Plans d’actions d’urgence pour les régions du nord: 33,7 milliaeds FCFA déjà investi

4

Conformément à la Politique Nationale de Solidarité et d’Action Humanitaire et à la vision du Président de la République, Chef de l’Etat Ibrahim Boubacar KEITA, il parait pour le Ministère de la Solidarité et de l’Action Humanitaire, utile de faire le point d’exécution du Plan d’Actions d’Urgence de juillet à décembre 2015, un montant global prévisionnel de 72.783.749.847 sur lequel 33 717 409 580 FCFA a fait l’objet de réalisation, soit un taux d’exécution de 46, 18%.

Les 33 717 409 580 FCFA concernent les quatre régions du Nord. Ledit montant a été financé par le Gouvernement de la République du Mali avec 2. 208 877 346 FCFA, soit 6,57% et les partenaires techniques et financiers, sur lesquels on peut retenir :
– Le Programme Alimentaire Mondial (PAM) qui arrive en tête des partenaires. Il a apporté l’appui financier de 24 826 702 430 FCFA, soit 73,86%, de l’ensemble des financements qui s’élèvent à 33 612 606 154 FCFA. Il est suivi par l’UNICEF qui vient en 2ème position avec 3 232 082 75 FCFA, soit 9,62%.
– Il est suivi par la SUISSE qui occupe le 4ème rang avec 876 473 000 FCFA, soit 2,61%. L’USAID se classe 5ème avec 788 331 500 FCFA, soit 2,35%. L’Union Européenne occupe le 6ème rang avec 586 289 480 FCFA, soit 1,74% et la MINUSMA 551 500 000 FCFA, soit 1,64%. ECHO fait l’écho de la victoire. Il arrive avec 138 250 000 F CFA a contribué pour un taux de 0,41%. L’UNESCO boucle la boucle de grands partenaires avec 75 000 000 FCFA, a contribué 0,22% des financements acquis. Puis viennent les Autres qui sont classé dans les autres financements avec 30 000 000 FCFA, 0,09% du financement total.

LA SITUATION DES FINANCEMENTS PAR SECTEURS SE PRESENTE COMME SUIT :
– Les Aides alimentaires se placent au 1er rang avec 19 935 710 566 FCFA, soit 59,31%.
– Elles sont suivies par l’Education avec 6 016 260 584 FCFA, soit 17,90%.
– La Santé occupe la 3ème place Avec 4 679 476 595, soit 13,92% et les Abris/NFIS avec 1 134 066 328, soit 3,7%.
– Le Soutien aux AGR, occupe le 5ème rang avec 897 703 253 FCFA, soit 2,67%. Enfin les QIPS avec 645 740 245 FCFA, soit 1,92% se placent au 6ème rang ; WASH avec 263 648 583 FCFA, soit 0,92% et la Protection vient en dernière position avec 40 000 000 FCFA, soit 0,12%. Les financements couvrent les quatre régions du Nord.

AU NIVEAU DE LA REGION DE GAO :
14.112.117. 170 FCFA, soit 41,85% du financement global est le profit bénéficier accordé à la région de Gao. Les ressources ainsi mises à la disposition de Gao ont servi les financements des Activités de soutien alimentaire (69,97%) ; l’Education (18,70%) ; la Santé (7,15%) et les restes sont consacrées aux Abris (3,10%), AGR (0,68%), QIPS (0,28%) et WASH (0,11%).

AU NIVEAU DE LA REGION DE TOMBOUCTOU :
L’appui pour soutenir la région de Tombouctou se chiffre à 11.526 963 831 FCFA, soit 34,29% du financement total. Les financements ont porté sur l’Aide alimentaire avec 5 416 080 700 FCFA, soit 46,99% des financements de la région ; la Santé avec 2 723 707 895, soit 23,63% ; l’Education avec 2 484 663 991 FCFA, soit 21,56% ; l’Abris/NFIS (3,45%) ; WASH (1,82%) ; les AGR (1,42%), QIPS (0,79%) et Protection (0,35%), permettront à Tombouctou de reprendre la voie de développement.

AU NIVEAU DE LA REGION DE MOPTI :
S’agissant de la région de Mopti, elle a bénéficié : 5 150 499 268 FCFA, soit 15,32% du financement global. Les financements consacrés ont porté sur l’Aide alimentaire avec 3 024 431 240 FCFA, soit 58,72% ; l’Education avec 828 388 920 F CFA soit 16,08% ; la Santé avec 611 214 600 FCFA, soit 11,87% ; le QIPS avec 255 000 000 FCFA, soit 4,95% ; les Abris/NFIS avec 214 049 695 FCFA, soit 4,16% ; les AGR avec 206 566 480 FCFA, soit 4,01% et les WASH avec 10 848 333 FCFA, soit 0,21%.

AU NIVEAU DE LA REGION DE KIDAL :
La région de Kidal a bénéficié : 2 823 025 885 FCFA, soit 8,40% du financement intégral. Les financements ont porté sur la Sécurité alimentaire avec 1 620 699 460 F CFA soit 57,41% des financements octroyés à la région ; les AGR avec 431 551 000 F CFA soit 15,29% ; la Santé avec 334 912 000 FCFA, soit 11,86% ; WASH avec 259 740 245 FCFA, soit 9,20% ; les Abris/NFIS avec 84 661 180 FCFA, soit 3% et de l’Education avec 63 586 000 FCFA, soit 2,25% des financements de la région.
Pour conclure, il est bon de signaler que les régions de Gao et de Tombouctou ont reçu les plus grands financements par rapport à Mopti et Kidal. On retient que les financements ont quasiment servi à l’aide alimentaire, à la Santé et à l’Education.

Source : Ministère de la Solidarité et de l’Action Humanitaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *