Search
mercredi 14 avril 2021
  • :
  • :

Au pilori l’apologiste de la violence

En attendant son procès, l’arrestation du rappeur Sidy Sissoko, Alias Iba Montana, a été diversement interprétée sur les réseaux. Alors que certains de ses défenseurs crient à l’acharnement, la majorité des internautes trouve que ce n’est que justice, au regard des agissements de ce garçon jugés attentatoires aux mœurs et d’apologiste de la violence. Voici votre Facebook.

Police24 : nous informons l’opinion nationale et internationale que suite à de nombreuses plaintes contre le nommé Sidi Sissoko alias Iba Montana, nous avons procédé ce matin à son arrestation. Parmi les motifs de son interpellation, on peut citer apologie de l’arme, incitation à la haine, injures publiques. Il a été déféré au Tribunal de Grande Instance de la Commune IV.

Abdoulaye KONE : mandat de dépôt décerné contre le rappeur Iba Mountana par le Parquet de la commune 4 sur plainte de la SYNERGIE des Policiers.

Youssouf M’MBaye : la justice malienne, son pouvoir, c’est d’enfermer les pauvres, sinon il y a des ministres voleurs qui baladent à Bamako.

Yacouba Sanogo : Nous sommes dans un pays de droit.

Sidi Camara : bien, mais il y aura beaucoup de plaintes à l’encontre des Policiers dans les jours à venir.

Ousmane Rashford : intéressant, j’espère que ça servira de leçon.

Tesa-yanda Telly : bien fait, mais, je crois que les producteurs aussi devraient lui être ajoutés.

Mohking : Ce ne sont pas les insultes seulement, il est arrêté également pour possession d’arme blanche.

Moussa Tounkara : il relate les faits de notre société tout comme les autres artistes. Seulement il a sa manière de faire les choses… Les parts de vérités sont dans ses chansons.

Adama Sidibe : si je ne me trompe, c’est un artiste qui relate les faits qui existent dans notre société et non une apologie de ces faits.

Boubacar Diarra le Sage : Montana devrait être arrêté dès sa première chanson (où sont mes tchialés). Mais je ne sais pas pourquoi on a attendu aujourd’hui pour l’arrêter. Je ne sais pas comment l’autorité malienne voit les choses. C’est vraiment décevant.

Ladji Sissoko : enfin on peut garder de l’espoir pour notre pays, le Mali. Bravo à nos autorités !

Badini Bachirou Dit Poless : félicitations à la Transition, car on ne gouverne pas un pays africain avec ni Allah sonna.

Alasco Sheney : non non, Iba Montana dit que la vérité, rien que la vérité.

Dougousse Samake : il mérite une bonne correction. Insulter toute une institution, c’est qu’elle démocratie ça ? Le Mali est sur pied maintenant.

Idrissa Coulibaly : vraiment, il serait très intéressant de mettre de l’ordre dans ces pratiques inhumaines. Ça n’honore pas la jeunesse malienne. Ces injures sont même visibles dans nos comportements quotidiens qu’il faut vraiment arrêter.

Boubacar Kante : toujours préoccupés par des faux problèmes. Comme ça fait honte de voir nos autorités se comporter de la sorte

Baba Mami : l’ennemi des pères de famille, il faut le condamner à 5 ans

Abdoul Cisse : vous avez mis du temps, mais c’est fait, et c’est bien. Ce petit était devenu un démiurge selon lui-même. Mais, ce qu’on attendait a eu lieu. Bravo aux autorités !

Tyran Invictus Tyran Invictus : n’importe quoi ! C’est un artiste avant tout, et il a le droit de faire son buzz comme il veut. Et éduquez bien vos enfants pour qu’ils ne suivent pas son exemple.

UF Mack Spratap Sangare : libérez Montana, sinon nous allons marcher.

Aïcha Will : il est temps que les dirigeants maliens prennent leurs responsabilités. Ce petit devrait être censuré, y’a longtemps. Vraiment, il promouvait la violence, l’incivisme et autre dépravation des mœurs ! Vraiment c’est le chaos.

Dibi Dibi Dibi : laisse le petit en paix, vous passez toute la journée à soutirer de l’argent des pauvres. N’importe quoi, des incapables.

Med Tourey : nettoyage général. Bien se comporter ou aller réfléchir à l’ombre. Juste ça pour que le laisser-aller cesse dans ce pays.

Lamine Dogoni : c’est un mal élevé et l’État a trop traîné avec ça.

Worgol Code : ce n’est pas ça qui le fera changer d’avis. Il a été plusieurs fois incarcéré pour ça, pourtant il continue toujours. Donc bref, laissez le petit. La pire des choses, ce n’est pas la méchanceté des gens mauvais, mais le silence des gens bien. Nous sommes conscients des infractions policières à Bamako. Nul ne respecte la loi ici, même la Police elle-même. Tout le monde est corrompu. Soyons véridiques, sinon personne n’a peur de qui que ce soit.

Cheick Issouf Tapsoba : mon fan ! Il est vrai que tu exagères dans tes textes, mais sache que tu es hyper talentueux. Tu as ça en toi petit. Courage !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *