Search
samedi 18 novembre 2017
  • :
  • :

Présidence de la Femafoot: Boubacar Baba Diarra, la voie de la sagesse

Alors que son mandat expire en octobre prochain, le président du Comité exécutif de la Fédération malienne de football (FEMAFOOT), Boubacar Baba DIARRA, a décidé de ne pas être candidat à sa propre succession. C’est ce qu’affirme son entourage qui explique sa décision par le fait que sa personne ne devrait pas nuire au football de son pays.
‘’Si c’est à cause de ma personne qu’il y a tous les problèmes, je me retirerais ; je ne serais pas candidat à ma propre succession’’, a-t-il confié en substance à des proches qui le trouvent courageux.
En attendant l’échéance de son mandat, le président sortant de la FEMAFOOT joue à fond la carte de l’apaisement. C’est dans ce cadre que les mesures de suspension frappant les responsables du football ont été levées.
De façon unanime, l’on salue la décision de Boubacar Baba DIARRA qui a entendu la voix de la sagesse en n’étant pas candidat à sa propre succession. En effet, si son mandat a été sérieusement perturbé par une fronde intestine, il n’en demeure pas moins qu’il a beaucoup de motifs de satisfaction au regard des résultats flatteurs engrangés par nos équipes nationales sur les plan continental. C’est donc un homme à la conscience tranquille du devoir accompli qui s’apprête à passer le témoin dans les prochains mois.
Le football de notre pays a été longtemps en proie à une grave crise qui a culminé dans sa suspension de toutes les compétions internationales par la FIFA, suite à la dissolution du Comité exécutif de la FEMAFOOT par le ministre des Sports et son remplacement par un Comité de normalisation du football (CONOR).

Par Bertin DAKOUO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *