Search
mercredi 21 octobre 2020
  • :
  • :

PACGS: consolidation des acquis à Dioïla, Fana et Nossomboubou

Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’appui aux comités de gestion scolaire phase II (PACGS) 2019-2020, financé par l’Agence Japonaise de coopération internationale (JICA), les acteurs de l’école des CAP de Dioïla, Fana et Kolokani était en conclave les 24, 25 et 26 janvier 2020 à l’ex-DNAFLA.

L’objectif de cette rencontre était de consolider le modèle de Cadre de Concertation (CC-JICA) en tenant compte des résultats obtenus lors de la pré-expérimentation, afin d’améliorer la gestion de l’école en mode décentralisé et de rendre les CGS fonctionnels à travers l’organisation de Cadres de Concertation-JICA (CC-JICA).

L’ouverture des travaux était présidée, ce vendredi 24 janvier, par le Coordinateur national de la Cellule d’appui à la décentralisation et déconcentration de l’éducation (CAD/DE), Hassan SAMASSEKOU, en présence du représentant de l’Agence Japonaise de coopération internationale (JICA), Iwata MORIO ; du Directeur national de l’éducation fondamentale, le Dr Mamadou KEÏTA ; etc.

A travers cette rencontre du cadre de concertation-JICA, il s’agissait pour les acteurs de partager l’état des lieux de l’éducation au niveau des CAP de Nossombougou, Dioïla et Fana ; identifier des solutions pour améliorer les difficultés constatées ; et de prendre des engagements à mettre en œuvre après la rencontre.

De même, il s’agissait également de former les CT et les COGES sur la mise en œuvre des engagements du CC au niveau des écoles de Nossombougou ; et de partager les expériences avec les acteurs des CAP de Fana et de Dioila.

La gestion de l’école en mode décentralisé est l’un des éléments piliers de la politique de décentralisation prônée par le Gouvernement. Ainsi, les Comités de Gestion Scolaire (CGS) doivent être implantés dans tous les établissements scolaires publics au Mali. Mais, force est de reconnaître que la plupart de ces CGS mis en place ne sont pas fonctionnels.

Afin de rendre les CGS fonctionnels et permettre ainsi une meilleure gestion de l’école en mode décentralisé, le Gouvernement, en partenariat avec l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA), a initié le Projet d’Appui aux Comités de Gestion Scolaire (PACGS) en mai 2008. La première phase de ce projet a concerné 456 écoles des Centres d’Animation Pédagogique (CAP) de Dioila, Fana et Kolokani. Les résultats obtenus dans le cadre du PACGS ont été très encourageants avec une bonne mobilisation de la communauté autour de diverses activités qui contribuent à l’amélioration de la gestion de leur école. Il s’agit notamment de : construction de salles de classes en banco, réparation des tables-bancs, achat des manuels et fournitures scolaires, transport d’eau potable à l’école, organisation des cours de rattrapage, plantation d’arbres dans la cour, suivi de l’assiduité des enseignants et des élèves, construction de logements pour les enseignants, etc.

Sur la base des résultats obtenus de cette pré-expérimentation à Nossombougou, le projet se donne comme objectif l’organisation d’une rencontre de CC-JICA pour consolider les acquis de l’année précédente et étendre l’expérimentation dudit modèle dans les CAP de Fana et Dioila durant l’année scolaire 2019-2020.

Par Abdoulaye OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *