Search
samedi 25 mai 2019
  • :
  • :

Paix et concorde entre des responsables: le CNJ Mali veut initier la ‘‘nuit du Mali’’

En marge de ses assises sur l’emploi, prévues dans quelques semaines, le Conseil national de la jeunesse du Mali (CNJ-Mali) envisage d’organiser une soirée gala « la nuit du Mali » qui sera une tribune pour appeler des responsables et leaders à la paix, à la concorde et à l’unité.

Joint par soins hier mardi 12 mars 2019, le président du CNJ-Mali, Souleymane Satigui SIDIBE, a confirmé que le projet qui vise à réconcilier des leaders religieux et responsables politiques, est toujours d’actualité.

« Déjà le cadre a été créé, il y a quelques jours. Le fait nouveau est que nous allons profiter des assises de la jeunesse sur l’emploi pour le faire », a-t-il expliqué.

Ces assises nationales de la jeunesse sur l’emploi seront bientôt programmées en fonction de l’agenda des autorités politiques, a indiqué M. SIDIBE sans plus de détails.

C’est à l’occasion de ces rencontres, a-t-il révélé, que le CNJ envisage d’organiser une soirée gala qui sera appelé « la nuit du Mali ».

Cette soirée, à laquelle seront conviés des personnalités et leaders du pays, sera une tribune pour la paix, à la concorde et le pardon.

« Le président IBK, les anciens chef d’Etat, le chef de file de l’Opposition seront tous invités à cette soirée gala », a précisé le président du CNJ, Souleymane Satigui SIDIBE.

Pour lui, cette initiative du CNJ-Mali viendra renforcer les efforts qui sont fournis çà et là pour décrisper la situation très tendue entre des responsables du pays.

Déjà après le Premier ministre, c’est le Président de la République lui-même qui est en train de recevoir les différents clans politiques (majorité et l’opposition) depuis quelques jours.

Quant aux assises proprement dites, Mahamane Ibrahim, chargé des questions d’emplois, a souligné que l’objectif de ces rencontres est surtout de proposer des solutions concrètes aux autorités à l’épineuse question d’emploi des jeunes dans le pays.

En effet, a-t-il rappelé, le taux de chômage au Mali, selon une étude de la Banque mondiale en 2016, est de 21,5%. Ce qui place le Mali pays parmi les pays ayant le taux de chômage le plus élevé dans le monde.

« Les assises seront l’occasion d’élaborer un rapport contenant les différentes propositions et suggestions de la jeunesse contre le chômage. A la fin des rencontres, nous avons remettre ce document aux autorités politiques », a déclaré Mahamane Ibrahim.

Mais bien avant ces assises, a-t-il précisé, il sera organisé dans les capitales régionales le Forum local sur l’emploi. Il s’agit à travers cette initiative de faire remonter les préoccupations des jeunes des régions.

« Le chômage est un problème qui concerne tout le pays. C’est pourquoi, nous souhaitons que l’élaboration du document sur la création d’emploi soit inclusive et participative », a rassuré le chargé d’emploi du CNJ-Mali.

Par Sikou BAH

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *