Search
mercredi 20 septembre 2017
  • :
  • :

Office riz Mopti: 163 297, 5 tonnes de céréales attendus

La 27e session du conseil d’administration de l’Office Riz Mopti (ORM) s’est tenue, le lundi 6 février, dans les locaux dudit service, dans la Venise malienne. La cérémonie était présidée par le ministre de l’Agriculture, Kassoum DENON, non moins président du conseil d’administration de l’ORM. C’était en présence du directeur général de l’ORM, Lassine DEMBELE, du représentant du gouverneur de Mopti et les membres du conseil d’administration.

Au cours de cette 27e session du conseil d’administration de l’ORM, les administrateurs ont examiné le Procès-verbal de la 26e session du conseil d’administration, scruté l’état d’exécution des recommandations et des taches issues de la 26e session, réfléchi sur le rapport d’exécution des activités du plan de campagne agricole 2016-2017. Aussi, l’état d’exécution du budget au 31 décembre 2016, les états financiers au 31 décembre, le rapport de certification arrêté au 31 décembre, le programme annuel d’activités de la campagne agricole 2017-2018 et le projet de budget de l’exercice 2017 étaient à l’ordre du jour de cette 27e session du conseil d’administration de l’ORM.
Le président du Conseil d’administration, le ministre Kassoum DENON, a souligné que la campagne agricole 2016-2017 s’était déroulée dans un contexte socioéconomique caractérisé par la poursuite de la subvention des intrants agricoles ; l’accompagnement des partenaires techniques et financiers ; la poursuite de l’appui à l’approvisionnement en semences sélectionnées des producteurs par le projet WAAPP et l’ORM ; la persistance de la crise sécuritaire ; la mise en service de nouveaux tracteurs reçus dans le cadre du programme présidentiel (1 000 tracteurs subventionnés aux paysans).
Quant aux conditions agro climatiques, le ministre DENON dira qu’elles ont été marquées par l’installation tardive des pluies ; la montée rapide de la crue au niveau des fleuves Niger et Bani avec des pertes importantes de superficies riz en submersion libre et une situation phytosanitaire relativement calme.
En termes de bilan, le ministre a noté avec satisfaction que la production céréalière de la zone était évaluée à 122 710 tonnes, contre 107 898,45 tonnes la campagne précédente, soit un taux d’augmentation de 13,73 %. Selon lui, la production de riz paddy évaluée à 86 816, 70 tonnes, représente 70,74 % de la production céréalière de la zone.
« Au regard de la population totale encadrée qui est de 669 799 habitants, cette production couvre largement les besoins de consommation locale, estimés à 14 337 tonnes. Donc, un excédent céréalier de 63 875 tonnes », s’est réjoui le ministre de l’Agriculture.
Le ministre Kassoum DENON, non moins président du conseil d’administration de l’Office riz Mopti, a informé que l’objectif visé en 2017 était de 163 297,5 tonnes de céréales, dont 123 644,5 tonnes de riz paddy ; 38 589 tonnes de mil/sorgho ; 937 tonnes de maïs et 127 tonnes de fonio.
Pour atteindre cet objectif, le ministre a rassuré que le dispositif d’encadrement était renforcé à la base et qu’un accent particulier serait mis sur la diffusion des thèmes techniques d’intensification ; l’application des bonnes pratiques agricoles, à travers le Système de riziculture intensive (CRI) et le Placement profond de l’urée (PPU) ; le développement de la double culture au niveau de certains périmètres aménagés à maitrise totale de l’eau ; l’élaboration et la mise en œuvre d’un plan de fertilisation organique et d’un plan de renouvellement des semences en partenariat avec les producteurs de semences ; le renforcement de la collaboration avec les producteurs à travers les structures paritaires et les partenaires au développement de la région.
Rappelons que l’Office riz Mopti a été créé le 21 août 1991. Il est la suite de l’Opération riz de Mopti qui avait été créée le 25 mars 1972. L’ORM a comme mission, la promotion d’une riziculture de type moderne. Sa zone d’intervention concerne les parties inondables des cercles de Mopti (9 communes couvertes), de Djenné (4 communes), de Ténenkou (5 communes) et de Youwarou (4 communes). Aussi, une partie des cercles de Bandiagara dans la région de Mopti et de Tominian dans la région de Ségou bénéficie des interventions de l’ORM.

PAR MODIBO KONE
ENVOYE SPÉCIAL




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *