Search
jeudi 3 décembre 2020
  • :
  • :

Perspectives politiques: les partis de l’EPM décident de rester ensemble

Les membres de Ensemble pour le Mali (EPM) ont décidé de rester ensemble pour affronter les futures échéances électorales. A cet effet, un comité ad’hoc a été constitué avec comme mandat de travailler sur le futur cadre organisationnel.

La Conférence extraordinaire des présidents de l’Alliance politique et électorale s’est réunie, le jeudi dernier, à son siège sis à l’ACI 2000. La réunion a été présidée par le Président de EPM, le Dr Bokary TRETA qui avait à ses côtés plusieurs responsables politiques du regroupement politique. Il s’agissait notamment des responsables politiques de l’Adema, de l’APR, de l’ASMA-CFP, de la CDS, du RPM.
Etaient à l’ordre du jour l’avenir de l’EPM et les enjeux des prochaines élections en vue du retour à l’ordre constitutionnel normal ébranlé par le coup d’Etat du 18 août contre le Président Ibrahim Boubacar KEITA.
Après cet événement, la question de l’après IBK et le sort de la désormais ancienne majorité étaient en débat dans certains états-majors politiques de EPM. Son maintien ou sa dissolution. Le sujet a été tranché lors de la conférence extraordinaire des présidents de EPM qui ont décidé de rester ensemble pour la conquête et la gestion du pouvoir. « Les présidents et/ou représentants dûment mandatés des présidents des partis membres de EPM présents à la réunion ont décidé, à l’unanimité, de rester ensemble pour poursuivre leur combat pour le Mali », a déclaré Dr Bokary TRETA sur sa page Facebook. L’information est confirmée également par plusieurs responsables politiques contactés par nos soins. Ils nous confient tous que EPM n’a d’autre choix que maintenir cette relation politique si ses membres ne veulent pas tout perdre lors des prochaines élections. Selon eux, EPM est une expérience politique qui peut être davantage améliorée et consolidée. « Après des années de collaboration, il n’y a pas lieu de repartir en rang dispersé. C’est pourquoi, on devait rester en groupe. Aussi, l’union et la collaboration avec les autres sont la clé de la réussite d’une élection. Déjà, EPM est un noyau représentatif de plusieurs grands partis politiques au Mali. Il faut consolider cela et avancer », a nous expliqué un responsable politique du RPM qui dit être confiant pour l’avenir. Mais, pour le responsable du RPM, la porte n’est fermée à personne. Tous les partis politiques sont les bienvenus dans le groupe, à condition de respecter ses textes.
Lors de la conférence extraordinaire des présidents de EPM, les responsables ont décidé de la mise en place d’un Comité ad’hoc pour réfléchir sur leur futur cadre organisationnel, les principes et les règles d’organisation, les modalités de fonctionnement et de financement en tenant compte du contexte de la transition politique de 2020 qui est fondamentalement différent de celui qui prévalait en 2018 à la création de EPM.
Les conclusions dudit comité seront examinées à la prochaine séance de la Conférence des présidents de EPM, a indiqué Dr TRETA sans donner plus de précision.

Par Sikou BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *