Search
vendredi 20 mai 2022
  • :
  • :

Médiature: décorations de 2 travailleurs

Le secrétaire général, Mamadou THIAM, et le directeur des réclamations des services du médiateur de la République, Adama Tiémoko SANGARE, ont reçu, hier mercredi, des mains du Médiateur de la République, Baba Hakib HAIDARA, leurs médailles de Chevalier de l’Ordre national du Mali. C’était en présence du Grand chancelier des Ordres nationaux du Mali, le médecin-colonel major à la retraite Djingareye TOURE.
Étaient témoins de cette cérémonie, pleine d’émotion, le personnel du service du médiateur et les parents et proches des récipiendaires.
Avant la décoration des deux récipiendaires, le Grand chancelier des Ordres nationaux du Mali, le médecin-colonel major à la retraite Djingareye TOURE, a dispensé à l’assistance un cours magistral sur les Ordres nationaux du Mali (leur objet, leur composition, la procédure de désignation des récipiendaires et les conditions d’avancement dans les grades).
Selon lui, les Ordres nationaux du Mali ont été créés par la Loi N° 6331 du 31 mai 1963. Ces Ordres comprennent: des grades et des dignités. Comme grades, il a cité: le grade de Chevalier, le grade d’Officier, le grade de Commandeur. Quant aux dignités, il a énuméré: le grade de grand Officier de l’Ordre national de la République du Mali et la médaille de Grand-croix de l’Ordre national du Mali. Cette dernière est réservée uniquement au Président de la République ou à ces chefs d’État étrangers ou à des hautes personnalités étrangères.
Les Ordres nationaux de la République, a précisé le colonel-major TOURE, sont destinés à récompenser des personnes qui se seraient distinguées par des mérites exceptionnels dans l’exercice de la fonction civile ou militaire.
«Le Président de la République est le Grand maître des Ordres nationaux, c’est seul qui peut prendre un décret pour mettre quelqu’un dans l’Ordre national», a déclaré, le Grand chancelier des Ordres nationaux du Mali.
S’agissant des Mérites, a cité le colonel major TOURE, il y a le Mérite national avec effigie Abeille (réservé aux nationaux), le Mérite national avec effigie lion debout (aux étrangers).
Il y a des décorations militaires. Mais peut bénéficier de ces décorations, tout citoyen ayant opéré auprès des militaires dans le cadre de la défense nationale (Croix de la valeur militaire, le Mérite militaire, la Médaille des blessés, la Médaille de sauvetage, la Médaille commémorative de campagne), a précisé le médecin colonel-major.
Il y a aussi des Médailles spécifiques: la Médaille du mérite agricole, la Médaille du mérite de la santé.
En effet, chaque année, le Grand chancelier écrit au Président de la République pour fixer un quota de citoyens qui doivent bénéficier de distinctions.
«La Médaille ne se réclame pas. La Médaille ne se demande pas. La Médaille se mérite et se porte…», a conclu le Grand chancelier des Ordres nationaux du Mali.
«Nous sommes très fiers de nos collègues, nos collaborateurs qui sont décorés aujourd’hui», a déclaré le Médiateur de la République, Baba Hakib HAIDARA.
Le Médiateur de la République a adressé ses vives félicitations aux récipiendaires qui ont mérité de la reconnaissance de l’État, après une longue carrière.
Le doyen HAIDARA n’a pas oublié de remercier l’ensemble de ses collaborateurs au service comme en famille qui ont contribué à ce que ce jour soit. Le chef de l’institution a invité les jeunes à se cultiver davantage.
Au nom des récipiendaires, Mamadou THIAM a remercié, avec émotion, le Médiateur de la République, le Grand chancelier des Ordres nationaux du Mali et le personnel du service du Médiateur pour leur soutien et accompagnement.
«Ce sont les premières décorations au service du Médiateur, elles ne seront pas les dernières …», a souhaité le porte-parole des heureux récipiendaires.
Par Hamidou TOGO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *