Search
lundi 22 octobre 2018
  • :
  • :

Mécanisation de l’agriculture: Toguna — Tropic Agro-Chen au Burkina Faso

Le géant de l’agro-industrie malienne, Toguna Sa, après la Guinée-Conakry où il a implanté une unité de production d’engrais, se signale au Burkina Faso. L’entreprise vient de fournir aux paysans de ce pays voisin des tracteurs, sur la demande du gouvernement du Faso. La cérémonie de remise desdits équipements a eu lieu le samedi 11 novembre 2017, à Logofourosso, un village des environs de Bobo-Dioulasso, en présence du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

Dans le village de Logofourosso, non loin de Bobo-Dioulasso, les paysans burkinabè étaient à l’honneur. Et pour cause ? Une importante quantité d’équipements agricoles venait d’être mise à leur disposition par le gouvernement, dont des tracteurs fournis par notre compatriote, Seydou Nantoumè, PDG de Toguna-Agro-Industrie. La cérémonie de remise était présidée par le chef de l’État du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Ces équipements sont composés de 500 tracteurs, de 100 motoculteurs et de 750 motopompes, tous équipés. Ils ont été non seulement exonérés des taxes de douane et de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA), mais leur prix a aussi été fortement subventionné par l’État. Ainsi, les tracteurs coûtant entre 15 et 20 millions de F CFA sur le marché, ont été mis à la disposition des producteurs entre 7 à 9 millions de F CFA, selon le gouvernement burkinabè.

Le choix porté des plus hautes autorités du pays des Hommes intègres sur Toguna Agro-industrie, un géant du développement de l’agriculture au Mali et dans la sous-région, pour fournir des tracteurs à ses paysans ne relève pas du hasard. En effet, sur 1000 tracteurs subventionnés aux paysans du Mali en 2015, Tuguna a remporté le marché de 800 tracteurs de marque Foton.
L’issue heureuse de cette aventure est non seulement signe de confiance, mais aussi aussi une confirmation de son leadership au Mali et dans la sous-région.
En tout cas, la joie et l’espoir se lisaient sur le visage du monde paysan du Faso qui ne cachait pas sa fierté à l’endroit des autorités pour ce geste en faveur du développement du monde rural du Burkina Faso.
Toné Armède, un producteur bénéficiaire de Legmoin dans la région du Sud-Ouest, a salué ce soutien de l’État. N’eût été la subvention de l’État, il a reconnu que sur le marché, le tracteur de « 60 chevaux » qu’il vient d’acquérir à 9 276 000 F CFA pouvait lui coûter entre 16 à 17 millions de F CFA.

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a, à l’occasion, invité les agriculteurs burkinabè à aller vers une agriculture modernisée.
Selon le ministre de l’Agriculture et des Aménagements hydrauliques, Jacob Ouédraogo, l’agriculture burkinabè reste malheureusement caractérisée par une faible productivité liée notamment à la faible utilisation des équipements. « Seulement 4,4 % des superficies bénéficient de labour motorisé et 20 % ne connaissent même pas le labour avant les semis », s’est-il défendu.
Le représentant des fournisseurs desdites machines agricoles a rassuré que ces engins répondraient au mieux, aux besoins des agriculteurs. Car, une particularité de cette opération, selon Al Hassane Siénou, est « le service après-vente », qui, a-t-il fait savoir, consistera à la formation des acquéreurs et des tractoristes avant toute livraison, à la disponibilité des pièces de rechange et à l’assistance des acquéreurs par une équipe mobile de dépannage.
Il faut noter que ce géant de l’industrie malienne remonte en 1994 avec la société TOGUNA SARL, société importatrice d’intrants agricoles au Mali. En effet, c’est en octobre 2006 que Toguna Agro Industries a vu le jour, avec comme vison « d’aider la terre à nourrir les hommes ». Ainsi, Toguna Agro Industries S.A est la 1re unité de production d’engrais au Mali et leader sur le marché national.
Elle accompagne tous les grands projets de l’État du Mali pour le développement de l’Agriculture au Mali, à savoir : Programme coton, Initiative Riz, Programme pomme de terre, etc.
Grâce à son réseau de distributeurs agréés qui couvre l’ensemble des régions agricoles du Mali, sa présence rassure les producteurs quant à leur approvisionnement sans faille.
La Société Toguna-Agro-Industrie réalise 40 % de son chiffre d’affaires à l’export vers le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Niger, le Sénégal, le Bénin, la Guinée-Conakry, la Sierra Leone, la Gambie, et la Mauritanie.
Au sein de l’unité de production, elle a installé un laboratoire équipé de matériels de dernière génération, homologué par le Laboratoire national du Mali et répondant aux normes européennes.
« Aider la terre à nourrir les hommes » : tel est l’engagement de Toguna Agro-Industries, depuis le démarrage de son unité de production à Bamako, en 2006.
Toguna Agro-Industries s’est vue décerner plusieurs prix ces dernières années, dont l’International Trophy for High Quality à Bruxelles en 2010 et l’International Star for Quality à Genève en 2012.

Par Sidi DAO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *