Search
mardi 11 août 2020
  • :
  • :

PEGA 5: la consolidation des outils de gouvernance

Après la phase 4 du Programme ‘’Partenariats pour l’Exercice d’une Gouvernance Appropriée (PEGA) 2015-2018’’ qui a enregistré des résultats probants sur le chantier de l’implication des autorités traditionnelles dans la gestion des affaires publiques, à travers, entre autres, l’organisation et la structuration des chefs et conseillers de villages, de fractions et de quartiers, l’élaboration de leur répertoire dans la Région et les 7 cercles de Sikasso, il rentre de plain-pied dans la phase 5 (2020-2023) qui se fixe comme objectif de consolider les acquis par l’actualisation et l’opérationnalisation desdits répertoires comme outils de gouvernance locale, régionale et nationale.

C’est dans ce cadre, sous l’égide du Cercle de réflexion et d’information pour la consolidation de la démocratie au Mali (CRI-2020) qu’une Journée d’Engagements Communs (JEC) a été organisée, hier jeudi, dans la salle de conférence du gouvernorat de la Région de Sikasso. Y ont pris part, le Conseiller aux affaires administratives et juridiques du Gouverneur de Sikasso ; les Préfets ; la Direction régionale de la jeunesse, la Direction régionale de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille ; l’Education ; le Grand vestibule ; la Coordination régionale des chefs et conseillers de villages et de quartiers ; les Coordinateurs au niveau cercle des chefs et conseillers de villages et de quartiers ; le Comité Citoyen de Contrôle de l’Action Publique (CCAP) ; le Cercle de réflexion et d’information pour la consolidation de la démocratie (CRI-2002) aux niveaux régional et national. Au total 35 participants étaient attendus à cette Journée d’Engagements Communs (JEC).
La cérémonie d’ouverture a été marquée les mots de bienvenue du Coordinateur des chefs de villages et de quartiers, El Hadj Siriki DIAWARA, les mots de cadrage du Président de CRI-2002, ancien ministre chargé des relations avec les Institutions, Dr Abdoulaye SALL, relativement à l’actualisation, l’opérationnalisation des répertoires comme outils de gouvernance locale, régionale, nationale, le discours d’ouverture par le représentant de l’autorité de la Région de Sikasso.
Après la traditionnelle suspension de séance qui permet aux officiels de se retirer, l’autre temps fort de la journée était les échanges et les interventions des Préfets et Coordinateurs des chefs de villages ou leurs représentants.
La journée a également donné lieu à la formulation de recommandations et la remise des fiches de collecte de données pour l’actualisation des répertoires.
Pour la mise en œuvre du PEGA 5, le Cercle de réflexion et d’information pour la consolidation au Mali a comme principaux partenaires la Direction du développement et de la coopération suisse DDC, l’AFAD, Réussir la décentralisation. Ledit programme qui couvrira les régions de Sikasso, Mopti, Tombouctou et le Niveau national, vise à placer le citoyen, la famille et les collectivités territoriales au cœur de l’action publique.

PAR BERTIN DAKOUO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *