Search
lundi 19 octobre 2020
  • :
  • :

Marchés publics 535 milliards de FCFA en 2018

L’Autorité de régulation des marchés publics et des délégations de services publics (ARMDS) a initié deux formations simultanées à l’intention des élèves fonctionnaires de l’École nationale d’administration (ENA). Lesdites formations portent sur les procédures nationales de passation, d’exécution, de contrôle et de règlement des marchés publics et des délégations de services publics. La cérémonie d’ouverture était co-présidée, le lundi 17 février, au siège de l’ENA, sis à Kati Sananfara, par le Directeur général de l’ENA, le Pr Mohamed TRAORE, et le président de l’ARMDS, le Dr Allassane BA.

Durant une semaine, il s’agira de renforcer les capacités des élèves fonctionnaires prêts à prendre la relève pour bâtir un Mali qui gagne.

Le Directeur général de l’ENA, le Pr Mohamed TRAORE, a salué l’initiative de cette formation. Pour lui, la thématique retenue est d’une importance capitale. Il a appelé les élèves fonctionnaires à suivre cette formation avec attention et assiduité.

Le Président de l’ARMDS, le Dr Allassane BA, a expliqué qu’au Mali comme partout ailleurs, les marchés publics drainent des capitaux très importants. Il a informé que les statistiques de 2018 font ressortir que 4 602 marchés ont été passés par l’ensemble des autorités contractantes pour un montant total de 535 245 103 865 F CFA.

« La passation des marchés, instrument pour la bonne gouvernance, constitue en même temps un terrain privilégié de détournements des fonds publics qu’il faut combattre avec des armes bien spécifiques, à savoir : l’arme de la formation, l’arme de l’éducation et de la sensibilisation et enfin l’arme de la sanction », a affirmé le Dr BA.

Il a déclaré que chaque structure ou organisation, chaque citoyen a un rôle à jouer dans ce combat. Aussi, a-t-il souligné que la signature des accords tripartites entre l’ENA, l’ARMDS et l’USJPB permettra très prochainement d’insuffler une énergie nouvelle à la formation des acteurs dans le domaine de la commande publique dans notre pays.

Il a noté que la présente formation intègre toutes les phases prioritaires, à savoir, la préparation, la passation, l’exécution, le contrôle et le règlement de la commande publique. Pour ce faire, il a invité les participants à s’investir suffisamment, afin de tirer le meilleur profit possible de cette opportunité offerte pour leurs futures responsabilités au sein de l’administration.

« Le développement du pays est l’affaire de tous. Il nous appartient de prendre nos responsabilités afin que chacun joue sa partition dans son domaine d’action. Ensemble, nous ferons face aux multiples défis et aux grands chantiers que nous devons mettre en œuvre pour le bien du Mali », a rassuré le Président de l’ARMDS.

Le Dr DIALLO a saisi l’occasion pour expliquer aux élèves fonctionnaires de l’ENA que sa structure a pour mission d’assurer la régulation du système de passation des marchés publics et des délégations de services publics. Aussi, a-t-il ajouté que l’ARMDS est chargée entre autres : de former et informer les acteurs de la commande publique dans le cadre d’un perfectionnement continu ; d’assurer l’audit des marchés publics passés par les autorités contractantes ; de statuer sur les recours non-juridictionnels. Une mission fondamentale de l’ARMDS qui donne la possibilité à tout acteur lésé dans une procédure de passation, d’exécution ou de règlement des marchés publics  de saisir l’ARMDS, précisément le Comité de règlement des différends,  après l’exercice préalable du recours gracieux.

Les présentes sessions de formation des élèves fonctionnaires de l’École nationale d’administration marquent le lancement des activités de renforcement des capacités des acteurs de la commande publique du Mali au titre de l’année 2020 sur les procédures nationales de passation, d’exécution, de contrôle et de règlement des marchés publics et des délégations de services publics.

PAR MODIBO KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *