikoro, l’engagement pris, au niveau national, par les partis membres de la Majorité présidentielle regroupés au sein de la plateforme électorale « Ensemble pour le Mali » ? Comment s’organiser et contribuer à l’atteinte de l’objectif final qui est la réélection dès le premier tour du Président de la république, Ibrahim Boubacar Keita ?
Voilà autant de questions qui étaient, avant-hier samedi, à l’ordre du jour de la première réunion de prise de contact des coordinateurs régionaux des partis membres de la plate-forme politique et électorale « Ensemble pour le Mali » au niveau de la région de Koulikoro.

Tout semble indiquer que Koulikoro est bien partie pour relever le défi de la réélection, dès le premier tour, du Président de la république, Ibrahim Boubacar Keita. Pour l’atteinte de cet objectif prioritaire, souscrit au plan national par l’ensemble par des partis politiques membres de la Majorité présidentielle regroupés au sein de la plateforme électorale « Ensemble pour le Mali », la région de Koulikoro entend jouer sa partition à la hauteur de l’engagement pris et à la satisfaction des responsables des partis représentés dans la circonscription électorale.
Voilà pourquoi les 8 partis politiques : UDD, ADEMA, RPM, PCR, ASMA, UM-RDA, APR, PDES se sont donné la main, cheminant dans une parfaite symbiose de complicité et de collaboration sincère pour gagner le seul défi qui vaille, celui de la victoire de leur candidat au soir du 29 juillet prochain : le président de la république, Ibrahim Boubacar Keita.
Lesdites formations politiques ont tenu, avant-hier samedi, dans la salle de conférence de l’Office du périmètre intégré de Baguineda, la première réunion de prise de contact des coordinateurs régionaux des partis membres de la plate-forme politique et électorale « Ensemble pour le Mali » au niveau de la région de Koulikoro sous la présidence de l’Honorable Mamadou Diarrassouba, président de la Fédération des sections RPM de Koulikoro.
Au menu de cette rencontre, qui a vu aussi la participation des élus nationaux et communaux des partis membres de l’Alliance « Ensemble pour le Mali », la stratégie électorale à mettre en place ainsi que les actions à mener ensemble au niveau de la région, notamment les modalités de désignation des assesseurs, des délégués, des mandataires, des superviseurs dans les 2 185 centres de vote et 3 493 bureaux de vote ainsi que celles de formation des agents électoraux.
Par cette démarche, il s’agissait d’éviter qu’un seul parti prenne les devants de l’initiative et marginalise les autres. Voilà pourquoi les partis signataires conviennent de la désignation collégiale et consensuelle de ces différents agents électoraux dans les centres et bureaux de vote. Et sur ce plan, l’ensemble des acteurs politiques sont d’avis et se sont engagés à aller dans ce sens. Car, à Koulikoro l’on est conscient de l’idée selon laquelle la victoire ne sera acquise que si tous les partenaires et alliés politiques s’engagent et travaillent à fond et surtout s’engagent à respecter les décisions prises au plus haut niveau de la pyramide, tout en adoptant un comportement de discipline militant, d’entente entre les acteurs.
C’est la raison pour laquelle, à travers des débats intenses et démocratiques, les coordinateurs régionaux des partis membres de la plate-forme politique et électorale « Ensemble pour le Mali » ont partagé plusieurs autres points au nombre desquels figurait aussi la réflexion sur le format de l’organe régional de pilotage des élections.
Sur ce sujet, si la réunion inaugurale de prise de contact a permis de définir les contours, les parties signataires se sont donné rendez-vous le dimanche prochain pour la mise en place de la Coordination régionale. Elle sera suivie une semaine plus tard par la constitution de l’ensemble des coordinations au niveau cercle et à l’échelle communale.
En ouvrant les débats, le président de la séance et non moins président de la Fédération des sections RPM de Koulikoro, a rappelé cinq principes directeurs pour l’observation desquels les acteurs politiques de la mouvance présidentielle se doivent de respecter afin de gagner le pari de l’engagement pris : celui de porter le candidat IBK à Koulouba pour un second et dernier mandat afin de parachever les grands chantiers de développement qu’il a ouverts au profit et au bonheur des Maliens.
Au nombre de ces cinq commandements, il a cité le respect scrupuleux de l’engagement et les mots d’ordre des présidents des partis signataires de la plate-forme politique et électorale « Ensemble pour le Mali » ; la discipline dans les rangs des militants au sein des partis et autour des décisions prises émanant de la majorité ; la création à l’échelle régionale d’une harmonie qui doit amener à l’entente et à la cohésion.
Quant aux autres exigences qu’il faut impérativement prendre en compte pour gagner le pari de la victoire, l’honorable Diarrassouba a insisté sur le partage d’informations, à travers des réunions et des cadres d’échanges ; et enfin sur le partage des décisions qui doivent être acceptées de tous et en lesquelles l’ensemble des composantes s’y reconnaissent et se l’approprient.
C’est en cela qu’il a invité tous les coordinateurs et secrétaires généraux régionaux des partis membres de la plate-forme politique et électorale « Ensemble pour le Mali » au niveau de la région afin qu’au bilan des résultats, Koulikoro sorte grandie d’avoir contribué à la réalisation de l’objectif commun.
En galvanisant la troupe, le président de la Fédération des sections RPM de Koulikoro a indiqué que la région en a les moyens, qu’elle a les atouts et que les femmes et les hommes qui sont dans cette circonscription électorale sont capables aujourd’hui de se hisser à ce niveau de satisfaction.

Par Mohamed D. DIAWARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *