Search
vendredi 20 mai 2022
  • :
  • :

Mourah: la vérité des FAMa

Face aux charges qui fusent de toutes parts et à la bronca des organisations de défense des droits de l’homme, y compris nationales, pour demander une enquête indépendante, la grande muette a été contrainte de revenir au pupitre pour réitérer sa part de vérité. Le général de division Oumar DIARRA, chef d’état-major général des Forces armées Maliennes, est personnellement sur le plateau de la télévision nationale ce mardi 5 avril 2022 pour louer le succès, et le professionnalisme de ses hommes lors l’opération menée à Mourah.

Pour l’état-major des Forces armées maliennes, les cris d’orfraie n’enlèvent rien au succès de l’opération aéroportée et aéroterrestre qui a permis de neutraliser plus de 200 terroristes dans le secteur de Mourah. Aucune preuve sérieuse et crédible ne peut entacher cette éclatante victoire à mettre à l’actif de toute une nation dans la guerre qui lui est imposée contre le terrorisme. Une guerre menée avec professionnalisme et dans le respect de toutes les normes internationales. À Mourah explique, le Général Oumar DIARRA, il n’y a eu ni atteinte ni exaction contre un civil a fortiori massacre tel que véhiculé par la propagande anti-malienne. Ces spéculations diffamatoires qui ne servent qu’à saper le moral des troupes et entamer la confiance du Peuple en son armée. Aussi, l’armée renouvelle son engagement à mener sa mission sacrée dans l’intérêt de la nation malienne et dans le respect du droit. Voici la part de vérité de l’armée malienne :

COMMUNIQUÉ N°027 DE L’ÉTAT-MAJOR GÉNÉRAL DES ARMÉES

L’EMGA constate que suite à son communiqué N°26 du 1er avril 2022 relatif à l’opération menée dans le secteur de Moura, les FAMa font l’objet d’allégations infondées d’exactions sur les populations civiles.

Les porteurs de ces informations infondées n’ont d’autres objectifs que de ternir l’image des FAMa résolument engagées dans la lutte pour la liberté, la sécurité et la protection des populations.

L’EMGA rassure que les FAMa restent des forces professionnelles et l’ont une fois de plus démontrée pendant cette opération à l’instar de celle de la libération des 03 otages chinois en novembre 2021 et bien d’autres.

L’EMGA magnifie le professionnalisme des FAMa dans le processus de conduite de cette opération à Moura notamment dans la phase de collecte de renseignements, l’action majeure aéroportée et aéroterrestre, la gestion des imprévus et l’exfiltration des forces.

La précision des renseignements collectés par des moyens techniques et électroniques à Moura a été le fondement de la réussite de l’opération.

L’action aéroportée et aéroterrestre ayant mobilisé des drones de surveillance, 05 hélicoptères dont 3 de transport Mi 171 et 02 de combat Mi 35, 04 groupes d’action de forces spéciales a initialement permis de cerner la zone de regroupement des terroristes.

Ainsi, ces derniers ont opposé une farouche résistance à l’approche. À l’issue de violents combats qui ont permis de contrôler le secteur sud de la localité, suite à une désorganisation des terroristes qui étaient en débandade. Pris en étau, les terroristes tentant de fuir la localité sur les plaines ont été interceptés et neutralisés par le Mi 35 en couverture.

Le contrôle total de la localité a permis de faire le tri, rechercher, identifier des terroristes déguisés et dissimulés parmi les populations civiles.

La fouille a abouti à la récupération d’importants matériels militaires et la destruction d’un magasin et d’un dépôt de munitions fortement gardés et vraisemblablement piégés.

À l’issue de l’opération vivement saluée par les populations opprimées et otages des terroristes, les suspects interpellés et les groupes d’action ont été exfiltrés hors de la zone par air. Les suspects terroristes ont été mis à la disposition de la prévôté. Ils répondront de leurs actions devant la justice.

L’EMGA tient à féliciter les FAMa pour leur bravoure et engagement pour la défense du territoire national, la Protection des personnes et leurs biens et la lutte contre le terrorisme.

L’EMGA s’incline devant la mémoire de nos vaillants soldats morts au cours des combats et souhaite prompt rétablissement aux blessés. Par la même occasion, l’EMGA rappelle que le respect des Droits de l’Homme (DH) de même que le Droit International humanitaire (DIH) reste une priorité dans la conduite de ses opérations d’où les énormes efforts de sensibilisation et de formation de même que l’ouverture systématique d’enquête à chaque fois que des allégations sont portées contre l’action des FAMa.

Par ailleurs, l’EMGA invite au respect de la mémoire des vaillants soldats tombés sur le champ d’honneur de même que toutes les victimes du terrorisme et rappelle également à la retenue contre les spéculations diffamatoires qui ne servent pas notre armée résolument engagée pour la paix et la quiétude.

Bamako, le 05 avril 2022

LE DIRECTEUR DE L’INFORMATION ET DES

RELATIONS PUBLIQUES DES ARMÉES,

LE COLONEL MARIAM SAGARA,MÉDAILLÉ DE MÉRITE NATIONAL.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *