Search
samedi 19 septembre 2020
  • :
  • :

Le PM à Kayes: restaurer la confiance

À cœur de prendre en charge les attentes légitimes des populations de la 1re région, notamment l’amélioration de l’état des infrastructures de transport, le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, à la tête d’une importante délégation ministérielle, y a entamé, ce jeudi une visite.

Conformément à la promesse faite, ce lundi au Collectif de Sirako et au Front d’actions pour la région de Kayes, le Chef du gouvernement et sa délégation sillonneront 4 jours durant, outre le cercle Kolokani (Koulikoro) 5 des 7 cercles de la région : Diema, Nioro, Kayes Bafoulabé et Kita. Nara et Yélimané recevront ultérieurement la visite du Premier ministre, selon les sources proches de la Primature.

Visite d’apaisement
Reconnaissant le bien-fondé de leur démarche de la jeunesse de Kati et de Kayes et soucieuse des préoccupations qu’elle porte au nom des populations, à savoir, l’amélioration de l’état des infrastructures de transport, le Premier ministre a choisi comme promis d’effectuer la visite par route pour s’enquérir par lui-même les réalités du terrain afin d’en tirer toutes les conséquences.
Il s’agit pour le Dr Boubou Cissé de réaffirmer que la réhabilitation et la construction des infrastructures routières notamment figure parmi priorités inscrites dans l’agenda du gouvernement qui met tout en œuvre pour trouver des solutions rapides et durables pour un meilleur confort et une meilleure qualité de la mobilité des populations. Il invitera les populations à l’union sacrée, à la cohésion et à l’esprit de dialogue en vue de relever les nombreux défis auxquels notre pays est confronté.
Face aux multiples défis auxquels notre pays fait face, le Chef du gouvernement se fera le chantre du sursaut national et conviera ses compatriotes à la convergence afin que chacun contribue, de la manière la plus positive possible, à faire émerger des réponses idoines aux difficultés de nos compatriotes.

Le Premier ministre, Dr Boubou Cissé est accompagné, dans ce périple, qui sera surement éprouvant pour les ministres chargés de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, Boubacar Alpha Bah ; des Infrastructures et de l’Équipement, Traoré Seynabou Diop ; des Transports et de la Mobilité urbaine, Ibrahima Abdoul Ly ainsi que de nombreux élus des circonscriptions qu’il visitera.
Selon ses services de communication, au programme de cette tournée de la visite des différents chantiers en cours dans la zone, les échanges avec les forces vives et la distribution de vivres. Au cours des échanges avec les populations, il sera particulièrement question de développement économique et social.

Première étape : Kolokani
Le Dr Boubou Cissé a entamé sa visite dans la région de Kayes par une escale à Kolokani où il a été accueilli avec sa délégation par le maire et le préfet de la localité. Respectueux des traditions, dans la grande Cité du Bélédougou des résistants Bambara, il a tenu à rendre une visite de courtoisie au chef de village qui l’a remercié pour le respect et la considération qu’il a eus à son égard en s’arrêtant dans son village et en venant le saluer dans sa maison. Selon lui, cette visite du Premier ministre qui est venu par la route témoigne de sa volonté d’apporter des solutions durables aux problèmes d’infrastructures, notamment à ceux liés aux routes.
Pour sa part, le maire de Kolokani, Mady Fofana, outre la réhabilitation de la route, les problèmes de la commune ont pour nom le renforcement et l’érection du poste de sécurité en poste de contrôle au niveau de la jonction avec la route de Nara, l’équipement du centre des jeunes, l’amélioration de l’accès à l’électricité.

Seconde étape : Diéma
Accueilli à son arrivée par le Gouverneur de région de Kayes, le contrôleur général de police Mahamadou Zoumana SIDIBÉ, à Sébabougou (première localité frontalière avec la région de Koulikoro), le Premier ministre s’est entretenu avec les autorités administratives, politiques, les chefs traditionnels et religieux, et les forces vives des différentes localités avant de poursuivre sa route vers Diéma en passant par Didiéni.
À Diéma, les Soninkés ont mis les petits plats dans les délices pour réserver un accueil des grands jours. En effet, c’est au son des tam-tams que les populations sont sorties sous une fine pluie pour acclamer le Premier ministre et saluer sa témérité pour avoir accepté d’emprunter cette route que tout le monde surnomme la route de l’enfer.
À Diéma, le Premier ministre Boubou CISSE et sa délégation ont rendu visite aux notabilités de la ville avant la rencontre avec les cadres du cercle.
Les associations de la jeunesse, les femmes et autres regroupements de la société civile de Diema ont répondu massivement à l’appel des autorités administratives pour discuter directement avec l’invité du jour et sa délégation. S’exprimant à la presse après la rencontre des cadres, le Dr Boubou Cissé annonce la nouvelle tant attendue : « après avoir constaté moi-même, l’état désastreux de la route, je vous informe aujourd’hui que les travaux démarreront la semaine prochaine et prendront fin dans 6 mois au maximum. Les gens pourront circuler normalement sans incident. »

Le Premier ministre et sa délégation ont été accueillis en fin d’après-midi sur les terres du puissant chef spirituel, Mohamedoun Oul Cheichna Hamahoullah à Nioro du Sahel où ils ont passé la nuit.

Par Sikou BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *