Search
vendredi 20 mai 2022
  • :
  • :

Le ministre algérien en visite au Mali: ‘‘ nos partenaires doivent décoloniser leur propre histoire’’

Le ministre algérien des Affaires étrangères et de la Communauté nationale établie à l’extérieur, Ramatane Lamamra a effectué ce mardi 5 octobre 2021, une visite officielle au Mali. Au cours de laquelle, il a été reçu en audience par le président de la Transition et le Premier ministre. A ces deux personnalités, il a exprimé la solidarité du peuple algérien à ses frères maliens.

Porteur d’un message d’amitié, de solidarité et de fraternité du Président algérien, Abdelmajid Tebboune, M. Lamamra a successivement été reçu en audience par le Premier ministre et le Président de la Transition et auxquels il a transmis le message de soutien du peuple algérien. ‘’Le moment est très important’’, a-t-il indiqué avant d’ajouter qu’il ne peut y avoir de stabilité en Algérie si le Mali est affecté. Cela est d’autant plus vrai que l’Algérie est le deuxième pays après la Mauritanie à avoir la plus longue frontière avec le Mali.
Le diplomate algérien n’a pas manqué de regretter les campagnes de dénigrement sans précédent contre le Mali sur le triple plan diplomatique, politique et médiatique.
Par un rappel, M. Ramtane Lamamra a salué la décision historique et courageuse du Mali, tout nouvellement indépendant, d’avoir permis à l’Algérie en 1960, d’utiliser une partie de son territoire pour mener à bien sa lutte de libération nationale.
Le Président de la Transition, le Colonel Assimi Goita a tenu, lors de son audience avec le M. Ramtane Lamamra, a remercié l’Algérie pour son courage, sa marque d’amitié et de solidarité en un moment aussi crucial pour le Mali, qui fait face à d’énormes défis pour la sécurisation de son territoire et de ses populations. Le Président Goita a également remercié son homologue algérien et par là, tout le peuple algérien dont l’appui n’a jamais fait défaut au Mali dans les moments difficiles.
‘’Notre souci majeur aujourd’hui est la sécurité des Maliens et, pour cela, nous ne nous laisserons jamais’’, a-t-il confié à son hôte qui dira avoir désormais une ‘’bonne de grille de lecture à partir de la bonne source’’, a fait remarquer M. Lamamra tout en rassurant que personne ne pourra manipuler l’Algérie sur la crise malienne. Cette visite, selon M. Ramtane Lamamra, aura un très bon écho auprès du peuple algérien qui reste mobilisé pour le renforcement des liens d’amitié et de voisinage avec le Mali.

Egalement au cours de sa visite de travail, le ministre algérien a rencontré le Premier ministre en présence de son homologue du Mali, Abdoulaye DIOP.

Il a indiqué que l’Algérie n’a pas oublié le geste historique de Modibo KEITA qui a ouvert les frontières du Mali aux frères Algériens pendant la guerre d’indépendance. Ainsi, pour lui, dans ce contexte difficille pour le Mali, son pays ne peut manquer de manifester sa solidarité avec le peuple malien. C’est une réaction de Patriotes, de Panafricanistes dira le ministre Algérien. Ramtane Lamamra a souligné que le destin du Mali et celui de l’Algérie sont étroitement liés.
Face aux enjeux du moment, le ministre Algérien n’a pas eu à réfléchir longtemps: La dignité avant l’intérêt. Nous devons œuvrer à notre complémentarité dans les différents domaines afin de faire face à toutes les velléités.
Le ministre Algérien a souligné que nos partenaires doivent aujourd’hui décoloniser leur propre histoire et s’inscrire dans une dynamique respectueuse, cohérente et responsable. L’Afrique berceau de l’humanité, dira Ramtane Lamamra, l’Afrique sera le tombeau de la Colonisation et du racisme.
La ligne de front entre le Mali et l’Algérie est fondée sur une solidarité historique. Notre souveraineté a conclu le ministre Algérien n’est pas négociable.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *