Search
dimanche 18 novembre 2018
  • :
  • :

Mohamed Aly ag Ibrahim à propos de la réélection d’IBK: « cette victoire sera la nôtre et du peuple »

Le ministre du Développement industriel, Mohamed Aly Ag IBRAHIM, a lancé le dimanche dernier son mouvement «Mali en marche», en soutien à la réélection du Président Ibrahim Boubacar KEITA au soir du scrutin du 29 juillet prochain. Au Palais de la culture ce jour, il a déclaré que ce soutien est une décision de conviction, car IBK, selon lui, est le meilleur choix parmi les autres prétendants, de par sa qualité d’homme d’Etat.

En compagnie de ses collègues du gouvernement à savoir Amadou KOITA, Maouloud Ben KATTRA, Nina Wallet INTALOU ainsi que de la nouvelle ambassadrice du Mali en Allemagne, Oumou Sall SECK ; le ministre Mohamed Aly Ag IBRAHIM a lancé les activités du mouvement le «Mali en marche». C’était également en présence des notabilités, élus des régions de notre pays, des membres et sympathisants de ce regroupement venus de diverses localités.
Le mouvement «le Mali en marche» s’est fixé comme ambition de contribuer à la mobilisation des électeurs pour la réélection du Président IBK au scrutin du 29 juillet prochain.
Dans son discours de lancement, dira son président, le «Mali en marche» est un mouvement qui veut prendre part dans la construction nationale et l’accompagnement du président IBK. Selon son président, « le Mali en marche » a fait de son crédo la disponibilité, l’attention aux préoccupations de la population en s’interdisant «d’insulter» et de « jouer cyniquement avec le feu».
Evoquant la présidentielle de 2018 en prélude de laquelle il lance son mouvement, le ministre Mohamed Aly Ag IBRAHIM a affirmé qu’ils ont pris la décision de s’aligner derrière la candidature du président IBK suite à une analyse approfondie du contexte sociopolitique du Mali.
Les réflexions, a-t-il révélé, ont abouti à la conclusion, selon laquelle « il n’y a pas meilleur candidat qu’Ibrahim Boubacar KEITA» qui veut briguer un second mandat. Aussi, a-t-il noté, ce n’est pas un choix du hasard. Il a été longuement et sérieusement bien muri et réfléchi.
«IBK propose un projet de société et des moyens pour y parvenir. Avec son pacte présidentiel, notre candidat fait honneur à ce que nous attendons de mieux d’un chef d’Etat. Un choix pour le Mali et pour les Maliens», a soutenu le président du mouvement «le Mali en marche».
Toujours pour justifier la position de leur regroupement, le ministre Ag IBRAHIM a témoigné que le candidat IBK incarne les vertus d’un homme d’Etat doté d’une extraordinaire volonté politique, en plus de sa vision pour le Mali. Avant de déclarer : « Il n’y a pas d’alternative au soutien à IBK, il faut un soutien utile ». Dans son speech, le président du mouvement «le Mali en marche» a mis toutes les chances de réussite du côté de leur candidat, IBK, pour gagner la présidentielle dès le 1e tour. Et, il ne doute pas de cette victoire au soir du 29 juillet : « Cette victoire nous l’attentons avec passion. Cette victoire nous l’attendons avec raison. Elle sera la nôtre, celle de ce peuple qui attend la paix, la stabilité et la cohésion sociale».
Par ailleurs, il a affirmé que le candidat IBK n’a aucune ambition personnelle, aucune volonté de durer. Il (IBK) ressent seulement et simplement le profond désir de poursuivre son devoir qui est de servir au mieux le Mali en ces heures où les incertitudes ne sont pas encore totalement levées, a-t-il soutenu.
Après lui, le ministre de la Jeunesse, Amadou KOITA, non moins président du parti socialiste PS Yeleen Kura, a indiqué que le bilan du Président IBK doit être capitalisé, consolidé et renouvelé au regard des immenses chantiers qu’il a réalisés pendant ses cinq ans à la tête de l’Etat. Il estime également que soutenir IBK, c’est soutenir la paix, le développement, le vivre ensemble, la cohésion et l’unité entre le peuple.
De son côté, le maire de Diré, présent à la cérémonie, a fait d’éloquents témoignages tout en promettant de mobiliser la région de Tombouctou pour IBK.
« Mohamed Aly Ag IBRAHIM nous a aidé en 2009 pour être un élu communal à Diré. A l’époque, il était inimaginable que des indépendants viennent battre des hommes politiques. Aujourd’hui, il a besoin de notre soutien pour réélire IBK. Alors, je prends l’engagement que nous allons lui retourner l’ascenseur. En tout cas, dans la région de Tombouctou, nous promettons qu’IBK sera réélu au 1er tour », a déclaré l’élu communal.

Par Sikou BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *