Search
samedi 17 avril 2021
  • :
  • :

Mieux encadrer la Commande publique

L’Ecole nationale d’administration (ENA) a abrité hier le démarrage officiel des sessions de formation de l’Autorité malienne de régulation des marchés publics et des délégations des services publics (ARMDS). Présidée par le président de l’ARMDS, le Dr Alassane BA, la cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence des membres du Conseil de régulation, des cadres de l’Autorité et des bénéficiaires de la formation.

La Présidente de la Fédération nationale des consultants du Mali (FENACOM), Mme BERTHE Minian BENGALY, a affirmé que cette formation s’inscrit en droite ligne des objectifs prioritaires de sa fédération en vue de mieux maîtriser le système de passation des marchés publics et d’anticiper sur les contentieux y afférents.
Le Secrétaire aux relations extérieures du Conseil national des bureaux de placement payant et entreprises de travail temporaire du Mali (CONABEM), Mohamed Lamine Ag N’DEGUEOU, a ajouté que cette formation « témoigne de la volonté de l’ARMDS d’outiller le secteur privé malien d’instruments pour faire face à la rude concurrence dans le monde des affaires ».
Pour sa part, le Président de l’ARMDS, Alassane BA, a rappelé que depuis 2010, la collaboration entre l’Autorité et les organisations professionnelles du secteur privé dont la FENACOM et le CONABEM a toujours été fructueuse, non seulement en termes de recommandations d’amélioration continue de notre système national de passation de la commande publique, mais aussi et surtout en termes de réponses adéquates aux besoins de formation exprimés.
« Pour ce qui concerne le renforcement de vos capacités dans le domaine de la commande publique, l’objectif principal visé reste le même, à savoir : vous outiller pour mieux répondre aux appels d’offres en vue de gagner des marchés tant au Mali que dans la sous-région », a précisé le Président BA.
Il a espéré que les participants sauront tirer le maximum de profit des formateurs du Cabinet Afrique Compétences spécialisés dans le développement de compétences.
Le Président de l’ARMDS a profité de l’occasion pour renouveler à l’ensemble des acteurs de la commande publique la disponibilité de l’Autorité à œuvrer pour un système performant de gestion de la commande publique au Mali.
Il a expliqué que la maitrise des textes et du processus de préparation des offres est un passage obligé pour tout entrepreneur désirant exceller dans un domaine aussi concurrentiel et évolutif qu’est la commande publique. « L’ARMDS s’y attelle en programmant cette année 21 sessions de formation à l’intention des acteurs du secteur privé », a informé le Président BA.
Soulignons qu’à l’issue des présentes sessions, 90 membres, dont 45 de chaque organisation, verront leurs capacités renforcées.

PAR MODIBO KONÉ




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *