Search
dimanche 18 novembre 2018
  • :
  • :

Place de Souvenir au grand marché de Bamako: une dizaine de boutiques incendiées

Quatorze boutiques de la Place de souvenir ont pris feu, dans la nuit jeudi 21 au vendredi 22 dernier, faisant des dégâts matériels importants estimés à des centaines de millions de nos francs. Le ministre des Collectivités territoriales et la mairie du District de Bamako étaient le même jour sur le site pour la compassion de la nation aux victimes.

Encore du feu au marché de Bamako. Cette fois-ci, il a concerné une partie de la Place du souvenir de Bamako située en plein Centre du grand marché de Bamako. Après l’incendie, pendant la journée, le ministre Alhassane Ag Hamed MOUSSA et le 2e adjoint au maire du District de Bamako se sont rendu sur le site. Sur place, des témoins de la scène du drame racontent que tout est parti après 21 heures de la nuit du jeudi.
« Je ne sais où est-ce que la flamme est partie ? On a vu des nuages de fumée en l’air et aussitôt on a compris que des boutiques ont pris feu. Et on a commencé à alerter des individus et les propriétaires des boutiques », a confié un témoin.
Arrêté devant sa boutique calcinée, Modibo COULIBALY, l’une des victimes, a signalé être informé que son local de commerce a pris feu. Dans sa boutique, il vend des pièces détachées, depuis plus de vingt ans.
« Aussitôt informé, je me suis accouru sur les lieux. Malheureusement, j’ai trouvé que tout est brûlé », a affirmé M. COULIBALY, en signalant qu’il est venu trouver que les sapeurs-pompiers faisaient un travail remarquable en vue d’éviter propagation de la flamme au reste du marché.
« Les sapeurs-pompiers ont travaillé de 21 heures jusqu’à deux heures du matin du vendredi 22 juin dernier. Ils sont à féliciter pour leur professionnalisme », a-t-il salué.
Si Modibo COULIABLY a tout perdu, en tout cas, l’essentiel de ses marchandises, dont la valeur est estimée à des dizaines de millions de nos francs ; certains ont réussi à sauver des biens avant que leur boutique ne soit entièrement submergée par les flammes.
« C’est regrettable ce qui vient de se passer. C’est une perte énorme pour ces commerçants qui ont enregistré des dégâts matériels très considérables. En pareille circonstance, il est de notre devoir, en tant que leur premier partenaire, de venir leur témoigner toute notre solidarité », a déclaré, de son côté, le 2e adjoint au maire du District de Bamako, Ibrahima DIONI.
Selon lui, ce drame montre une fois de plus que nos marchés ont besoin d’être modernisés. C’est la seule alternative pour éviter des incendies répétitifs dans les marchés.
Pour sa part, le ministre Alhassane Ag Hamed MOUSSA a également regretté la scène. Par ailleurs, selon les premières informations dont il dispose, ce sont quatorze boutiques qui ont été endommagées.
« Certaines boutiques ont été entièrement calcinées. Ils ont tout perdu. Par contre, il y a des magasins qui ont été partiellement brûlés. La plupart des boutiques sont des espaces de vente des pièces détachées et de l’habillement », a expliqué le ministre des Collectivités territoriales, avant préciser qu’à part les dégâts matériels, il n’y a aucune perte en vie humaine.
Pour l’heure, le ministre a indiqué que l’origine du feu n’est pas encore déterminée. Mais il garde l’espoir que l’enquête, qui sera ouverte, pour la énième fois, permettra de donner beaucoup plus d’informations, sur l’origine ou les origines du feu.
Cet incendie est 2e du genre au Grand marché de Bamako depuis le début de l’année.

Par Sikou BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *