Présidentielle américaine: comment l’événement a été suivi au Mali ?

13

C’est en compagnie d’invités de marques, composés d’hommes politiques maliens, de leaders de la société civile et de diplomates étrangers dans notre pays que l’Ambassadeur des États Unis au Mali, Paul FOMLSBI, a suivi en direct, hier matin, la proclamation des résultats de l’élection présidentielle dans son pays, dans les locaux de l’Ambassade, à ACI2000, aux environs de 7 h 30 mn. Une élection qui a vu le sacre de l’homme d’affaires Donald TRUMP, candidat des Républicains sur la démocrate Hilary CLINTON.

À l’issue de la cérémonie de proclamation, l’Ambassadeur des États Unis au Mali, Paul FOLMSBEE, a positivement jugé le discours du nouveau président des États Unis, Donald TRUMP.
« Nous avons suivi ensemble un grand discours de notre nouveau président. Il a parlé aux partisans des deux camps, notamment en félicitant son challenger, Hilary CLINTON. Cela est une tradition chez nous », a-t-il dit.
Selon le diplomate, cette élection était lourde et difficile pour le peuple américain, car il y avait beaucoup de divisions dans le pays. Cependant, il a rassuré ses invités qu’il y’aurait une transition pacifique entre les deux camps (Démocrates et Républicains), pour la passation du pouvoir dans 3 mois.
Malgré le discours de campagne peu rassurant du candidat victorieux à cette élection pour le continent, le diplomate américain, Paul FOLMSBEE, a indiqué qu’il y aurait très peu de changement dans la politique américaine en Afrique. Les USA, a-t-il fait savoir, soutiennent tous les pays africains dans beaucoup de domaines (culturel, économique, militaire, etc.).
« Je suis sûr que TRUMP va continuer à entretenir tous ces liens avec l’Afrique », a-t-il promis.
Certes, a-t-il dit, il y avait des divergences entre les électeurs sur le programme des deux candidats, mais finalement le peuple a décidé qui sera le président des USA.
L’ambassadeur dira qu’il ne sait pas, finalement, ce qui a fait la force de Donald TRUMP, mais en fin de compte, il trouve que c’est un président charismatique que viennent d’élire les Américains.
« Il a beaucoup d’expériences avec les affaires et je pense qu’il va faire de bonnes choses aux USA », a-t-il conclu.
Enfin, il a tenu à remercier l’ensemble des invités pour le déplacement très matinal.
La présidente de l’ADA (Association pour le développement de l’Afrique), Mme Keïta Fatoumata SANGHO, l’un des invités de marque de l’Ambassade des USA, a exprimé sa surprise face cette victoire inattendue de Donald TRUMP.
Même si, en tant que femme, elle souhaitait une victoire d’Hilary, Mme Keïta trouve qu’une fois de plus, l’Amérique a donné l’exemple.
« C’est ça, la démocratie, l’attachement aux valeurs démocratiques et au bon déroulement des élections en termes de résultats. L’Amérique nous a donné l’exemple, le peuple a parlé et la voie des urnes a triomphé », a-t-elle conclu.
De son côté, notre confrère, Kassim TRAORE, dira que c’est une surprise pour les Maliens qui s’attendaient, en grande majorité, à une victoire du camp des Démocrates. Mais, selon lui, ce n’est pas une surprise dans la politique américaine dans la mesure où les Démocrates étaient à leur deuxième mandat à la Maison-Blanche. L’alternance, dit-il, voulait que ce soit un Républicain qui vienne faire partir OBAMA.
« En tant que citoyens d’une autre nation, nous ne pouvons que prendre acte de ce choix des Américains », a-t-il dit.
Par ailleurs, il pense que le nouveau président n’aura pas la latitude de réaliser tous ses projets dans la mesure où Barack OBAMA, lui-même, a eu maille à partir avec les deux chambres. Toute chose qui a bloqué beaucoup de ses projets par le Sénat dominé par les Républicains.
Selon son analyse, le monde va voir, après cette élection, un nouveau TRUMP différent du temps d’avant son élection.
Pour sa part, le président du mouvement national des jeunes de l’URD, Mamadou DIALLO, spécialiste en droit international, a souligné que cette élection a surpris le monde. De son avis, beaucoup s’attendaient à la victoire d’Hilary. Mais, dira-t-il, il faut reconnaitre que c’était des élections américaines. Pour lui, les Américains ont fait leur choix, il appartient aux autres peuples du monde de respecter ce choix.
« Donald TRUMP a largement remporté ces élections » a-t-il reconnu.
Pour l’avenir des relations entre les deux camps, M. DIALLO dira que Donald a fait un premier pas en tendant la main à Hilary.
« À travers ce geste, on sent sa volonté de rassembler tous les Américains », a-t-il soutenu.
La deuxième chose qu’il doit faire, c’est de rassurer le monde pour qu’on sache que les USA vont continuer à œuvrer dans un cadre global, multilatéral et de se renfermer sur eux-mêmes. Il s’agit d’échanger avec les partenaires stratégiques par rapport à des sujets qui intéressent aujourd’hui l’avenir de l’humanité.
Dans ses analyses, il ressort que le changement de président entraine, nécessairement des changements à certains endroits.
Par exemple, a-t-il dit, sur le plan international, quand on regarde la position de Donald TRUMP par rapport à l’Iran, on se dit, réellement sur ce plan, il peut y avoir des évolutions, par rapport au conflit palestino-israélien.
Pour ce qui est de l’Afrique, M. DAILLO pense qu’il n’y aura pas de grands bouleversements. Parce qu’au niveau des deux chambres, a-t-il fait savoir, les deux partis arrivent toujours à avoir une position de conciliation sur les questions de politiques étrangères.
« N’oublions pas que le président qui a le plus soutenu l’Afrique, c’était Gorges BUSH, et cela a surpris tout le monde. J’espère que Donal TRUMP va lui aussi surprendre le monde, de façon positive », a conclu le Dr Mamadou DIALLO.

Par Abdoulaye OUATTARA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *