Search
mardi 18 septembre 2018
  • :
  • :

Ministère des Droits de l’Homme: 4 agents ont reçu des distinctions honorifiques

Le Grand chancelier des ordres nationaux, Amadou Sagafourou GUEYE, a remis, hier mardi, des distinctions honorifiques à des agents du ministère des Droits de l’homme. La cérémonie s’est déroulée dans la salle de conférence du département, sous la présidence du ministre, Me Kadidia Sangaré COULIBALY.
Les heureux bénéficiaires de ces distinctions au ministère des Droits de l’homme sont Mme TRAORE Adam DIARRA, qui a reçu la distinction de Chevalier de l’ordre national ; Daouda KEITA, Ibrahim Harouna TOURE et Mody Samba Abba TOURE qui ont reçu le Mérite national avec effigie abeille.

Le Grand chancelier des ordres nationaux, le général de brigade Amadou Sagafourou GUEYE, a indiqué que les décorations occupent une place importante dans l’agenda de la grande chancellerie et présentent un aspect fortement symbolique pour les départements ministériels et les institutions de la République.
Le général de brigade a affirmé que la grande chancellerie honore ceux qui, à travers leur abnégation, leur professionnalisme et leur exemplaire, ont émergé en attirant l’attention de leur hiérarchie et l’admiration des autorités.
Le grand chancelier des ordres nationaux a rappelé que toutes les nations ont, en un moment de leurs histoires, ressenti la nécessité de mettre en exergue certaines valeurs de bravoure, de ténacité, de solidarité, de dignité, de don de soi, de dévouement, de conscience professionnelle, de loyauté, d’efficacité, de fidélité, en distinguant les mérites des hommes et des femmes, quels que soient leurs domaines d’activités.
Ces remises de distinctions honorifiques marquent la reconnaissance de la nation à des hommes et à des femmes, parfois anonymes, qui ont mis leur compétence, leur savoir et savoir-faire au service de l’essor du pays.
« Madame le ministre vous a proposé après avoir décelé en vous les vertus qui font les grands hommes. Vos qualités et vos mérites reconnus par vos responsables hiérarchiques ont été confirmés et validés par le président de la République, Grand maitres des ordres nationaux. À travers ces distinctions, le Mali tout entier vous réitère sa reconnaissance. Vous incarnez désormais tout ce à quoi les autres Maliens doivent se référer. Vous êtes des modèles émérites et des exemples de mérites et d’excellence qui devaient aider au réarmement moral de notre pays et aider à relever les défis d’éducation, des valeurs professionnelles, spirituelles et morales », a affirmé le grand chancelier des ordres nationaux à l’endroit des récipiendaires.
La porte-parole des récipiendaires, TRAORE Adam DIARRA, a remercié les autorités d’avoir honoré leur modeste personne. Pour elle, ces distinctions constituent un appui moral pour les multiples services rendus à la nation.
« Aux jeunes générations, je vous dis que cette consécration est une démarche collective et non une aventure solitaire. Acceptez de vous sacrifier pour la Nation. Soyez passionnés de votre travail, soucieux de la transmission et attentifs à l’autre, vous serez des grands commis de l’État », a affirmé TRAORE Adam DIARRA, avant de déclarer que derrière ces médailles se sont 10 ans, 20 ans et voire plus de 30 ans de travail qui viennent d’être récompensés.
Le ministre des Droits de l’homme, Me Kadidia Sangaré COULIBALY, a ajouté que cette cérémonie est importante à plus d’un titre. Ce, d’autant plus qu’il s’agit d’honorer des hommes et des femmes, des éminents défenseurs des droits de l’homme qui ont rendu de bons et loyaux services à la nation. Elle a soutenu que les distinctions honorifiques, au-delà de la sobriété, enseignent des qualités morales et professionnelles, notamment les vertus du travail bien fait, de l’excellence, du courage, de l’abnégation, de la probité, du don de soi, de l’amour de la patrie.
Pour madame le ministre, ceux ou celles qui auront su incarner ces valeurs à la tâche méritent que la nation reconnaissante les récompense en leur décernant des distinctions honorifiques à la hauteur de leurs sacrifices. Des reconnaissances, dit-elle, afin qu’ils perpétuent ces enseignements en préservant dans l’effort pour que d’autres puissent suivre leurs exemples dans l’œuvre quotidienne de construction nationale.
La ministre des Droits de l’homme a espéré que ces exemples de patriotisme et du travail bien fait inspireront d’autres. Elle a enfin remercié le président de la République et les autorités pour leur souci constant d’honorer les plus méritants.

PAR MODIBO KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *