Search
mercredi 26 septembre 2018
  • :
  • :

Mise en place EPM Koulikoro: l’honorable Diarrassouba aux commandes

Les élus et délégués des partis politiques membres de la Plateforme ‘’Ensemble pour le Mali’’ de la région de Koulikoro ont mis en place leur coordination, hier dimanche, dans la salle de spectacle Siramory DIABATE de ladite localité. L’équipe de 16 membres est dirigée par l’honorable Mamadou DIARRASSOUBA.

La Plateforme électorale ‘’Ensemble pour le Mali’’ (EPM) prend forme dans la région de Koulikoro. Les leaders, les cadres, les élus et les membres des partis politiques de ladite Plateforme de la cité du Méguétan ont constitué leur équipe de campagne. C’était dans la salle de spectacle Siramory DIABATE pris d’assaut par des centaines de militants et membres de ‘’Ensemble pour le Mali’’.
À l’instant de la région de Koulikoro, une coordination régionale d’EPM sera mise en place dans toutes les régions du Mali, ont dit les responsables du regroupement. Selon eux, la démarche consiste à mettre en place des structures de travail, de mobilisation à la base pour atteindre les objectifs fixés par le regroupement : faire réélire le président IBK, dès le 1er tour de la présidentielle.
Après près d’une heure de rencontre à huis clos entre les membres de la plateforme, le rapporteur Abdoulaye COULIBALY a pu proclamer, à la plénière, la liste du nouveau bureau régional de l’EPM de Koulikoro, sous des ovations. Il s’agit d’une équipe de 16 personnes composée des membres du RPM, de l’Adema PASJ, de l’ASMA CFP, de l’UM-RDA, de l’UFD, de l’UDD, du PDES et du PCR.
Chaque formation politique est représentée par deux personnes dans ce nouveau bureau dirigé par l’honorable Mamadou DIARRASSOUBA. Leur choix a été fait en fonction de l’engagement des personnes désignées, de leur disponibilité et de leur esprit de travailler en équipe, a expliqué l’honorable Cheick Fantamandy TRAORE, membre de la commission de mise en place de la coordination.
Suite à sa désignation à la tête de ce bureau régional de l’EPM, l’honorable Mamadou DIARRASSOUBA a exprimé toute sa reconnaissance aux militants qui ont accepté de lui faire confiance.
« Je suis fier que le choix des militants de l’EPM soit porté sur ma personne. C’est une grande responsabilité et un grand défi pour moi. Avec tous, nous allons réaliser le ‘’Takokelen’’ pour le président Ibrahim Boubacar KEITA », a déclaré le nouveau président de l’EPM régional de Koulikoro.
L’objectif ultime est le ‘’Takokelen’’, a rappelé le député de Dioïla.
« On ne peut atteindre notre objectif si les partis politiques qui composent l’EPM ne se donnent pas la main pour faire la paix et aller à l’essentiel. Nous devons taire nos différends. Des erreurs ont été commises j’admets. Il faut qu’on tourne cette page pour avancer. On doit aller, uni pour qu’à l’issue des élections, nous sortions grandis ».
Le responsable politique de l’EPM a également exhorté les militants à s’engager utilement pour la réussite de la campagne électorale qui s’ouvrira très bientôt.
« Au niveau national, la région de Koulikoro a le plus grand nombre d’élus de l’EPM. Donc, Koulikoro est une mine pour IBK lors de la présidentielle du 29 juillet. À ce titre, il n’est pas concevable qu’IBK soit déçu du résultat. Si je suis sûr que si chacun joue son rôle, IBK aura entre 50 à 60 % de vote dans notre région au 1er tour », a-t-il déclaré.
Connu pour son franc parlé, M. DIARRASSOUBA a déploré la faible implication du président de l’Assemblée nationale, Issiaka SIDIBE aux actions de soutien en faveur du président IBK dans la région de Koulikoro.
« J’invite le président Issiaka SIDIBE à s’impliquer aux côtés de ‘’Ensemble pour le Mali’’ pour une victoire éclatante. Si on la réussit, c’est la victoire d’Issiaka SIDIBE. C’est la victoire de l’ensemble des partis politiques de la plateforme électorale EPM », a indiqué le président de l’EPM de Koulikoro.
Natifs de la région et cadres du parti présidentiel, plusieurs autres membres du RPM ont également déploré l’inaction d’Issiaka SIDIBE dans les couloirs de la salle Siramory DIABATE suite au constat de l’honorable DIARRASSOUBA.
Consécutive à cette étape, une équipe de campagne sera constituée après la création des coordinations communales dans la 2e région, dont la date limite est fixée au 30 juin prochain.

Par Sikou BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *