Search
samedi 22 juillet 2017
  • :
  • :

Ministère des Affaires étrangères: les réalisations 2014 et les grands chantiers 2015

Le week-end dernier, sur les hauteurs de Koulouba, il s’est déroulé la double cérémonie de présentation des vœux du personnel du ministère des Affaires étrangères au ministre de tutelle, Abdoulaye DIOP, et d’hommages aux partants à la retraite. Une occasion pour la famille diplomatique de renouveler leur engagement en faveur du rayonnement du pays.

La rencontre, qui a eu pour cadre, la salle de conférence dudit département, a été marquée par les interventions  de la Présidente de l’Association des femmes,  des présidents de l’association des fonctionnaires et diplomates à la retraite des Affaires étrangères et de l’Amicale des anciens ambassadeurs et consuls généraux du Mali et des représentants des syndicats et des partants à la retraite.

Tous ont félicité le ministre pour sa reconduction dans le gouvernement Modibo KEITA pour diriger la diplomatie malienne, en cette période cruciale de recherche de la paix et de réconciliation dans notre pays. Avant  d’attirer son attention sur la nécessité d’adopter le Statut Autonome des travailleurs du département, de mettre en application le plan de carrière en vigueur et  de corriger certaines « injustices » dans cadre du mouvement diplomatique.

Le  Secrétaire général du ministère a fait un discours bilan dans lequel, en sa qualité de chef de l’Administration, il a salué le courage, le dévouement, l’abnégation et le patriotisme des travailleurs du Département. Il a  félicité le ministre pour le choix porté sur lui pour diriger ce département  de souveraineté et hautement stratégique  et l’a assuré de la totale disponibilité et de l’engagement sans faille des travailleurs à œuvrer à ses  côtés dans l’accomplissement de sa délicate  mais combien exaltante et noble mission.

« Votre arrivée à la tête de notre Département aura suscité une légitime fierté au sein de l’ensemble des travailleurs du Ministère des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et de la Coopération Internationale. Ce sentiment s’est encore renforcé, à travers la haute marque de confiance que Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar KEÏTA, Président de la République, Chef de l’Etat, a placée en vous, en vous responsabilisant pour conduire la délégation gouvernementale aux pourparlers inter maliens engagés en Alger, depuis le mois de Juillet dernier.

Dès lors, il est aisé de comprendre les attentes de nos collaborateurs, nombreuses et diverses, nourries parfois d’impatience, mais très certainement à la mesure des contraintes majeures qui assaillent ce Département.

Pour répondre à cette sollicitation, vous avez choisi de miser prioritairement sur les ressources humaines, c’est-à-dire de faire d’abord confiance aux femmes et hommes de ce Département.

En retour, en leur nom ainsi qu’au mien propre, je puis vous assurer, Monsieur le Ministre, de l’engagement de l’ensemble des travailleurs du Département, à œuvrer ardemment pour la réalisation des missions qui vous sont assignées », s’est adressé Mamadou Maki TRAORE, à son assistance.

Il a saisi l’occasion pour faire un bref survol de l’actualité diplomatique tout en rappelant les réalisations essentielles  de la diplomatie malienne, qui ont été menées au pas de course, suivant les orientations imprimées par le Président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA.

Au nombre de ces missions accomplies : l’adoption par le Conseil de Sécurité, le 25 Juin 2014, à la satisfaction de notre pays, de la résolution 2164 relative au renouvellement du mandat de la MINUSMA qui a pris en charge les principales préoccupations du Mali, à savoir la réaffirmation de l’unité du notre pays, de l’intégrité de son territoire et de la forme républicaine et laïque de l’Etat ; la préservation et la consolidation de l’appui des partenaires multilatéraux et bilatéraux au financement du développement de notre pays ; la relance réussie du processus politique de sortie de crise dans le cadre des pourparlers inter-Maliens, en Juillet 2014,  à Alger dont le dénouement positif devrait intervenir très prochainement ; le succès de la participation de notre pays au sommet des leaders africains et américains, du 6 au 8 Août,  à Washington. A cette occasion, le Mali a notamment été retenu parmi les  6 pays pilotes pour l’initiative du Président OBAMA pour la Paix et la Sécurité en Afrique.

Participe également à cette dynamique : le succès de la participation de la délégation malienne à la 69ème  session de l’Assemblée  Générale des Nations Unies, et en marge de laquelle, le Secrétaire Général, Ban Ki MOON a tenu à organiser et co-présider avec le Président de la République une session spéciale sur la situation au Sahel au cours laquelle il a réaffirmé son soutien au processus de Médiation dirigé par l’Algérie.

Autres résultats engrangés par le département sous l’entregent du chef de la diplomatie : la relance des contacts politiques de haut niveau et de la coopération avec la Russie, à travers la rencontre du ministre DIOP avec  son homologue russe LAVROV ; la fructueuse moisson d’engagements de la Chine pour le financement de projets et programmes structurants dans notre pays à hauteur de plus 5 500 milliards de francs CFA, à la faveur du Forum économique de TIANJIN.

Plus globalement, la diplomatie malienne, selon l’Ambassadeur TRAORE, s’est illustrée en 2014 par des réalisations significatives portant sur la mobilisation de financements multilatéraux et bilatéraux au titre de la coopération au développement ; la ratification de Traités et Accords ; la production de rapports périodiques, dans le cadre du CIMERAP, au titre du respect des engagements internationaux pris par notre pays ; la Participation effective du Mali aux rencontres internationales au nombre desquelles celles statutaires de l’UEMOA, de la CEDEAO, de l’UA, des ACP, de l’OCI, de l’ONU etc. ; la gestion des candidatures au sein des organisations internationales ; l’Accréditation de nouveaux Ambassadeurs étrangers au Mali et la présentation des lettres de créance des nouveaux Ambassadeurs du Mali à l’étranger ; les échanges de visites, parfois de haut niveau, entre le Mali et plusieurs Pays et Institutions Partenaires.

En termes de perspectives pour 2015, le Secrétaire général a informé qu’outre les orientations fixées par le Président de la République, l’action diplomatique ne manquera certainement pas de prendre en compte plusieurs autres axes saillants comme la poursuite du processus politique de sortie de  crise ; l’accompagnement diplomatique du processus de mise en œuvre de l’accord devant sanctionner les pourparlers inter-Maliens ; les grands chantiers relatifs à la coopération au développement avec les principaux partenaires bilatéraux et multilatéraux de notre pays ; sans oublier les préparatifs du prochain sommet France –Afrique prévu à Bamako en Décembre 2016 et celui de la 11ème Conférence des Ambassadeurs du Mali.

En réponse à ces différentes interventions, le ministre Abdoulaye DIOP s’est dit profondément fier des résultats très appréciables obtenus malgré le contexte extrêmement difficile. Ils témoignent, selon lui de l’engagement de tous les travailleurs du département pour relever les nombreux défis et les missions qui sont assignés au ministère.

Conscient que le pays vit dans un monde en pleine mutation, le ministre a proposé, courant cette année, d’ouvrir ou de renforcer quelques chantiers qui lui paraissent urgents pour améliorer les performances du département. Parmi ses priorités, figurent en bonne place, la mise en place d’un panel afin de faire propositions de nature à assurer la relève du personnel ; l’adoption du projet de Statut autonome ; la poursuite de la modernisation de l’outil de travail par l’accès et l’usage au quotidien des nouvelles technologies par tous les travailleurs du département central ainsi que dans les missions diplomatiques et consulaires ; la refondation de l’outil diplomatique telle que souhaitée par le Président IBK pour l’adapter aux intérêts supérieurs du pays et aux réalités de la scène internationale.

Enfin, le ministre DIOP a remercié très chaleureusement les partants à la retraite et prié Allah pour qu’il leur accorde une retraite paisible et un repos bien mérité.

Par Mohamed D. DIAWARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *