Nina Walett Intallou à l’APTM et à la DNTH: ensemble pour une relance la destination Mali

C’est en « collaboratrice » que la ministre de l’Artisanat et du tourisme, Nina Walett INTALLOU, s’est rendue dans deux structures relevant de son département, à savoir : l’APTM (Agence pour la promotion touristique du Mali), ex-O.MA.THO et la Direction nationale du tourisme et de l’hôtellerie. Au cours de cette visite de prise de contact, elle a visité les locaux et échangé avec le personnelle sur leurs conditions de vie et de travail.

À travers cette visite, la ministre Walett INTALLOU entend redynamiser ses structures, recueillir les doléances du personnel en vue de relancer le secteur sérieusement frappé par la crise sécuritaire.
Cette visite a commencé par l’APTM où la ministre et sa délégation ont été accueillies par un personnel au grand complet. Au nom de l’ensemble du personnel, la patronne des lieux, Mme Fatoumata OUATTARA, a tenu à féliciter la ministre en charge de l’Artisanat et du tourisme pour la confiance placée en elle par les plus hautes autorités de notre pays pour conduire les destinées du département avant de réitéré l’engagement de tout le personnel à accompagner la nouvelle chef dans ses missions qui se résument essentiellement à la promotion de la « destination Mali ».
Cette Agence, a rappelé la directrice, a été créée en 2014 en remplacement de la défunte OMATHO, et n’a été opérationnelle qu’en mars dernier.
Le Mali est dans la zone rouge au niveau des pays occidentaux, malgré tout, l’APTM a pris part, au plan international, à des salons et des foires pour communiquer davantage sur la destination Mali. Elle a invité la ministre à accorder une attention particulière à la communication pour changer la donne.
De même, pour développer le tourisme intérieur, l’APTM a appuyé des festivals et procédé à la formation de certains opérateurs du secteur.
Elle s’est dit confiante en l’avenir du secteur grâce au leadership de la nouvelle ministre.
D’ores et déjà, l’APTM est à pied œuvre pour l’organisation de la journée internationale du tourisme qui aura lieu à Woroni (Sikasso) au mois de septembre prochain. De même, il est prévu, à court terme, l’organisation du conseil d’administration de la structure. Elle a remercié la ministre qui a pesé de tout son poids auprès des services compétents, dès sa nomination, pour permettre à l’APTM d’accéder à ses comptes.
Elle a annoncé qu’un nouveau bâtiment a été acquis par le service à l’ACI2000 pour lui permettre de déménager dans un cadre plus idéal pour le personnel avant la fin du mois.
Le représentant du comité syndical, Sidi TRAORE, a profité de l’occasion pour transmettre au ministre les doléances du personnel qui sont relatives, entre autres à : la tenue du conseil d’administration ; l’élargissement de la prime de logement aux travailleurs contractuels ; l’amélioration du cadre et des contions de travail des agents ; l’application de la loi n° 2016-010 du 19 avril 2016 portant sur le code général des impôts sur l’ITS ; l’élaboration de la liste officielle des agents de l’APTM, etc.
À l’issue de cette visite, le ministre a exprimé toute sa reconnaissance à l’ensemble du personnel des deux structures. Elle a souligné que le personnel au niveau de ces deux structures abattait un travail remarquable qu’il faudra améliorer. Elle a tout d’abord déploré l’état du bâtiment dans lequel travaille le personnel au niveau de l’APTM (Agence pour la promotion touristique du Mali) au quartier du fleuve avant de se réjouir de la nouvelle d’un nouveau siège acquis par le service à l’ACI2000.
Dans l’immédiat, Mme la ministre a procédé au recensement des problèmes au niveau de ces deux services rattachés à son département pour dispositions à prendre. Pour l’image du Mali, le tourisme et l’artisanat jouent un rôle important. C’est pourquoi la ministre s’est engagée à prendre toutes les mesures nécessaires pour que le personnel ait un cadre de travail enviable.
À la fin de la visite, Mme Nina Walett INTALLOU s’est réjouie d’avoir rencontré un personnel bien motivé et dévoué au niveau de ces services visités qui n’ont besoin que de meilleures conditions de travail pour relever les défis assignés au département.
Dans les perspectives, la ministre entend relancer le tourisme. Et cela passe nécessairement par une dynamisation des structures du secteur. En terme clair, il s’agit pour Nina Walett INTALLOU de repenser le tourisme dans notre pays. Compte tenu du fait qu’une bonne partie, voire l’ensemble du pays, est inscrite sur la liste des zones rouges pour le terrorisme mondial, une attention particulière sera portée au tourisme intérieur.
Aujourd’hui, il y a de très beaux vestiges qui faudra revaloriser à travers tout le pays, pour pallier l’inaccessibilité des sites du nord en raison de la crise.
La même ambiance et les mêmes rituels étaient au rendez-vous au niveau de la Direction nationale du tourisme et de l’hôtellerie où la visite a pris fin par une photo de famille.
À l’attention du personnel, elle les a mis à l’aise : « considérez-moi plutôt comme une collaboratrice et non comme la chef. Ma porte est ouverte à tout le monde, je suis à votre disposition ».

Par Abdoulaye OUATTARA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *