Search
vendredi 13 décembre 2019
  • :
  • :

NOGHOCHI: un film d’aventure bientôt dans les salles

En attendant sa sortie officielle, ce 10 octobre 2019, CANAL + MALI, en collaboration avec WARA FILMS et BANKO PRODUCTIONS ont organisé l’avant-première de NOGOCHI, le 19 SEPTEMBRE 2019, au Cinéma ex-Babemba. Long métrage réalisé par Toumani Sangaré, « NOGOCHI » signifie en langue nationale bambara, la race humaine. Les objectifs qui ont conduit à production de ce film étaient au centre d’une rencontre avec les journalistes, ce jeudi, au siège de Canal+Mali, à ACI 2000.

Le réalisateur conférencier était accompagné des principaux acteurs du passionnant long métrage et de ses autres collaborateurs. Il s’agit d’un conte universel qui se situe dans une époque où, comme au Far West, les frontières n’existent pas, les croyances occultes et traditionnelles rythment la vie de la société, la magie supplante le réel. Pour la première fois, cette page de l’histoire de l’Afrique sera abordée au cinéma, grâce à M. Sangaré.
NOGOCHI, a expliqué M. Toumani Sangaré, met en lumière les richesses du Mali et projette les cinéphiles dans le Mandé profond, dans les années 1852, au début du Soudan français.
La sortie au cinéma de ce film fantastique sera faite le 10 octobre 2019, rien que pour votre pur plaisir, et pour que vous puissiez le découvrir. Selon le conférencier, le film qui est d’une richesse impressionnante sera projeté dans les salles de cinéma en vue de donner un nouveau souffle à l’industrie du cinéma du Mali. Il a indiqué être disponible pour de nombreux projets mettant en valeur notre riche culture et nos valeurs civilisationnelles. Mais leur réalisation dépendra en grande partie de l’engouement que le public portera sur « NOGOCHI ».
« NOGOCHI », a expliqué son réalisateur, est un film d’aventure fantastique dans l’Afrique précoloniale dont l’intrigue se déroule dans les années 1880 au pays mandé au début du Soudan français. Ainsi, en 1863, Stevenson, un jeune esclave américain affranchi, échoue sur la terre africaine de ses ancêtres. Adopté par Benkoro un maitre chasseur traditionnel Donso, il est rebaptisé Sibiri. Au même moment le Colonel Pierre de Fontenoy massacre la famille de la jeune Waraba.
« Sept ans plus tard, le destin de Sibiri bascule le jour où il est choisi par les esprits pour protéger le trésor mystique que cache son village, un trésor convoité par le Colonel qui n’imagine pas recroiser le chemin de Waraba qui survit dans la brousse en quête de vengeance », relate le conférencier.
« NOGOCHI » est un conte universel qui se situe dans une époque où, comme au Far West, les frontières n’existent pas, les croyances occultes et traditionnelles rythment la vie de la société, la magie supplante le réel. Pour la première fois, cette page de l’histoire de l’Afrique sera abordée au cinéma.
En 2019, Toumani Sangaré présente deux projets d’envergure internationale une série pour CANAL+ INTERNATIONAL « Sakho & Mangane » dont il a réalisé deux épisodes et « NOGOCHI », son premier long métrage.

Par Sidi DAO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *