Search
mercredi 19 décembre 2018
  • :
  • :

Projet « Integrity Idol Mali »: la 2 éme édition lancée

C’est parti pour la deuxième édition du concours «Integrity Idol», une initiative de l’ONG Accountability Lab au Mali, dont le Directeur pays est notre confrère Moussa Kondo. Il s’agit d’une campagne visant à promouvoir l’intégrité et l’excellence dans les services publics en identifiant des cadres et agents qui s’illustrent par ces valeurs.

Cette initiative entre dans le cadre d’une campagne mondiale dirigée par les citoyens à la recherche des fonctionnaires honnêtes et intègres. L’information a été donnée, hier mercredi, à l’hôtel Onomo de Bamako, à la faveur d’une conférence de presse.
Informer l’opinion publique sur les objectifs de cette campagne et la méthodologie de sélection des lauréats, tel était l’objectif de cette conférence de presse qui était animée par Moussa KONDO, en présence des partenaires qui appuient l’initiative, à savoir l’ambassade des Pays-Bas qui était représentée par Mirjam TJASSING ; de M. Hamidou DOUMBIA, président de Global Shappers Communuty et les membres de jury, qui ont eu la lourde tâche de sélectionner des hommes et des femmes intègres.
D’entrée de jeu, Moussa KONDO a présenté le projet comme une opportunité de combattre la corruption par des initiatives, des valeurs.
Promouvoir l’excellence dans l’administration publique des femmes et des hommes qui se battent au quotidien pour travailler dans l’intégrité totale en respectant le denier public.
«Ces femmes et ses hommes qui travaillent dans l’anonymat total ont besoin d’être montré aux Maliens comme exemples», a-t-il dit avant d’expliquer la méthodologie de sélection des lauréats.
«Au départ, nous avons reçu 3011 nominations, qui ont été triées et réduites à 30. C’est par un rude travail de six heures d’horloge que les membres du jury ont pu sectionnés les cinq finalistes», a-t-il expliqué, avant de préciser qu’un seul lauréat sera sélectionné comme le ou la « Idol Intégrityé».
Quant à Mme Niama KONE, membre de jury, elle a rassuré que la sélection a été faite de façon rigoureuse.
«Toutes ces personnes répondent parfaitement aux critères recherchés par les organisateurs. Nous les avons sélectionnés par leurs actes. Sinon, nous n’avons jamais rencontré aucun d’entre elle », a-t-elle expliqué.
Les 5 finalistes de la campagne malienne ont été présentés aux médias lors de cette conférence de presse.
Signalons que le projet «Integrity Idol» touche à sa fin avec la désignation du Lauréat le 9 décembre 2017, à l’issue d’une soirée gala.
«Ces hommes et femmes méritent d’être célébrés et visibles afin d’être une référence pour leurs collègues et les futures générations», a souligné Moussa Kondo.
«Les portraits des cinq finalistes seront diffusés à la télévision nationale et sur d’autres chaines de télévision et radios partenaires pendant une semaine. Cela crée du coup un débat national en ligne et hors ligne sur leur intégrité et leur honnêteté. A partir des informations sur les 5 finalistes, les citoyens voteront pour leur candidat préféré par SMS et à travers le site Web», a-t-il précisé M KONDO qui a révélé que le vote est gratuit, mais aucun numéro ne pourra voter qu’une seule fois.
M. DOUMBIE de Global Shapers Community Bamako, un partenaire de la campagne, a soutenu que la décadence des valeurs qui faisaient la renommée de ce pays est liée au fait que les Maliens ont toujours mis en avant les maux aux dépens des valeurs, des projets, des idées.
«Integrity Idol nous permet d’amorcer la démarche contraire. C’est bien de dénoncer, mais il faut aussi parler des bons exemples pour que les autres le prennent comme exemple», a-t-il dit, avant de confirmer que cette initiative est à saluer.
Selon lui, l’intégrité est le socle de toutes les valeurs de performance et de l’efficacité. Et c’est un bouclier moral contre des fléaux qui, depuis des décennies, minent notre administration publique à l’image de notre société. Il s’agit, entre autres, de la corruption, de la délinquance financière, de la gabegie, de l’absentéisme, du népotisme…
«Ensemble nous arriverons au changement. Avec de telles initiatives, nous aurons dans peu de temps beaucoup de fonctionnaires intègres engagés au service des usagers, pour la bonne marche de leurs services et le développement de leur pays», a rassuré M. DOUMBIA.
Quant à Mme Mirjam TJASSING de l’ambassade du Pays-Bas au Mali, l’initiative d’ Accountability Lab est à soutenir pour inciter les citoyens à parler des bonnes actions des fonctionnaires.
«Il est indispensable de soutenir des actions de promotion de la bonne gouvernance au Mali. Au lieu de dénoncer, si nous exhibons des personnes de bonne volonté qui font leur mieux pour le développement de leur pays, cela permettra d’inspirer les travailleurs de la fonction publique à être intègres pour le bonheur de leur pays. Voilà une raison pour laquelle nous soutenons les initiatives de la sorte », a-t-elle dit.
Signalons que «Integrity Idol» est une campagne mondiale dirigée par les citoyens à la recherche des fonctionnaires honnêtes et intègres. Ce projet vise à susciter un débat autour de l’idée de l’intégrité et de démontrer l’importance de l’honnêteté, la responsabilité personnelle dans la gestion des affaires publiques et inspirant une nouvelle génération de fonctionnaires plus efficaces et plus honnêtes.
«Integrity Idol» a commencé au Népal en 2014, au Libéria en 2015, avant d’évoluer en campagne mondiale.

Par CHRISTELLE KONE




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *