Search
vendredi 21 janvier 2022
  • :
  • :

Partis Faso Kewalé et NEMA: la fusion actée ce vendredi

Le Parti ‘’Faso Kèwalé’’ vient de disparaître au profit du parti NEMA (Nouvel Espoir pour le Mali). C’est le vendredi 15 octobre 2021 que la cérémonie de fusion a eu lieu, à la Maison de la presse. C’était en présence des deux présidents, à savoir Adama KANE de Faso Kèwalé et d’Ibrahim Boubacar Emmanuel TRAORE de NEMA. On y notait également la présence des militants et sympathisants des deux formations politiques.

L’objectif, selon les responsables politiques, est de s’unir pour conquérir le pouvoir.
Dans ses propos, Adama KANE a informé que ses militants ont décidé de donner une date solennelle pour la fusion du Parti Faso Kèwalé et du Parti NEMA
Selon M. KANE, la fusion signifie la mutualisation des intérêts communs de partis ou de deux organisations. Il a également soutenu que cette union ne pourrait pas se faire sans des fondements ou des raisons valables. Aux dires du président de Faso Kèwalé, ces deux partis (Faso Kewalé et NEMA) aspirent tous, à gouverner le pays ou à conquérir le pouvoir politique. Il souligne que lorsque ces partis décident de conquérir le pouvoir politique, ils ont besoin de forces politiques.
C’est dans ce sens, justifie-t-il, que ces formations politiques doivent examiner des projets communs en majorité pour pouvoir aller ensemble. Il a déclaré que les partis Faso Kèwalé et NEMA ne doutent pas qu’ils ont beaucoup plus de points en commun que de divergence. C’est pourquoi le président du Parti Faso Kèwalé a montré que cette fusion était nécessaire ; d’autant plus que les militants et sympathisants de ces partis avaient des projets communs dans les plusieurs localités du pays. Pour les fidéliser davantage, selon Adama KANE, il était nécessaire de les rassembler dans un parti pour éviter la dispersion de ces partisans qui sont des réserves de militants potentiels.
« Notre pays a actuellement une étape de vieillissement de la classe politique. Partout, on parle de la ‘’Refondation du Pays’’. Lorsqu’on parle de la refondation du pays, il faut vraiment avoir un encrage politique fort. Les hommes politiques sont convaincus que le chemin d’accès au pouvoir, ce sont par les élections démocratiques. Raison pour laquelle, selon Adama KANE, les partis Faso Kéwalé et NEMA ont décidé de bâtir un seul grand parti, le NEMA, par cette première union pour que le Mali y gagne ».
Enfin, il a invité ses militants à s’ajouter à ceux du NEMA autour du même combat, à savoir la conquête du pouvoir.
Signalons que les deux présidents ont signé le Protocol d’accord de fusion des deux partis Faso Kèwalé et NEMA.

Par SABA BALLO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *