Search
mardi 20 avril 2021
  • :
  • :

Mots pour maux: ce qu’il faut savoir sur la première dose du vaccin Covid 19 au Mali

La dose reçue est un don d’une valeur de 31 milliards.
Ces doses sont prévues pour vacciner 20% de la population malienne (les agents de santé, les personnes de plus de 60 ans et les malades en comorbidite).
La vaccination n’est pas obligatoire, elle est volontaire.
L’acheminement respecte les mêmes processus d’acquisition des vaccins.
Les recommandations fortes sont entre autres :
-Le financement de la recherche opérationnelle, non seulement pour le traitement de la covid-19, mais aussi le suivi après vaccination qui demeure un problème.
-Renforcer le travail du comité scientifique en le dotant des moyens à la hauteur.
-Le comité scientifique doit mettre l’accent sur la communication en ce qui concerne la composition du vaccin, les effets liés à chaque composante du vaccin.
-Le comité scientifique doit aussi permanemment produire les articles scientifiques sur le traitement de la covid19 et les évaluations post-vaccinales.
-Protéger l’intégrité physique et morale des agents de santé.
-Associer le comité d’éthique au processus.
-Associer les organisations de la société civile à la lutte contre la covid-19 en mettant en place l’organe opérationnel.
Conclusion
Le Mali doit mettre en application la déclaration d’Abuja qui demande le financement de la santé à hauteur de 15,4 % du budget national pour éviter que la santé ne soit pas un fonds de commerce.
Le Mali avec 74% de taux de guérison doit mettre l’accent sur la recherche opérationnelle, le financement des cordons, la dotation des services de santé des moyens techniques et matériels en mettant le malade au centre du service de la santé et éviter le misérabilisme et la précarité des agents de santé.
Les autorités maliennes doivent agir avec intelligence pour cette question de vaccination et saisir cette opportunité pour mettre à niveau la carte hospitalière et la carte sanitaire au Mali.

Aboubacar Sidick Fomba
Président du parti ADEPM, porte-parole des FPR-Mali et membre du CNT




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *