Search
dimanche 19 mai 2019
  • :
  • :

Patrouille à Gao: des échanges de tirs entre soldats maliens et allemands

Patrouille à Gao:
Des échanges de tirs entre soldats maliens et allemands
Selon la Bundeswehr, l’Armée nationale de la République fédérale d’Allemagne, des soldats allemands et maliens se sont tirés dessus le samedi soir à quelques 50 km de Gao. Aucune perte en vie humaine n’a été signalée suite à l’acte, mais un blessé grave était parmi les soldats maliens. Déjà, une enquête a été ouverte, selon l’armée allemande, pour déterminer les circonstances.

Il y a environ 1000 soldats allemands engagés dans la Mission onusienne de stabilisation du Mali. Conformément à leur mandat, ces soldats ne participent pas à la lutte contre le terrorisme au Mali. Mais, ils ont pour mission de mener des patrouilles. Une très grande partie de cette force est déployée et appuie les Forces maliennes à sécuriser la région de Gao, à travers des patrouilles.
Cependant, une scène d’échanges de tirs a eu lieu malheureusement entre des soldats maliens et allemands alors qu’ils étaient engagés à des missions différentes. Selon le récit du site d’information militaire opex360.com, au soir du samedi 16 février, une patrouille allemande a été envoyée à une cinquantaine de kilomètres de Camp Castor à Gao pour aller récupérer un véhicule de transport de troupe belge de la Mission des Nations unies au Mali (MINUSMA).
Si la première partie de cette mission s’est bien passée, les choses se sont compliquées au retour. En effet, a expliqué un porte-parole de la Bundeswehr, le convoi « a essuyé des tirs dans l’obscurité », alors que la « situation était incertaine », rapporté par opex360.com. Les soldats allemands ont riposté avant de poursuivre sans encombre leur route vers Gao. Ce n’est que plus tard qu’il s’est avéré que les échanges de tirs avaient apparemment impliqué la patrouille allemande et un détachement des Forces armées maliennes (FAMa).
« Nous ne pouvons pas encore confirmer si le soldat malien a été touché par les forces allemandes », a déclaré le porte-parole des opérations de la Bundeswehr. Mais, selon l’armée nationale de la République fédérale d’Allemagne, une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de cette scène. Déjà, selon Bundeswehr, c’est l’armée malienne qui a ouvert le feu sur le convoi allemand de retour de sa mission. En outre, il est attendu à la fin de cette enquête si le soldat malien a été blessé par des militaires allemands.

Par Sikou BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *