Promotion du savoir-faire des femmes maliennes:  » lolognèduma » à la conquête du marché Ivoirien de l’artisanat

1

Dans le cadre du projet intitulé : « renforcement de la commercialisation des produits de la coopérative des femmes teinturières de la commune V du district de Bamako, « Lologneduman » (étoile brillante), afin d’améliorer leurs conditions de vie » sur financement de l’Agence Andalouse de Coopération Internationale pour le Développement (AACID) Espagne, la Coopérative Lolognèduman participe, du 16 au 25 septembre courant, à la deuxième édition du Marché ivoirien de l’Artisanat (MIVA 2016).

À l’instar d’autres artisans du Mali, « Lolognèduman » participe à cette foire qui a ouvert ses portes le 16 septembre et qui continuera jusqu’au 25 septembre 2016, au Palais de la culture d’Abidjan (Trechville), selon les responsables de l’ONG MZC qui appuie cette organisation féminine.
Selon Fadiala KAMISSOKO, Coordinateur des projets de commercialisation du Bazin, au sein de ce projet, la coopérative participe à cette foire avec plus de 300 complets en bazin teinté de toutes qualités et de toutes couleurs, cousus et non cousus. Il y a aussi des parures à base de bazin (boucles d’oreille, portefeuilles, bracelets), des coiffures et des chaussures hommes et dames, nous a-t-il confié.
A travers cette manifestation, nous explique-t-il, Lolognèduman compte élargir son marché, augmenter son chiffre d’affaires et apporter sa contribution à la promotion du savoir-faire des femmes maliennes en général et des teinturières en particulier.
« Lolognèduman » est une coopérative qui regroupe une centaine de teinturières de la commune V du District de Bamako. Elle produit du bazin teinté et met sur le marché différents produits à base de bazin notamment : bazin riche teinté ; bazins moins riche N° 1 teinté ; bazin moins riche N° 2 teinté ; sacs à mains ornés de bazin ou de bogolan ; chaussures ornées de bazin ou de bogolan ; portefeuilles ornés de bazin ou de bogolan ; bracelets ornés de bazin ou de bogolan. On y retrouve également d’autres objets de décoration ornés de Bazin ou de bogolan ; bazin leger ; grands boubous en bazin, Dame et Homme ; habits pour enfants (fille et garçon) et tout autre modèle, mais sur commande. Cette coopérative est appuyée depuis sa création, en 2011, par l’ONG espagnole MZC et son partenaire d’exécution ACOD Niètaaso.
L’ONG MZC désigne en Espagnole « Mujeres en Zona de Conflicto » (Femmes en Zone de Conflit). Il s’agit d’une ONG de développement créée par des femmes et des hommes dont la principale motivation est de lutter contre la pauvreté, protéger les droits humains et favoriser les politiques qui font la promotion de l’équité du genre et favorables à un développement humain durable.
Dans le cadre de son appui aux femmes dans le district de Bamako, MZC se retrouve sur plusieurs fronts dont l’humanitaire, l’alphabétisation, la transformation des produits locaux (agro-induistrie)…
Dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des femmes, à travers des activités génératrices de revenus, l’ONG a ouvert au profit des femmes de la coopérative « Lolognèduman », un centre de teinture à Kalan-Coura répondant aux normes environnementales. 86 femmes y travaillent. D’autres femmes également ont reçu de l’appui de l’organisation dans les domaines de la transformation des produits alimentaires (659 femmes) et la fabrication du savon (117 femmes). Pour mieux exercer leurs métiers, tous ces groupes de femmes ont été formés à l’écriture et à la lecture ainsi qu’à la comptabilité, s’est réjouie Founè Jariso.
Depuis 2015, MZC et ses partenaires ont décidé d’ouvrir une porte sur l’extérieur en vue de mieux écouler les produits de leurs activités (sur les marchés nationaux et internationaux).
Le Coordinateur pays du MZC a salué les 20 ans de son ONG, en 2015, dans la défense des droits des femmes. Le MZC et ses partenaires travaillent pour améliorer les conditions de vie des communautés.
Lors de la célébration de la journée de la femme en 2015, le coordinateur pays de l’ONG, Mohamed Ag Akératane se réjouissait que MZC avait pu contribuer à alphabétiser 360 femmes dans le district de Bamako.
« Nous espérons que l’alphabétisation permettra de rendre la gestion des AGR des femmes que nous appuyons, plus efficientes, et de contribuer, de manière déterminante, à leur autonomisation », a indiqué le coordinateur.
Le siège de la coopérative « Lolognèduman » est à Kalaban-Coura, rue 232, près du centre d’état civil E-mail : lolonyeduman@yahoo.fr, CELL : (+223) 66 76 10 25. Une équipe dynamique dirigée par la présidente Mme Mariam DIAWARA vous y attend tous les jours.

Par Sidi Dao

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *