Modernisation du marché de Djicoroni Para: le niet des commerçants au projet de Samassekou

6

Le Collectif des commerçants détaillants de Djicoroni Para a animé, le samedi 13 août, une assemblée générale d’information sur l’accaparement de leur marché, qui est en train d’être orchestré en douce, par un certain Aboubacar Sadio SAMASSEKOU.

C’était en présence de quelques centaines de commerçants dudit marché ; des autorités traditionnelles de Djicoroni Para ; du représentant de la mairie de la commune IV et des représentants du Collectif des acteurs des marchés du district de Bamako.
Le président du Collectif des commerçants détaillants de Djicoroni Para, Ousmane SAMAKE, a expliqué que les occupants du marché avaient eu des informations, selon lesquelles, Aboubacar Sadio SAMASSEKOU est en train de mener des manœuvres pour faire main basse sur leur marché pour le transformer en un marché moderne construit en étage. Ainsi, dit-il, quand le Collectif s’est rendu à la mairie pour s’informer, il lui a été notifié que des émissaires de SAMASSEKOU étaient venus faire la proposition qui n’a pas eu le quitus de la municipalité.
« Après l’assurance donnée par la mairie, nous avons été surpris de voir SAMASSEKOU à la télé avec un plan moderne sur notre marché. C’est pourquoi nous avons décidé de tenir cette assemblée générale d’information pour mobiliser les commerçants et les personnes de bonne volonté en vue de barrer la route à ce projet bidon qui ne nous arrange pas », a-t-il expliqué avant d’ajouter : « Nous sommes plutôt pour une construction du marché en collaboration avec la mairie et non avec le sieur SAMASSEKOU qui est un particulier », a déclaré Ousmane SAMAKE.
Le président du Collectif des acteurs des marchés du district de Bamako, Abdoulaye CISSE, a appelé les commerçants à la solidarité et à l’union face au complot qui est en train de se tramer sur leur dos. Il a informé que le même SAMASSEKOU avait tenté son projet impopulaire pour le marché de Kalaban-Coura, mais qui a échoué grâce à l’union que les commerçants dudit marché ont fait preuve.
Le président du Collectif des acteurs des marchés du district de Bamako s’est dit convaincu qu’au cas où SAMASSEKOU réussirait à mettre en œuvre son projet, aucun pauvre n’aura accès au marché. C’est pourquoi il a beaucoup insisté sur l’union sacrée pour faire échec à ce projet. Il n’a pas manqué de saluer les agents de la mairie de la commune IV pour leur esprit de compréhension en écoutant les commerçants et en les soutenant.
« Je vous exhorte à la cohésion et à la solidarité. Les commerçants ont été déguerpis des bordures des goudrons. Maintenant, les lieux de refuge pour nous sont les marchés et si SAMASSEKOU aussi vient nous chasser de là, comment est-ce que nous allons faire pour nourrir nos familles ? Tous sauf de laisser ce marché entre les mains d’un particulier », a lancé Abdoulaye CISSE.
Les commerçants ont tour à tour cité des exemples sur les marchés construits en étage et qui restent toujours inoccupés à cause du coût élevé des frais de l’occasion des magasins. Pour eux, SAMSSEKOU veut profiter de l’organisation du Sommet Afrique-France pour s’accaparer de leur marché.
En tout cas, les commerçants se disent déterminer à se battre pour conserver leur droit. Pour eux, laisser le marché entre les mains d’un particulier, c’est porter atteinte à la vie des milliers de commerçants qui s’y trouvent.

PAR MODIBO KONE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *