Search
lundi 27 juin 2022
  • :
  • :

Mali: Ambassadeur de France persona non grata

L’Ambassadeur de français, Joëlle MEYER a été sommé hier lundi de quitter le pays sous 72 heures. Les autorités nationales ont justifié cette décision par les récentes déclarations «hostiles» des responsables français à leur encontre. L’annonce de cette décision du Gouvernement de la transition a été favorablement accueillie par les internautes qui invitent, cependant, nos autorités à la vigilance. 

« Je suis très fier des autorités de la transition. Mais restons soudé et surtout vigilant puisque c’est un début du commencement. Le prochain tour, c’est Barkhane et Takuba. Merci et vive le Mali», peut-on lire dans l’un des commentaires.

Malibook : le Gouvernement de la République du Mali informe l’opinion nationale et internationale que, ce jour, lundi 31 janvier 2022, l’Ambassadeur de France à Bamako SEM Joëlle MEYER a été convoqué par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération.

Abdoulaye Kone : l’ambassadeur français au Mali à 72 heures pour quitter le Mali. Le gouvernement malien donne 72 heures à l’ambassadeur français au Mali (photo), pour quitter notre territoire national. Rien ne sera comme avant, Inshallah.

Madi Toure : je suis très fier des autorités de la transition. Mais restons soudé et surtout vigilant puisque c’est un début du commencement. Le prochain tour, c’est Barkhane et Takuba. Merci et vive le Mali.

Oumar Traore : Abdoulaye Kone, aujourd’hui est un autre jour. Très bien fait. Le Mali n’est pas venue dans la calebasse de sa mère, qu’il sache que le Mali est une république et non un département de la France. Nous sommes fiers de nos autorités.

Abdoul Hane : Assimi GOITA et Choguel sont une bénédiction pour le Mali et pour l’Afrique entière. On dit stop au génocide de la France au Mali et dans le Sahel. On demande aux autorités de la transition de chasser les militaires français sur notre territoire.

Christian Dori Ebang Mba : décision courageuse et salutaire. Le respect s’impose. Jean Yves le « Truand», oh pardon le Drian, ministre de la «mafia» bretonne et empêtré dans des scandales de trafic d’influence au Mali, de rétro commissions dans la vente d’armes au moyen- orient, impliquant son putatif de fils Thomas, répondra un jour devant la justice. Son poulain de Macron, ce satano- mondialiste et esclave des « Rothschild», tout autant. Maudite France !

Ali Ben Moctar : quand on qualifie le Gouvernement du Mali illégitime et irresponsable on ne peut espérer autrement qu’une telle réponse. Je réitère toute ma disponibilité pleine et entière à la Présidence de la République du Mali pour cette décision si courageuse et nécessaire pour l’honneur du Mali et pour le bonheur des Maliens.

Si on doit comprendre, il y aurait des juntes légitimes et responsables par ailleurs des juntes illégitimes et irresponsables.

C’est le problème avec vous les Occidentaux vous vous croyiez indispensable et maître suprême pour juger nous les autres. Cela est inadmissible et aberrant ! Cela doit cesser pour la compréhension mutuelle favorable à l’entente universelle.

Votre modèle tout pour moi mais rien pour les autres est caduque.

J’exige au Gouvernement du Mali la résiliation de tous les accords et traités avec le Gouvernement Élysée – Présidence de la République française

Si l’enfer doit être notre destination finale, que cela soit ainsi. En période de guerre il faut savoir se défendre !

Tiowa Diarra : la roue de l’histoire tourne. En 1961, le président Modibo KEITA a demandé à l’armée française de quitter le pays. Puis le pays s’est tourné vers la Russie et la Chine. Moins de dix ans après, les instructeurs français étaient de retour.

Ashley Leïla MAIGA : selon ce brillant jeune guinéen, on ne peut pas le convaincre que des gens non élus peuvent faire ce que des gens élus ne peuvent pas faire. La souveraineté ne consiste pas à chasser la France et ramener la Russie.

Chevalier noir : tout ce que je peux vous dire est de vous méfier des grands diplômés de l’école occidentale.

Soumaila Traore : le Mali est à nous les Maliens ou la France ? Nous en faisons ce que nous voulons et on décidera de qui on veut s’allier et qui doit s’en aller, soit les partenaires acceptent cela ou ils peuvent plier bagages, trop c’est trop.

Doumbia ibrahima officiel : ce qui veulent remplacer la France par la Russie ont tous des agendas qui correspondent à l’agenda russe. Il s’agit de changer le colonisateur ou le l’exploiteur.

Sebastien Nzuzi : des gens non élus ou mal élus (c’est exactement pareil) pullulent sur ce continent. C’est d’ailleurs ce qui explique que notre chère Afrique soit le continent le moins avancé en bien de domaines. Oui, ce jeune Guinéen a bien raison.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *