Search
jeudi 20 janvier 2022
  • :
  • :

Prorogation de la Transition: FUSI-MALI mobilise plus de 4 millions de Maliens

« Déjà, 4 millions 295 mille 305 Maliens ont signé la pétition pour répondre à la demande de la prorogation du délai de la Transition ». Cette information a été donnée par les responsables du Front unis pour la sauvegarde de l’intégrité du Mali (FUSI-MALI) au cours d’une conférence de presse animé ce samedi 04 décembre 2021, à la Maison des Ainés.
La conférence était animée par les responsables du front dont le président Tièmoko GOITA; le coordinateur national, Zanga GOITA; le chargé des questions politiques, Seydou DIAWARA dit Martin; le vice-président, Cheick Oumar SIDIBE ; et l’ancien ministre Oumar Ibrahim TOURE.
On y notait également la présence de l’ancien ministre Maouloud BEN KATTRA ; du président national du collectif des marchés, Abdoulaye CISSE, ainsi que tous les coordinateurs régionaux de FUSI-MALI.
L’objectif de la pétition, selon les initiateurs, est de demander la prorogation du délai de la Transition de deux ans.
Concernant la signature de la pétition, au terme de la date buttoir arrivée à son terme le 15 novembre 2021, les conférenciers ont informé que 516 personnes ont signé en ligne la pétition pour la prorogation du délai de la Transition.
S’agissant des copies dures, les responsables de FUSI-MALI ont révélé que 4 millions 294 mille789 personnes avaient apposé leurs signatures.
Au total, selon le FUSI-MALI, les pétitionnaires sont au nombre de 4millions 295mille 305 personnes. Tous les signataires demandent la prorogation de la Transition.
Cette démonstration, soutiennent les responsables du FUSI-MALI, prouve à suffisance que les Maliens sont en phase avec les autorités de la Transition.
« L’impréparation tout comme la précipitation à mettre un terme à cette Transition avant même que la refondation prônée par l’écrasante majorité de nos compatriotes ne devienne réalité pourrait plonger notre pays dans de nouvelles situations de crises dont notre Peuple n’a nullement besoin », ont-t-ils déclaré.
Par ailleurs, les conférenciers ont affirmé qu’après avoir mesuré les risques qui pourraient conduire le Pays au chaos si les reformes nécessaires envisagées n’étaient pas bien conduites, la Plateforme dénommée ‘’Front unis pour la sauvegarde de l’intégrité du Mali’’ a décidé de façon objective, de lancer cette pétition le 14 août 2021, en soutien aux autorités de la Transition, à la Maison de la Femme à Sabalibougou, en commune V.
Selon les responsables du front, cette prorogation permettra aux autorités de la Transition de réaliser les reformes prévues dans le plan d’action du gouvernement qui comporte quatre ‘’grand axes’’. Parmi ces axes, lesconférences ont cité le renforcement de la securité sur l’ensemble du territoire national, les reformes politiques et institutionnelles, l’organisation des élections générales, la promotion de la bonne gouvernance et l’adoption d’un acte de stabilité.
Ils ont montré que le délai des 18 mois fixé dans la Charte ne prévoyait point l’éventualité du changement survenu que d’aucuns ont qualifié, à justice titre, de phase de rectification ou de deuxième phase de la Transition.
Pour eux, les autorités qui se sont occupées de la première phase de la Transition pendant neuf mois étaient loin de combler les attentes des Maliens.
Aux dires des conférenciers, dans un esprit de patriotisme, les Maliens, à zéro franc, ont répondu ‘’OUI’’ à leur demande de prorogation de la durée de la Transition.
Les responsables du FUSI-MALI ont saisi l’occasion pour remercier tous les signataires. Enfin, ils ont informé que la signature de la pétition continuera jusqu’aux Assises nationales de la refondation.

Par SABA BALLO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *