Search
mardi 18 septembre 2018
  • :
  • :

Présidentielle de juillet: ine coalition de 273 groupements pour la réélection du Président ONB

Ils sont plus de 273 associations, groupements et clubs de soutien à se réunir pour une seule et même cause : assurer la réélection du président sortant, Ibrahim Boubacar KETA, dès le premier tour de la prochaine présidentielle. Le bloc des 37, issu de ce grand regroupement, prend la dénomination « Mouvement IBK Kanu 2018 » et signe un protocole d’accord dans ce sens. Pour ne rien laisser au hasard, les responsables du mouvement ont payé la caution de leur champion, à hauteur de 10 millions de FCFA. Un montant remis solennellement au parrain de l’événement, l’honorable Mamadou DIARRASSOUBA, député élu à Dioïla.

Symbolique et grandiose, la cérémonie aura été avant-hier samedi. Puisqu’elle a été consacrée au président de la république, Ibrahim Boubacar KEITA ; un homme d’État, un homme singulier au parcours exceptionnel ayant gravi tous les échelons des postes administratifs et électifs, mais surtout une personnalité politique remarquable, doublée d’un humanisme hors du commun qui n’a de souci que le seul Mali et son développement harmonieux. C’était en plus dans la salle « Benso » (l’union en langue nationale) du Grand hôtel de Bamako.
En décidant de porter leur choix à cet homme charismatique, en l’appelant, de tous les vœux, de se porter candidat pour sa réélection à la présidentielle de juillet prochain, les responsables et les leaders du Mouvement IBK Kanu 2018 ont clairement affiché leurs ambitions. Ce d’autant plus que le président IBK, comme l’a rappelé les initiateurs de l’événement, est une chance pour le Mali, un grand bâtisseur qui aura ouvert, malgré l’insécurité et la lutte contre le terrorisme, plusieurs chantiers de développement pour la prospérité au Mali.
« Oui, mesdames et messieurs, l’enjeu en vaut la peine, car il s’agit de soutenir, avec conviction, un compatriote, un citoyen, pas comme les autres ; un leader, un homme d’Etat, que vous aimez tous, que nous admirons tous : IBK. Non ! Je ne me hasarderais à faire ni ses éloges encore moins son bilan, par crainte de ne pas vous retenir ici des heures durant et au risque d’en oublier », a déclaré Ismaël COULIBALY, le coordinateur du mouvement des associations, groupements et clubs de soutien à IBK, Mouvement IBK Kanu 2018.
Mais pour la solennité de l’événement, il a tenu à rafraîchir les mémoires en citant quelques exploits et résultats palpables enregistrés sous la gouvernance du Président IBK. Il s’agit entre autres : du pari de la paix qui a été relevé, la croissance économique, la lutte contre le chômage des jeunes, la sécurité alimentaire, l’amélioration des conditions de travail à travers l’augmentation des salaires des fonctionnaires, la promotion des jeunes dans les hautes sphères de l’Etat de l’administration publique.
C’est donc un parrain visiblement heureux et comblé qui a remercié les organisateurs pour leur soutien à la vision du chef de l’État, Ibrahim Boubacar KEITA. Accompagné d’une forte délégation, et en présence d’officiels de marque, dans une salle pleine à craquer, l’honorable Mamadou DIARRASSOUBA, compagnon de première heure du président IBK, a donné toute sa bénédiction au nouveau mouvement avant de rappeler, à la suite des différents intervenants (Youssouf SIDIBÉ dit « SIDIBÉ décor » ; Ismaël COULIBALY ; Mme DIAWARA Aisseta Lady TOURÉ du bureau des femme RPM ; Boubacar TOURÉ, chef de cabinet de la présidence), six grands chantiers ouverts par le président de la république, durant ces quatre dernières années.

« Avec l’adoption de la loi d’orientation et de programmation militaire et la dotation de nos forces armées et de sécurité en équipement, un grand pas a été fait ; ce qui mérite d’être poursuivi pour gagner le défi de la sécurité », a-t-il déclaré avant de mettre l’accent sur les efforts du président IBK en matière de la paix et de la réconciliation nationale.
La création d’emplois, notamment pour un plus grand nombre de jeunes, qui sont déversés chaque année sur le marché à la fin de leurs cursus scolaires et universitaires, est un autre chantier du quinquennat présidentiel qui, selon le parrain, est un véritable challenge pour le renouveau économique du pays.
Autre fierté de l’honorable DIARRASSOUBA : Le développement rural qui se concrétise par des progrès réels et visibles enregistrés, à travers la subvention des engrais et des semences de qualité ; la politique de la mécanisation poussée. De la conviction faite par l’orateur, cette volonté politique du président IBK a positivement impacté les productions céréalières et cotonnières du pays.
L’enfant de Massigui s’est également appesanti sur les efforts déployés par le président IBK, en matière de désenclavement intérieur et extérieur, pour moderniser les infrastructures économiques du pays.
S’agissant de la situation politique, marquée par les divers positionnements ainsi que la multiplication des candidatures pour les échéances de 2018, le parrain, qui croit à une victoire certaine et sans bavure de son candidat, a indiqué que cela participe au renforcement de la démocratie et n’enlève en rien aux chances du président IBK.
« Ils ont le droit de dire ce qu’ils pensent mais ils ne doivent jamais oublier le rôle que chacun a joué dans ce pays, c’est pourquoi la prudence doit être observée pour éviter que le bâton de l’histoire ne te frappe. Le Mali est une grande pirogue aucun de ses occupants ne devrait souhaiter qu’elle chavire », a ironisé le parrain quant aux critiques malveillantes contre le régime du président IBK.

Par Mohamed D. DIAWARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *