Search
samedi 17 novembre 2018
  • :
  • :

Opération permis de conduire 2018: 200 jeunes auditeurs bénéficiaires

Ils sont au total 200 jeunes auditeurs, dont 50 jeunes filles à Bamako et Koutiala, à bénéficier de l’Opération permis de conduire du Programme national d’action pour l’emploi en vue de réduire la pauvreté (PNA/ERP, pour sa 11è édition en 2018. La cérémonie de remise officielle du précieux sésame s’est déroulée ce vendredi 2 novembre 2018, à la place de Kati de l’auto-gare du Marché de Médine en Commune II du District Bamako.

Ladite cérémonie était présidée par le représentant du ministre de la Jeunesse, de l’emploi et de la formation professionnelle, Drissa GUINDO ; en présence du représentant du ministre de la Sécurité et de la protection civile et celui des Transports. On y notait également la présence du parrain de la semaine de la jeunesse de la 24è édition du mois de la solidarité, Bourama DOUMBIA, non moins PDG de la société Bara-Muso ; du représentant de la mairie de la CII, Ibrahim DICKO ; les représentants des Syndicats des chauffeurs du District de Bamako et des Auto-écoles partenaires du PNA/ERP, ainsi que plusieurs bénéficiaires.
Cette opération, indique-t-on, s’inscrit dans le cadre des activités de la semaine «Jeunesse, emploi et entreprenariat» de la 24e édition du mois de la Solidarité et de la lutte contre l’exclusion.
Dans son mot de bienvenue, le représentant du maire de la CII, Ibrahim DICKO, s’est réjoui du choix de sa commune pour abriter cet évènement important dans la lutte contre l’insécurité routière.
«Cette opération de permis de conduire nous réconforte dans notre fonction pour combattre l’insécurité routière», a dit M. DICKO.
Quant au porte-parole des bénéficiaires, Amadou KONE, il a vivement félicité les plus hautes autorités du pays pour cette belle initiative, à l’intention des nombreux jeunes en quête d’emplois. A son avis, ce permis de conduire ou certificat d’aptitude à conduire est un outil d’insertion socioéconomique pour les jeunes bénéficiaires. C’est pourquoi, il a tenu à saluer et remercier, le PNA/ERP, les syndicats et les différents ministères impliqués dans ce processus de formation et d’octroi de permis de conduire à de jeunes apprentis chauffeurs qui n’ont pas les moyens de payer eux-mêmes cette formation et les frais liés à l’obtention du permis de conduire.
Selon M. KONE, la sécurité routière est au cœur des préoccupations des syndicats des transporteurs. C’est pourquoi, il a invité le gouvernement à soutenir matériellement et financièrement la coordination des conducteurs et chauffeurs routiers du Mali pour la mise en œuvre de son vaste programme de formation des militants, se portera sur : les règles de la circulation routière et la signalisation ; les notions de la conduite défensive ; les risques de la conduite et du comportement, etc.
Pour la coordinatrice du PNA/ERP, l’objectif principal de son programme est de contribuer par l’emploi à l’insertion des couches les plus vulnérables et à la réduction de la pauvreté.
Depuis sa création en 2002, a-t-elle fait savoir, le PNA/ERP s’est penché sur le sort des jeunes non scolarisés, déscolarisés précoces ou diplômés sans-emplois des milieux urbains et ruraux. Ainsi, en 2008, le programme a initié un programme de formation pour l’obtention du permis de conduire à l’endroit des jeunes apprentis chauffeurs vivant dans la précarité, aussi bien à Bamako qu’à l’intérieur du pays.
A travers cette opération, le PNA/ERP prend en charge l’ensemble des coûts inhérents à l’acquisition du permis de conduire (frais d’inscription dans les auto-écoles, frais afférents à l’examen pratique).
Mise en œuvre en partenariat avec l’ANPE, les 2 dernières éditions ont formé et fait bénéficier le permis de conduire à 420 auditeurs dont 65 filles, à Bamako et Koulikoro et les régions du Nord. Cette 11è édition a concerné 200 jeunes auditeurs dont 50 filles à Bamako et Koutiala.
Pour sa part, le secrétaire général du ministère de la Jeunesse de l’emploi et de la formation professionnelle, Drissa GUINDO, tout en souhaitant bonne chance aux heureux bénéficiaires, a rappelé que cette opération crée des emplois et permet de réduire la pauvreté.
La cérémonie a été marquée par non seulement la remise symbolique de permis de conduire à certains bénéficiaires, respectivement par le secrétaire général du ministère de la Jeunesse de l’Emploi et de la formation professionnelle ; la Coordinatrice du PNA/ERP, KONATE Faïty TOURE ; le représentant du MSPC et celui des Transports ; mais également la présentation de la nouvelle tenue des conducteurs de taxi et de SOTRAMA ainsi que des apprentis chauffeurs.

Par Abdoulaye OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *