Manif contre l’arrestation de Ras Bath: des Bamakois se prononcent

Suite aux violentes manifestations qui ont lieu devant le tribunal de la CIV du district de Bamako, à l’occasion de la comparution de l’animateur de radio, Mohamed Youssouf Bathily, ayant occasionné la mort d’une personne, plusieurs blessés et des dégâts matériels, nous avons tendu le micro à quelques habitants de la capitale qui ont bien voulu exprimer leur avis, sur l’arrestation et puis les manifestations violentes. Lisez plutôt leurs éclairages !

Abdoul Kanté, diplômé sans emploi : « Cette arrestation est insensée »
Je ne suis pas d’accord avec l’arrestation de Ras Bath, car si on arrête une personne il faut avoir une raison particulière ou lui donner une convocation. Mais rien de cela n’a été fait. Cette arrestation est insensée pour moi. Je présente toutes mes condoléances à la famille du défunt. Les manifestants qui ont été arrêtés doivent être libérés pour que la situation ne s’aggrave pas. À mon humble avis, les manifestants devraient attendre le verdict si violences, ils devaient y avoir lieu.

Samba DIOP, commerçant:
« Nous demandons la libération immédiate de Ras BATH »
Le procureur n’a pas pu nous convaincre avec ces arguments. Jusque-là, on n’a pas eu de raison valable pour l’arrestation de Ras BATH. Alors, nous demandons sa libération immédiate, l’arrêt de l’utilisation des gaz et des bals réels contre les populations civiles lors des manifestations. La génération Rasta ne meurt jamais. Nous ne voulons pas de malentendus ni de querelle, nous demandons juste la libération de notre Ras BATH. On est pour la vérité et la liberté d’expression. Pour moi, les policiers n’ont aucun droit de jeter des gaz encore moins tirer à balles réelles sur les manifestants civils. Le but de la manif était de soutenir Ras BATH, car il n’a rien fait.

Boubacar DIARRA, agent de Commerce : « Cette action risque d’aggraver la situation de Ras BATH »
Pour moi, cette manifestation ne s’est pas bien déroulée. On peut manifester sans passer par la violence. Ce genre d’événement joue sur le développement même du pays et je pense que l’allure prise par la manifestation risque d’aggraver la situation de Ras BATH. On ne peut pas s’opposer de la sorte à l’autorité nationale. Ce n’est pas la manière de procéder. Parait-il que les manifestants et les policiers se sont affrontés au point de tirer des balles réelles et causer la mort d’un jeune occasionnant également des blessés. Pour moi, un policier ne doit jamais tirer sur la population surtout quant il s’agit d’une manifestation pacifique. Cet acte est condamnable et cela peut causer une autre situation de colère. À mon avis, on pouvait soutenir Ras BATH sans passer par ces moyens des moyens de violence.

Bakary KEITA, ancien hôtelier : « Je trouve anormal qu’on arrête Ras Bath et sans le propriétaire de la radio »
A mon avis, on ne devrait pas arrêter RAS BATH, on doit le laisser les gens s’exprimer. Je ne sais pas pourquoi on l’a arrêté ? Je ne connais pas les causes de son arrestation. Mais je trouve anormal qu’on l’arrête lui et non le propriétaire de la radio. Ils devaient commencer par ce dernier. Nos opposants dorment, c’est Ras Bath qui fait office d’opposant, puisque c’est lui qui dit la vérité aux Maliens et dénonce les tares du gouvernement. Sinon, si ça continue ainsi, le pays ne pourra jamais avancer. Depuis le temps de Modibo KEITA, le pays n’a fait que reculer au lieu de progresser. Et concernant la manifestation, les gens pouvaient faire une marche pacifique sans utiliser la violence où entrainer la mort. Sinon faire des casses et brûler des choses en semant la panique, je n’aime pas ce genre de chose. Ils pouvaient faire une marche seulement, pour exprimer leur soutien à Ras BATH.

Ali DOUCOURE, enseignant:
« Ce qui se passe actuellement est une honte pour le pays »
Concernant l’arrestation de Ras BATH, je ne connais pas la vraie raison. Franchement, je ne sais pourquoi on l’a arrêté. Seuls les responsables de son arrestation en savent le motif de leur action. Je pense que ses fans se sont précipités pour sortir. En principe, ils devaient d’abord chercher à comprendre les choses avant d’agir de la sorte. Je lance un appel à la population, particulièrement aux jeunes d’être solidaires et tous, ensemble pour un Mali meilleur. De mon point de vue, ce qui se passe actuellement dans notre pays est une honte pour tous les Maliens.

Mamadou KEITA, informaticien : « Je pense que la manifestation est une bonne chose »
Je pense que l’arrestation de Ras BATH n’est pas convenable, car le Mali est considéré comme un pays de liberté d’expression. Même si le procureur de la République a déclaré hier que l’arrestation de Ras BATH est due à ce qu’il a dit sur les soldats. Je pense que la manifestation est justifiée même s’il y a eu mort d’homme et des blessés, c’était pour une bonne cause.

Mariam KEITA, vendeuse de maïs : « Cela ne donne pas une bonne image de notre pays »
Ce genre de manifestation n’est pas bon pour l’image d’un pays comme le nôtre qui sort d’une crise profonde. Notre pays n’a pas besoin de nouveau conflit et je pris le Bon Dieu pour que le Mali sorte de cette situation indemne.

Bakari CAMARA, agent de sécurité: « On devrait plutôt arrêter le vrai coupable, Bandjougou »
Mon avis sur l’arrestation de Ras Bath est que c’est injuste, on devrait plutôt arrêter d’abord le vrai coupable des injures et de l’atteinte aux mœurs : le prêcheur Bandjougou Doumbia. En ce moment, les gens pouvaient comprendre celle de Ras Bath qui devait intervenir après. Mais dans cette confusion-là, nous ne comprenons pas cette arrestation du Rasta en chef comme une injustice. Concernant la manifestation d’hier, c’est la faute aux autorités qui n’ont pas pu rétablir l’ordre correctement. En fait, les gens n’y sont pas allés dans l’intention de manifester violemment. C’est parce que les policiers n’ont pas su faire leur travail correctement surtout pour le maintien de l’ordre au sein de la foule de manifestants qu’il y a eu violence.

Dramane DIALLO, chauffeur :
« Pourquoi arrêter un des nôtres qui ne fait que révéler la vérité au peuple ? »
C’est très lâche d’arrêter Ras BATH, on laisse les rebelles défiler autour de nous. Ils ne sont jamais arrêtés. Mais pourquoi arrêter l’un des nôtres qui ne fait que révéler la vérité sur la situation réelle du pays. Il n’ambitionne qu’ouvrir la porte de la démocratie et de la liberté d’expression pour le peuple malien. Concernant le décès qui est survenu, avant-hier mercredi, je pense que c’est son destin, nous prions pour le repos éternel de son âme. C’est une réalité qui nous attend tous.

Bakari DRAME, migrant :
« On veut la paix, on veut un terme définitif à ces genres de désordre »
Je ne sais même pas pourquoi on a arrêté Ras BATH, quand bien même j’ai entendu qu’une grande foule s’est rassemblée afin de manifester pour le soutenir et pour demander sa libération. Je ne connais pas les motifs de son arrestation, mais je pense que cette interpellation n’a pas plu à la population. J’ai entendu qu’il y a eu des incidents indésirables qu’il y a même eu un mort d’homme. Ce que nous demandons aux dirigeants du pays, c’est d’analyser rapidement la situation et prendre les mesures nécessaires pour circonscrire les dérapages de cette nature dans notre pays.

M. KEITA, enseignant à la retraite : « Ras BATH est un politicien à la solde des personnes mal intentionnées »
Pour le cas de Ras BATH, au début, il avait bien commencé, mais c’est à la fin qu’il ya eu de dérapage. À mon avis, on peut relater certaines vérités sans pour autant aller à des insultes, sans s’attaquer à la vie privée des gens, en un mot sans agresser des gens. Pour moi, il n’est pas journaliste de profession, car un journaliste digne de ce nom ne devra pas se comporter de la sorte. Moi je le vois plutôt comme un politicien à la solde des personnes mal intentionnées. Il divulgue le secret des services, des gens… Son comportement sur scène va à l’encontre de la déontologie journalistique. Voilà pourquoi je condamne fermement sa manière d’agir.

Par Bénédicte SOMBORO, Fanta et Kounbéli DIAW (Stagiaires)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *