Search
samedi 8 mai 2021
  • :
  • :

Mopti: la fructueuse mission de Poulo

Le ministre de l’Environnement de l’Assainissement et du Développement durable Housseini Amion Guindo à la tête d’une forte délégation a bouclé une tournée de trois jours dans les cercles de Bandiagara, Bankass et Koro. Il était accompagné du conseiller aux Affaires Juridiques du gouverneur de Mopti et du Directeur National des Eaux et Forêts Mamadou Gakou. Trois activités majeures étaient au programme de cette visite à savoir le lancement de la campagne de reboisement édition 2019 dans la région, le lancement des épreuves du DEF et la mise en route des déplacés de la commune de Yoro.

C’est le cercle de Bandiagara qui a été la première étape de cette visite. Après son accueil à l’entrée de la ville par les autorités administratives et politiques, le ministre a rendu une visite de courtoisie aux notabilités de Bandiagara (famille de Amirou Kambary, la famille fondatrice de Bandiagara sous le Toguna et la famille Tall). Avec les sages de la ville, les échanges ont porté essentiellement sur la situation sécuritaire et la protection de notre environnement. Ils ont saisi l’opportunité pour faire des bénédictions pour le Mali. Avant de quitter Bandiagara, Housseini Amion GUINDO a procédé à la plantation d’arbres dans la cour de la maison des jeunes de Bandiagara au bord de la rivière Yamé. Sur place, le coordinateur des chefs de quartier Ousmane Ganamé et le Maire de la commune urbaine de Bandiagara Housseini Saye ont évoqué les menaces qui planent sur l’écosystème de la ville. Profitant de l’opportunité, le maire a dans son intervention transmis les doléances des populations. Elles sont relatives à la sécurisation, au reboisement et à la valorisation de la forêt de Toupéré pour près de 40.000 hectares. Pour lui, une attention particulière doit être accordé à la zone de Borko, à la marre de Bandiougou dans le Pignari et à la dégradation de la rivière Yamé. Tout comme à Bandiagara, à Bankass, le ministre a procédé à la plantation d’arbres dans la cour de l’Institut de Formation Professionnelle. Dans cette localité, les autorités coutumières et politiques n’ont pas tari d’éloge à l’endroit du ministre qui œuvre inlassablement pour la préservation de notre environnement.

Dans la ville de Bankass, le ministre et sa suite se sont rendu chez le marabout Sékou Alpha Saidou qui a fait des bénédictions pour le Mali.

La dernière étape de cette visite était chargée pour le ministre dans la ville de Koro. La première activité de la journée du lundi 29 juillet 2019 a été l’ouverture de la première enveloppe des épreuves du Diplôme d’Etudes Fondamentales (DEF). C’était au groupe scolaire Djouguedié Dolo II. Ainsi, au nom du ministre de l’éducation, Housseini Amion Guindo a lancé un vibrant appel aux candidats et aux enseignements. Il a invité les élèves à compter sur leur propre effort et surtout d’éviter la fraude. Aux enseignants, il a demandé d’agir selon les textes qui régissent les examens de notre pays.

Dans le cadre de la gestion de la crise du centre, un cadre politique a été mise en place auprès du premier ministre. A travers ce cadre les autorités entendent stabiliser la zone et préparer le retour des déplacés. C’est dans cette optique que le ministre de l’Environnement de l’Assainissement et du Développement Durable, membre de ce cadre a été désigné pour la mise en route des déplacés de la commune de Yoro au nom du premier ministre. Une population qui a décidé volontairement de retourner pour leur permettre de vivre dignement et d’éviter d’être prise en charge par d’autres personnes. Ainsi le coup d’envoi a été donné par Housseini Amion Guindo en présence de l’ambassadeur Gaoussou Boubacar Diarra secrétaire permanent du cadre politique de gestion de la crise au centre du Mali, du représentant du gouverneur de la région de Mopti et des autorités locales. Ils étaient au total 220 déplacés majoritairement des femmes et des enfants à prendre le départ à bord d’une dizaine de mini bus. Ces mini bus escortés par les Forces de Sécurité Maliennes ont été affrétés par le gouvernement du Mali.

Pour le lancement de la campagne de reboisement à Koro, c’est le site de la marre sacrée de Bogouroum qui a été choisi par les autorités locales. Avant la cérémonie plantation, le ministre a visité la marre qui est dans un état de dégradation avancée selon les responsables de la ville. Ils ont souhaité un appui du ministère pour sauvegarder ce site hautement symbolique pour les habitants de Koro. Les notables de Koro ont reçu la visite du ministre.

Cellule communication du MEADD




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *