Processus de paix et promotion de genre: la formation Tuwindi lance son site web

17

La fondation Tuwindi a procédé, hier jeudi, au lancement des plateformes web du projet « Suivi de citoyen du genre et de l’accord pour la paix et la réconciliation », à l’hôtel ONOMO de Bamako.

La cérémonie de lancement était présidée par Mr Mamadou Sogoba, conseiller technique du ministère de la Réconciliation nationale, en présence de M. Tidiani Togola, directeur exécutif de la fondation Tuwindi ; de Mme Diallo Mama Diarra, directrice du Centre national de documentation et d’information sur la femme et l’enfant (CNDIFE), le représentant du Projet d’appui au processus électoral au Mali (APEM), de M. Alexis Kalambry, Président du forum Mali/Média. On y notait également la présence de responsables d’organisation et association de la société civile, de la directrice de la cellule communication de la direction du haut représentant de la république pour le suivi de la mise en œuvre de l’accord.
Mettre à la disposition des populations des bases des données sur le niveau d’exécution de la mise en œuvre du processus de l’accord de paix et des indicateurs sur l’état des lieux de la promotion du genre dans les instituions, tels sont les objectifs principaux de ces plateformes. En effet, ces plateformes ont été réalisées grâce à une collaboration étroite entre le réseau Forum Mali-Média et Organisations de la société civile, d’un côté et les partenaires techniques et financiers de l’autre.
À la faveur d’une présentation du M. Togola, l’assistance a pris connaissance de l’utilisation des différents portails, dont « BenKan Sèbin », qui donnent les informations sur l’Accord de paix et de réconciliation, en langue Bambara. Mieux, en cliquant sur la partie recherche, un titre ou un chapitre, toutes les informations voulues s’affichent en un temps record. Pour les informations sur le genre, le « portail Equigenre » fournit toutes les données sur l’état des lieux de la promotion du genre dans notre pays et les violences basées sur le genre. Selon, Mme Diallo Mama Diarra, le CNDIFE, se réjouit d’être associé, dès le départ à l’élaboration des indicateurs de survie de la mise en œuvre de la loi sur le genre qui fait partie des données des dites plateformes. Elle soutient que cette initiative innovatrice, impliquant une forte composante technologique, vient renforcer l’action de son département. C’est-à-dire, le département de la femme et de la famille dans le suive des indicateurs du genre.
Signalons que le site web dispose d’autres portails sur les actions citoyennes, comme le processus de vote et autres informations utiles.
Quant au représentant du PAPEM, ces données permettront aux citoyens maliens de se faire une idée sur leur rôle dans le processus de la mise en œuvre de l’accord de paix et de la réconciliation nationale.
« Pour les indicateurs de la promotion du genre, je suis convaincu que chacun de nous saura désormais comment travailler pour que les femmes soient bien représentées aux postes nominatives et électives dans notre pays. Ces données nous permettront de travailler en étroite collaboration avec les politiques pour les femmes la loi 052 du 18 décembre 2015, soient prise en compte aux élections communales prochaines », a-t-il dit.
Quant à M. Sogoba du ministère de la Réconciliation nationale, il a soutenu que ces données constituent une volonté manifeste des réalisateurs de ce site web d’apporter leur pierre à la construction l’édifice national « chacun doit apporter sa pierre dans le processus de l’accord de la paix et de la réconciliation pour que règne une paix effective et durable dans notre pays, qui nous est si cher ».
Signalons que ces données sont accessibles sur les téléphones mobiles Android, à travers l’application Play store.

Par Christelle KONE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *