Search
samedi 15 décembre 2018
  • :
  • :

Programme d’urgences sociales d’accès à l’eau et l’électricité: reconnaissance des femmes de Koulikoro à IBK

Le ministre de l’Énergie et de l’eau, Malick ALHOUSSEINI, à la tête d’une importante délégation, a visité, hier mardi, les installations d’eau et d’électricité de Koulikoro, en particulier les 6 Systèmes d’hydraulique villageoise améliorée (SHVA) de la ville, réalisés dans le cadre du Programme d’urgences sociales d’accès à l’eau potable du Président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA. Les femmes, qui se sont mobilisées en grand nombre, ont exprimé leur reconnaissance au président IBK bien avant même l’inauguration de l’infrastructure.

Outre le ministre Malick ALHOUSSEINI, la délégation comprenait, entre autres, le gouverneur de la région de Koulikoro, El hadj Sékou COUNLIBALY ; le maire de la commune de Koulikoro, Eli DIARRA. On y notait également la présence de plusieurs membres de son cabinet ; le directeur national de l’Hydraulique, Yaya Boubacar ; ainsi les responsables régionaux en charge de l’eau et de l’électricité.
Le Système d’hydraulique villageoise amélioré est un ouvrage d’approvisionnement en eau potable, en milieu rural pour des populations comprises entre 500 et plus de 2000 habitants.
Dans le cadre du Programme d’urgences sociales d’accès à l’eau potable et de la gestion de demande en eau potable pour la période chaude de l’année 2017-2018, le ministère de l’Énergie et de l’eau a initié un programme de réalisation de 47 SHVA dans le District de Bamako et environs, la ville de Koulikoro et environs et la ville de Kidal. Les travaux de réalisation des 47 SHVA ont été répartis en 11 lots.
La réalisation des 6 SHVA de Koulikoro, en un lot unique (lot 8), a été attribuée à l’entreprise TMC pour un montant de 210 177 000 de FCFA pour un délai de 90 jours. Cependant, compte tenu de l’urgence et de commun accord avec l’entreprise, le délai a été ramené à 45 jours (notification du marché a été faite le 15 mai 2017).
Il s’agit du Plateau I Zone parc, Plateau II, Bakaribougou, Katibougou campus, Plateau III, et Commandant Nako. L’implantation sociale relative à l’identification des sites a été faite en rapport avec le maire, les chefs de quartier et la direction régionale de l’Hydraulique. Les études géophysiques ont été réalisées sur l’ensemble des sites.

Les caractéristiques techniques des 6 SHVA
Plateau I Zone parc : un forage positif réalisé avec une profondeur forée et équipée de 100 m. Le débit d’essai de pompage terminé est de 5 min 3 s/h. La capacité du château est de 10 min 3 s installée.
Plateau II : un forage positif réalisé avec une profondeur forée et équipée de 98 m. Le débit d’essai de pompage terminé est de 6 min 3 s/h. Ici, la capacité du château est de 10 min 3 s installée.
Bakaribougou (Souban Plateau) : un forage positif réalisé avec une profondeur forée et équipée de 90 m. Le débit d’essai de pompage terminé est de 4,9 m3/h. Là, la capacité du château est de 10 min 3 s installée.
Katibougou Campus : un forage positif réalisé avec une profondeur forée et équipée de 100 m. le débit d’essai de pompage terminé est de 5 min 3 s/h. La capacité du château est de 10 min 3 s installée.
Plateau III : un forage positif réalisé avec une profondeur forée et équipée de 100 m. Le débit d’essai de pompage terminé est de 6 min 3 s/h. La capacité du château est de 10 min 3 s installée.
Commandant Nako : un forage positif réalisé avec une profondeur forée et équipée de 60 m. le débit d’essai de pompage terminé est de 5 min 3 s/h. La capacité du château est de 10 min 3 s installée.
Il convient de souligner que les modules solaires de chaque forage sont connectés. De même que chaque installation dispose de 3 bornes-fontaines fonctionnelles et d’un local pour le gardien.
Les travaux sont terminés, la réception provisoire a été prononcée, les ouvrages sont fonctionnels. À travers ces ouvrages, les conditions de desserte en eau potable d’au moins 4 800 personnes ont été améliorées dans la ville de Koulikoro et environs. En tout cas, les femmes qui sont sorties hier à l’arrivée du ministre au niveau des différents sites n’ont pas caché leur joie et leur reconnaissance au Président IBK pour la réalisation de ces ouvrages qui ont changé leur vie.

Motifs d’une visite
« De par notre mission, le Président de la République nous a instruit de ne ménager aucun effort pour que les Maliens où qu’ils se trouvent aient accès à l’eau potable et à l’énergie », a rappelé le ministre Malick ALHOUSSEINI. Pour qui c’est l’objet de sa présence sur le terrain pour apprécier avec l’ensemble des acteurs (les collectivités territoriales, les élus, les autorités administratives et les services techniques) l’état d’alimentation en eau potable et en électricité des populations de Koulikoro.
La présente visite à Koulikoro, 2e du genre, en avril 2017, s’inscrit dans le cadre de ses actions de supervision des travaux du Programme d’urgences sociales d’accès à l’eau potable.
Selon le ministre de tutelle, Koulikoro a un déficit de production en eau potable pour la résolution duquel des actions sont programmées.
À l’issue de cette visite, il a révélé que d’ici à mars 2018, la 1re phase de renforcement de la production d’adduction d’eau de Koulikoro sera achevée.
Toutefois, compte tenu de l’urgence, il a été prévu dans le programme présidentiel, la réalisation de 6 Systèmes d’hydraulique villageoise améliorés (SHVA).
Cette visite lui a permis de s’assurer de l’état d’avancement des travaux.
« Nous retenons que l’ensemble des Systèmes d’hydrauliques villageoises améliorés sont achevés. Nous avons procédé à la remise officielle des ouvrages au maire pour exploitation, en attendant la cérémonie d’inauguration qui interviendra un autre moment ».

Bientôt des centrales à Koulikoro et Banamba
S’agissant de la situation électrique, Koulikoro est déjà sur le réseau interconnecté, a-t-il fait savoir. Avant d’avouer qu’il existe des difficultés dans ce domaine, liées non seulement au réseau, mais aussi et surtout aux conditions d’exploitation. La société Énergie du Mali (EDM-SA) a programmé de renforcer ses moyens d’exploitation à Koulikoro. Ce qui va demander une délocalisation des services. Ainsi, dans le cadre du programme présidentiel d’urgences sociales, la réalisation d’une centrale solaire d’environ 50 MWc sur ce site sur une surface de 100 ha.
Il a profité de l’occasion pour annoncer aux populations de Koulikoro qu’au mois d’avril 2017, au nom du Président IBK, il s’est engagé à réaliser l’électrification de la ville de Banamba. Les travaux sont en cours. Une centrale thermique sera installée à Banamba, en attendant le raccordement de la ville au réseau interconnecté, depuis Koulikoro.
« D’ici à février 2018, Banamba sera électrifiée », a-t-il assuré.
Notons que le Programme présidentiel d’urgences sociales d’accès à l’énergie et à l’eau, sur la période 2017-2020, oriente le département à faciliter l’accès à l’eau, tout à la fois géographique et financier, pour les populations à faibles revenus par la multiplication des aménagements et des points d’eau, ainsi que la promotion des branchements sociaux.
Ainsi, dans le cadre de la gestion de la période de pointe 2017, le gouvernement a décidé de la réalisation de 47 SHVA en lieu et place de l’opération-citerne, organisée les années précédentes. La réalisation des présents SHVA permettra de répondre aux besoins usuels des populations, mais constituera, à terme, une réserve pour la SOMAGEP qui est en voie d’étendre le service public de l’eau potable aux riverains des zones abritant les SHVA, notamment les quartiers périphériques de Bamako.
Notons que le coût total des travaux de réalisation des 47 Systèmes d’hydraulique villageoise améliorés (SHVA) est estimé à 2,2 milliards de FCFA entièrement financés par le budget national.

Par Sékou CAMARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *