Search
mardi 16 octobre 2018
  • :
  • :

Promotion du sport et protection de l’environnement: Gym Vision Verte amenage son espace a N’Tabacoro

Gym vision verte de Drissa KAMATE a procédé, lundi dernier, à l’ouverture officielle de son espace aménagé, abritant un service complet de sports, d’assainissement, de reboisement de 200 pieds d’arbres et de lavage, sis sur la route de Ségou en face des Logements sociaux de NTabacoro, pour un coût d’investissements estimé à 12 millions FCFA avec 6 emplois créés.

La cérémonie était placée sous la présidence du représentant du ministre de l’Urbanisme et de l’habitat, Daouda SANGARE, chargé de mission ; en présence de Lamine SANGARE, 3è adjoint au maire de Kalaban-Coro ; du promoteur du projet, Drissa KAMATE ; du médecin généraliste, le Dr Bakary DIARRA ; ainsi que de plusieurs sportifs, pratiquants d’arts martiaux et une foule de curieux.
Dans son mot de bienvenue, l’adjoint au maire de la commune de Kalaban-coro a vivement remercié et félicité Drissa KAMATE, promoteur de cette belle initiative qui embrase plusieurs secteurs de notre développement à savoir: l’assainissement, le sport et implicitement la santé.
M SANGARE s’est dit, en ces moments, animé d’un réel sentiment de fierté et d’une source d’inspiration. Car, ce projet, à son avis, se situe dans le cadre des objectifs de développement de sa commune.
Au nom du maire et du conseil communal, M SANGARE a rassuré le promoteur quant à leur accompagnement. Car étant convaincu qu’une chose est d’initier un projet ; une autre est de l’accompagner.
«Qu’il soit rassuré de toute la disponibilité de la Commune pour accompagner ce projet», a conclu le 3è adjoint.
Le représentant du ministre de l’Urbanisme et de l’habitat a, à son tour, félicité et encouragé le promoteur pour cette initiative très porteuse.
Pour Daouda SANGARE, la nouvelle génération des jeunes est caractérisée par la contestation qui n’est pas mauvaise en soi. Mais, à son avis, une jeunesse qui participe au développement du pays doit avoir de telles initiatives qui participent à l’émergence des activités de son département. Parce qu’un espace de ce genre s’il n’est pas aménagé, il n’est pas à exclure qu’il soit occupé par des personnes de manière illicite. Cela n’est pas sans conséquence pour l’Etat qui doit engager des frais pour les déguerpir, a expliqué l’émissaire du ministre de l’Urbanisme.
Quant au médecin généraliste, il a fait un large exposé sur les avantages de la pratique du sport pour la santé.
Pour lui, il s’agit de la célébration d’un évènement très significatif à NTabacoro et Niamana. Et un jalon très important dans l’histoire du sport au niveau de la population des Logements sociaux.
Le Dr DIARRA a mis l’accent sur les avantages du sport sur la santé que l’OMS définit : «être en bonne santé n’est pas l’absence d’une maladie ou d’infirmités, mais un état de bien-être physique, mental et social».
Pour le Dr DIARRA, la pratique du sport permet la cohésion sociale. Les activités physiques ont des bénéfices psychologiques et permettent de lutter contre la dépression et améliorent le sommeil. Le sport, a-t-il précisé, permet aux enfants d’être performants ; le sport protège le corps ; baise la tension artérielle et le taux de glycérine (diabète). En conclusion, il a exhorté les uns et les autres à pratiquer le sport pour être en bonne santé.
Quant au promoteur, M KAMATE, il a rappelé que cet espace, bâti sur une superficie de 400 m de long et 20 m de large, a pris son cours depuis 2016 avec des investissements s’élevant à 12 millions de FCFA et emploie 6 personnes (4 hommes et 2 femmes).
Les équipements disponibles sont entre autres: barres asymétriques de gymnastique ; marche pour booster la santé ; vertical double de fitness extérieur ; baby-foot René Pierre mondial ; marche d’impulsion indispensable pour l’entrainement ; rampe de marche de 3 mètres pour la réduction des membres inférieurs ; vélo en inox fitness extérieurs, etc.
Cet espace offre désormais aux populations de Bamako en général et celles de NTabacoro une opportunité de sports, d’approvisionnement en eau à partir de deux puits profonds forés dans l’enceinte de l’espace, de lavage auto-moto, etc.

Par Sékou CAMARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *