Search
samedi 18 novembre 2017
  • :
  • :

Présidentielle de 2018: l’EFD appellera à voter IBK

Le Parti Union des forces démocratiques (UFD) ne présentera pas de candidat lors de l’élection présidentielle de 2018. Au moment opportun, il appellera ses militants à voter le Président, Ibrahim Boubacar KEITA. C’est l’une des recommandations phares du 5e congrès de ce Parti tenu du 11 au 12 novembre dernier, à la Maison des Ainés de Bamako.

Les héritiers de feu Me Demba DIALLO ont tenu ce week-end leur 5e congrès couplé à la 5e conférence nationale du Parti. Ces assises ont été présidées par le président Siaka DIARRA, en présence des délégués venus de toutes les régions du Mali et de la diaspora.
Ces instances combinées visaient à renouveler les structures du parti, à dégager l’orientation du parti en prélude aux prochaines élections, à présenter le bilan et à corriger les textes du parti.
Après deux jours de débats, les travaux ont été sanctionnés par plusieurs décisions. Le congrès a reconduit Siaka DIARRA comme le président du parti et l’a désigné candidat de l’UFD lors de la prochaine élection présidentielle.
Ainsi, M. DIARRA succède à lui-même à la tête d’une équipe de 55 membres. Ce dernier, à son tour, a délégué cette confiance du Parti au Président Ibrahim Boubacar KEITA pour qui il appelle à voter en 2018. « Le congrès a décidé que je sois le candidat du parti lors de la prochaine élection présidentielle de 2018. En même temps, il me laisse le soin du dernier mot », confirme le président DIARRA.
Contrairement à 2013, Siaka DIARRA n’estime pas nécessaire pour l’UFD de choisir en son sein un candidat pour la future présidentielle. Selon lui, l’heure est au renforcement des forces autour du Président IBK en 2018. Il a commencé des chantiers gigantesques et on doit l’aider afin qu’il puisse finir certains de ces travaux, soutient-il.
«Je félicite la marque de confiance de l’UFD en ma personne. Pour l’élection présidentielle de 2018, je décide que le Président IBK soit le candidat du parti», a-t-il annoncé.
Notre pays compte plus de 100 Partis politiques. A l’issue des dernières élections communales, l’UFD se classe parmi les 15 grands partis politiques du Mali. Il a 71 conseillers communaux, dont 2 maires. Un résultat salué par le président Siaka DIARRA parce qu’il témoigne la vitalité de l’UFD sur l’arène politique malienne.
Le président DIARRA a exhorté les militants du parti à la mobilisation en vue de consolider ces acquis.
« Nous ne devons pas nous contenter de ces résultats. Nous devons fournir davantage d’effort pour faire mieux. Les prochaines élections consistent, pour nous, une opportunité de prouver cela », a-t-il exhorté.
S’agissant des élections de cercles, de régions et du District de Bamako, il a informé que l’UFD est en alliance avec les partis de la CMP dans plusieurs communes.
Au nom du Collectif des élus du parti, Franck Papi SISSOKO a rassuré le président DIARRA de leur engagement pour l’atteinte des objectifs du parti.
«On a fait l’impossible lors des élections communales passées. Nous allons maintenir ce cap », a-t-il promis.
Outre l’élection présidentielle, les congressistes ont réaffirmé leur appartenance à la Convention de la Majorité présidentielle.
Ils ont également renouvelé le bureau des jeunes et des femmes de leur parti. Chacune de ces structures compte 55 membres.

Par Sikou BAH




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *