Search
dimanche 18 novembre 2018
  • :
  • :

Open-Mali: de 3 000 enfants scolarisés en 2015

L’hôtel Onomo a abrité, le weekend dernier, les travaux de la 4e session du Conseil d’administration de l’Association Open-Mali (Oui Pour une Enfance Noble en abrégé Open-Mali). De ces est travaux, il ressort que plus de 3 000 enfants en situation difficile en 2015.

À l’ordre du jour de cette session : l’adoption des rapports d’activités et financiers de l’année 2015, la relecture de l’ensemble de ses textes et l’adoption des activités et du budget de l’année 2016, et enfin l’adoption du budget prévisionnel 2016 s’élève également à plus de 150 000 000 F CFA.
Les travaux étaient étaient dirigés par le président du conseil d’administration, Louis Cheick SISSOKO, en présence des délégués venus des 8 régions et du District de Bamako.
Dans son discours d’ouverture, le PCA de Open-Mali, Louis Cheick SISSOKO, a fait savoir que tout au long de l’année 2015, son organisation avait occupé le terrain en réalisant 15 activités et une dizaine de projets, en collaboration avec d’autres associations et structures pour un budget mobilisé supérieur à 150 000 000 FCFA.
La Tenue du présent conseil d’administration est, de l’avis de M. SISSOKO, un moyen de donner un nouveau souffle à notre organisation. C’est aussi la preuve du sérieux, du professionnalisme et du dynamisme de l’association qui ambitionne de montrer la voie aux autres associations juvéniles. Aussi, a-t-il expliqué, la tenue de la rencontre est une manière de rassurer l’ensemble des partenaires de Open-Mali sur la gestion saine des fonds qui lui sont généreusement accordés.
En 2015, Open-Mali grâce à la confiance de ses partenaires, a scolarisé 3 000 enfants, en situation difficile.
L’année 2015 a aussi été caractérisée par la signature de nouveaux partenariats et le renouvelé d’autres avec la structure. C’est le cas avec PMU-MALI et le renouvellement de la confiance de DIAKONIA-Mali, qui après un financement de plus de 75 000 000 de FCFA, a accepté de renouveler son partenariat pour 5 ans avec Open-Mali. L’ONG NAVTI du Canada n’est pas aussi en reste.
Rappelons qu’à l’entame des travaux, une minute de silence a été observée à la mémoire des victimes des attentats terroristes survenus, vendredi au Burkina Faso.

Par Abdoulaye OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *