Search
mercredi 12 août 2020
  • :
  • :

Mandé: autonomisation des femmes

Les femmes des vingt-cinq villages de la commune rurale du Mandé réunies au sein de la Fédération des associations féminines ont reçu des mains de la ministre de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, Diakité Aissata Kassa Traoré, un important lot de matériels, composé de moulin, des matériels de transformation de patte d’arachide et de saponification ainsi que des moustiquaires. C’était samedi dernier, lors d’une visite de terrain.

La remise de ces matériels a fait l’objet d’une cérémonie, ce 18 janvier 2020, à Ouinzendougou, chef-lieu de la commune en présence de Mady Koné, coordinateur des chefs de villages ; de Doumbia Fatoumata Diane, présidente de la fédération ; de Nouhoum KELEPILI, président de l’autorité intérimaire à la mairie ; de Sadio Keita, préfet de Kati ; etc.

Rencontrer les femmes du Mandé pour connaître leurs préoccupations afin de trouver des solutions à leurs préoccupations, tel était l’objet de la visite du ministre Diakité Aïssata Kassa Traoré.

Dans son intervention, Mme Doumbia Fatoumata Diane, présidente de la Fédération des associations féminines du Mandé (FAFMA) a tout d’abord rendu un hommage à Dr Timoré Tioulenta et à toutes les victimes de la crise sécuritaire que vit notre pays. Ensuite, Doumbia Fatoumata Diane, au nom de ses membres, a saisi l’occasion pour présenter les vœux du nouvel au ministre. Elle a affirmé que la présence du ministre à Ouinzendougou rassure les femmes du Mandé. Parce que c’est un éloquent signe en faveur des femmes maliennes en général et celles du Mandé en particulier.

Pour sa part, le ministre de la Promotion de la femme a magnifié la femme rurale tout en mettant en exergue son mérite, à travers sa contribution au développement de notre Pays. Pour la ministre Diakité, les femmes rurales jouent un rôle important dans les foyers. Ensuite, le ministre a rappelé que ces femmes sont beaucoup impliquées dans la sécurité alimentaire, nutritionnelle ainsi que les activités génératrices de revenus. Elle a montré que tous ces facteurs participent à raffermir le rôle de la femme rurale dans la réalisation des objectifs du millénaire pour le développement. C’est la raison pour laquelle, dit-elle, le gouvernement sous l’impulsion du président Ibrahim Boubacar Keita a pris des dispositions pour accompagner les femmes. Des projets et programmes ont été dans ce sens élaborés et mis en œuvre, a révélé le ministre. S’agissant de ces projets, Diakité Aissata Kassa Traoré a cité le Fonds d’appui à l’autonomisation de la femme et à l’épanouissement de l’enfant (FAFE). Elle a parlé aussi du programme d’autonomisation de la femme à travers la chaîne de valeur karité. Pour terminer, Dr Diakité Aissata Kassa Traoré a appelé les femmes à la paix et à la cohésion sociale.

Signalons que le chef du village de Samaya a mis à la disposition ministère de la Promotion de la femme, de l’enfant et de famille, quatre hectares, à aménager pour les besoins des femmes. En outre, un hectare a été attribué par le même chef du village pour la construction d’un centre de formation dédié au ministre Dr Diakité Aissata Kassa Traoré.

Par SABA BALLO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *