Search
lundi 19 février 2018
  • :
  • :

Nioro du Sahel: les APM partagent leur vision

Une délégation des Associations pour le Mali (APM) était à Nioro du Sahel, dans la région de Kayes, dans le cadre de la poursuite de sa mission d’implantation, à travers le pays. La délégation, conduite par M. Sylvestre KAMISSOKO, a sillonné les localités de Nioro ville, Yéréré, Nomon et Diéma, samedi et dimanche dernier où des structures des APM ont été installées et validées. Aussi, les objectifs et les ambitions des APM ont été expliqués aux populations.

La mission conduite par le Coordinateur des APM, Sylvestre KAMISSOKO, était également composée de Mme Atoumata DIAWARA et Coumba KANE.
Selon M. Kamissoko, les APM sont arrivées à Nioro par le canal de M. FOFANA.
« Nous sommes venus mettre en place les Associations pour le Mali (APM), dont le président est Mohamed Ali BATHILY qui fut ministre de la Justice et ensuite ministre de l’Habitat et de l’urbanisme », s’est adressé le Coordinateur à son auditoire.
Partout où la délégation est passée, il a expliqué le caractère apolitique de l’association qui a été mise en place en 2012 pour la défense des droits des pauvres. Créées pour jouer sa partition à la défense de la patrie en danger, les APM, après mure réflexion à la veille de l’élection présidentielle de 2013, ont décidé de choisir un homme honnête qui peut faire sortir le pays du gouffre.

Combat pour la justice
« Le choix a été porté sur le candidat IBK, compte tenu de son passé glorifiant. Pendant la campagne de 2013, l’Association a sillonné le pays pour recenser les préoccupations des Maliens. Et lorsque notre président a été nommé ministre, ses actions ont essentiellement porté sur la recherche des solutions aux préoccupations de nos compatriotes. C’est dans ce cadre qu’il a mené des actions remarquables dans les domaines de la justice, de la gestion du foncier et même de la santé de la population », a-t-il rappelé.
Selon lui, le ministre BATHILY a fait sa mission dans le sens de la justice pour tous les Maliens comme l’a promis le Président de la République aux Maliens : ‘’Nul n’est au-dessus de la loi’’.
Si Mohamed Ali BATHILY a beaucoup mouillé le maillot dans le domaine du foncier, le Coordinateur des APM reconnait que la mission ne fut pas des plus aisées. Car, dit-il, ‘’le foncier est devenu une mine d’or au Mali’’.
Des juges ont fait de la justice ‘’la raison du plus fort’’. Ce qui fait que ‘’les pauvres sont enfermés injustement par les riches’’, selon M. KAMISSOKO.
« Lors de certaines visites dans les prisons, nous avons entendu beaucoup de choses inimaginables. Nous avons constaté que beaucoup de personnes étaient victimes d’injustice. C’est la raison pour laquelle notre association s’est donnée comme mission la défense de la cause des démunies’’, a-t-il expliqué.

La reconnaissance
Si les qualités de Me BATHILY ont été découvertes par les Maliens, c’est parce qu’il a été nommé ministre par le Président IBK, a-t-il expliqué à ses interlocuteurs.
« Nous remercions le chef de l’État pour cette faveur accordée à BATHILY. Nous avons travaillé avec lui et nous avons compris son amour pour le pays. Aussi, nous remercions le Président IBK d’avoir maintenu BATHILY dans le Gouvernement pendant 4 ans et 3 mois, sur les 5 ans de son premier quinquennat. BATHILY a consacré son énergie à la défense des intérêts des Maliens. Il doit être remercié pour ses actions pour le Mali », a mis en exergue Sylvestre KAMISSOKO pour qui, les APM sont déjà installées de Kayes à Tombouctou. Aussi, sont-elles présentes dans beaucoup de pays de l’Afrique de l’Ouest, certains pays d’Europe et en Amérique. L’Association s’implantera partout où les Maliens sont présents pour leur venir en aide, a-t-il promis.
« Nous défendons tous ceux qui sont victimes de spoliation foncière. Dans certaines localités, des dizaines de villageois sont enfermés dont des chefs de village. Soyons solidaires et chaque fois que des villageois sont injustement enfermés, levez-vous tous pour les défendre. Seules des actions solidaires demeurent la solution contre l’accaparement des terres », a-t-il encouragé.
Il s’est réjoui de comprendre que le ministre BATHILY a contribué à sensibiliser les Maliens sur leurs droits et aussi sur leurs devoirs. Ces actions sont en train de porter des fruits dans certaines localités où les populations font face aux spéculateurs fonciers et défendent leurs terres, selon l’orateur.
Les APM ne se battent pas seulement pour le droit foncier des pauvres, elles œuvrent également dans le domaine de santé, à travers des consultations médicales gratuites et dons de médicaments aux nécessiteux ; dans le cadre de la formation et l’emploi des jeunes
Selon Atoumata DIAWARA, les femmes ont été d’un apport non négligeable pour les APM. Pour elle, les APM ont opté pour une autre approche pour la reconnaissance des efforts de ces femmes qui se battent nuit et jour pour promouvoir les hommes politiques.
« Il est temps que nous cherchions à comprendre la stratégie des hommes politiques qui, une fois au pouvoir, deviennent inaccessibles », a-t-elle invité ses consoeurs.

Les préoccupations du public
Fatouma TOURE : ‘’ça fait longtemps que nous attendions l’installation de l’Association à Nioro. Nous avons mis en place un bureau, et nous courons toujours derrière notre récépissé. Nous ne pouvons que remercier le Bon Dieu de nous avoir donné des gens qui se soucient des pauvres et qui œuvrent pour les soulager. Nous sommes solidaires ici et le soutien de l’Association ne fera que nous renforcer davantage’’.
Au seul village de YERERE où pas moins de 3000 adhésions ont été enregistrées, M. KAMISSOKO a salué la mobilisation des habitants pour les APM.
Le chef de village, Hamed SOUGOUNA, a donné des gages d’adhésion de ses administrés à l’initiative des APM.
« Nous partageons les mêmes visions que les APM », a-t-il indiqué au nom de l’ensemble de l’assemblée.
Au village de Nomon, on connaissait le ministre BATHILY avant même l’arrivée des APM.
« Il est important que chacun sache ses droits. Cela est le fondement de toute démocratie. La vision de cette association est de mettre fin à l’injustice et promouvoir la dignité et les bonnes pratiques dans le pays. Nous avons eu les échos de BATHILY, il y a plus de trois ans. Nous soutenons cette association », a martelé un habitant.
Les problèmes dans ce village ont pour nom la santé, l’insécurité alimentaire, la santé des animaux, la cherté de l’aliment bétail…
Il faut noter que les prochaines destinations des APM sont Kéniéba et Bafoulabé.

Par Sidi DAO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *