Objectif-200 000 emplois: le collectif des chômeurs optimistes

11

Le président du Mouvement national des chômeurs et des sans-emplois du Mali (MODEM), Ibrahim Mahamane TOURE, a animé, hier mercredi 09 août, un point de presse pour témoigner des grands efforts du gouvernent en terme de création d’emplois, dans notre pays, ces dernières années. C’était au siège du CNJ-Mali à Badalabougou, en présence du secrétaire général du mouvement, Tiékoro TOGOLA.

Le président du MODEM a fait savoir que ce point de presse avait comme objectif de rompre avec le silence pour témoigner sur les efforts qui ont été consentis en termes de création d’emplois pour les jeunes, dans notre pays, depuis l’arrivée du président IBK au pouvoir. Le conférencier a témoigné que le régime actuel, contrairement au précédent, a le sens de l’écoute et de l’attention pour les jeunes chômeurs. Toute chose qui n’était pas dans les habitudes du précédent régime, dont les responsables de son mouvement ont plusieurs fois essuyé la colère.
Cependant, en dépit des efforts consentis, a-t-il soutenu, beaucoup de ses militants (MODEM) sont toujours au chômage.
« Le MODEM a décidé de démarcher les autorités qui plaident la cause des chômeurs afin de trouver une solution efficace et durable au problème de chômage des jeunes. Un jeune chômeur est exposé à toute sorte de tentative, notamment la rébellion, le terrorisme, le djihadisme… », a affirmé le président du MODEM.
Selon lui, ces organisations ne lésinent pas sur les moyens pour recruter dans leurs rangs les jeunes en perte d’espoir.
Le président Ibrahim Mahamane TOURE a invité les plus hautes autorités à revoir à la hausse le budget de l’APEJ pour pouvoir financer plus de projets au bénéfice des jeunes.
« Nous sommes de ceux-là qui pensent que le Mali regorge d’énormes potentialités, à travers lesquelles on peut créer des milliers d’emplois par an. Le Mali a cette potentialité et cela a été démontré par les faits du terrain », a affirmé M. TOURE
Le conférencier s’est dit convaincu que l’objectif des 200 000 emplois promis par le président IBK est réalisable. Pour y arriver, il a appelé les autorités à redoubler d’efforts pour satisfaire les milliers de jeunes qui sont toujours au chômage. Pour M. TOURE, les trois hypothèses à réaliser pour la création d’emplois sont entre autres l’écoute, l’analyse et la synthèse.
Le président du MODEM a enfin rassuré que son mouvement se mettra au service des chômeurs, des autorités et de tous les partenaires qui font de la création d’emplois leur crédo en de concrétiser la promesse présidentielle.
Précisions que c’est ce même mouvement qui avait lancé, il y a seulement quelques mois, des tracts dans la ville de Bamako, sur lesquels on pouvait lire ‘’IBK nos 200 000 emplois’’.

PAR MODIBO KONE ET BENEDICTE SOMBORO (STAGIAIRE)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *