Search
dimanche 23 juillet 2017
  • :
  • :

Organisation de l’élection miss ortm: le département et le syndicat à couteaux tirés

Suite à l’immixtion du ministre de la Communication dans l’organisation de l’élection de ‘’Miss Ortm 2014’’, le comité syndical envisage de déposer, dès aujourd’hui lundi, un préavis de grève illimitée. C’est ce qui ressort de l’assemblée générale tenue le vendredi dernier, dans la cours de l’Ortm.

D’ingérence en ingérence, le ministre de l’Économie numérique, de l’information et de la communication, Mahamadou CAMARA, a chamboulé la tenue de la nuit de l’Ortm marquée par l’élection de Miss Ortm qui était prévue le vendredi 21 novembre dernier. Le comité syndical de l’Ortm vient de fixer une nouvelle date, à savoir le 5 décembre prochain, qui est cette fois-ci appuyée par un préavis de grève illimitée. La tenue de la nuit Ortm, le 5 décembre prochain, et sa retransmission en direct à la télévision nationale ne sont pas négociables, selon les travailleurs de l’Office, qui étaient en assemblée générale le vendredi.

«Le comité syndical de l’Ortm vous convie à une assemblée générale des travailleurs à partir de 10h sur la barbarie du ministre de l’Économie numérique, de l’information et de la communication de faire reporter Miss-Ortm à quelques heures de la date. Le Mali devient plus islamique que laïc. Nous comptons ainsi sur la présence de tous». Tel était le contenu de l’avis de convocation de l’assemblée générale des travailleurs de l’Ortm le vendredi dernier.

Ils étaient sortis nombreux pour venir écouter leur secrétaire général, Abdourhamane Hinfa TOURE, qui a rencontré plutôt avec ses lieutenants, le ministre de la Communication.

Selon le secrétaire général du comité syndical, le ministre de l’Économie numérique, de l’information et de la communication a demandé d’arrêter l’organisation de la nuit de l’Ortm pour raison d’État, sans donner plus d’explication.

Pour M. TOURE, c’est une ingérence du ministre de tutelle dans les affaires du comité syndical. ‘’C’est un abus de pouvoir à l’égard du comité syndical de l’Ortm’’, a-t-il dénoncé.

C’est la première fois, a-t-il soutenu, qu’un ministre de la Communication fait de l’immixtion dans l’organisation de la nuit de l’ORTM. Par conséquent, a prévenu le secrétaire général, le comité syndical ne laissera pas faire.

 

Tout en dénonçant l’ingérence du ministre de la Communication dans l’organisation de ‘’Miss Ortm’’, le comité syndical a reporté l’événement au 5 décembre prochain. Il exige la retransmission en direct de la manifestation sur la télévision nationale. Pour faire plier le ministre, le comité syndical a décidé d’accompagner son nouveau délai d’un préavis de grève illimitée.

A la suite du secrétaire général du comité syndical, plusieurs intervenants se sont succédés au pupitre pour dénoncer le comportement du ministre de la Communication, Mahamadou CAMARA, notamment son coup de fil du jeudi 20 novembre à l’Ortm pour demander l’arrêt immédiat de la diffusion de ‘’Maxi Miss’’.

Il faut dire qu’entre le ministre et les agents des média d’État (ORTM, AMAP…), il y a de fâcheux antécédents. Ils n’ont pas encore digéré les propos tenus par le ministre CAMARA lors de la conférence de presse pour annoncer la participation du Président IBK au forum économique de Tianjin, en Chine. En effet, ce jour, il a accusé l’ORTM et l’AMAP de tous les péchés d’Israël parlant du bilan d’un an de IBK au pouvoir.

Par Hamidou TOGO

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *