Search
mardi 9 août 2022
  • :
  • :

Protection des enfants: le PAPEV présente ses résultats

Les responsables du Projet d’appui à la protection des enfants victimes de violation de leurs droits (PAPEV) se sont réuni, ce vendredi 24 juin 2022, au Grand Hôtel pour présenter les résultats des travaux leur Comité technique de suivi des activités ; le plan d’action 2022 ; et la stratégie de mise en œuvre du projet afin de renforcer la synergie entre les parties prenantes dans l’exécution du PAPEV au Mali.

La cérémonie d’ouverture était présidée par le représentant du ministère de la Justice et des droits de l’Homme, Garde des Sceaux, Mohamed Dramane TRAORE, qui avait ses côtés, la Coordinatrice du PAPEV, Kadiatou PATE TOURE ; le représentant du ministère de la Promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, Arouna SAMAKE; le représentant de la CEDEAO, Lansiné COULIBALY.
On y notait la présence la représentante de l’Agence italienne pour la coopération au développement et également partenaire financier du Projet, KASSOGUE Claudia BERLENDIS ; etc.
Pour sa part, Kadiatou PATE TOURE, dans son discours, a tout d’abord signalé que l’objectif global du projet est de contribuer à l’atteinte des ODD notamment des ODD 16° et 5° afin de créer un environnement institutionnel, juridique et social favorable à la manifestation des droits de l’enfant conformément aux recommandations des mécanismes internationaux et régionaux de protection de l’enfance et surtout à la prise en charge des enfants victimes de violation de leurs droits dans l’espace CEDEAO.
Elle a ajouté que le PAPEV vise très particulièrement, à accompagner les gouvernances de 6 pays de la sous-région ; notamment le Mali, la Guinée, la Guinée-Bissau, la Gambie, le Sénégal et le Niger pour promouvoir la protection et défendre les droits des enfants victimes de violation.
La Coordinatrice TOURE s’est réjouie de la présence du représentant du département en charge de la justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux à sa rencontre, qui avait témoigné de l’intérêt que le département portait à la promotion des droits de l’enfant et la reconnaissance de l’appui de ce projet pour leur réalisation au Mali.
Ensuite, elle a reconnu les efforts de tous ses partenaires impliqués dans la mise en œuvre de son projet (PAPEV) depuis son lancement en octobre 2019 au Mali qui n’a pas cessé de travailler aux côtés du gouvernement et des organisations de la société civile pour renforcer et consolider le système national de protection de l’enfant.
De son côté, Arouna SAMAKE a salué l’initiative du PAPEV et son engagement à accompagner le gouvernement des six Pays de la sous-région, dont le Mali, pour promouvoir la protection et défendre les droits des enfants victimes de violation.
Il a témoigné que le projet accompagnait les actions prioritaires du gouvernement et des organisations de la société civile depuis 2019, pour renforcer en vue de consolider le système national de protection de l’enfant.
De son côté, Mohamed Dramane TRAORE a rappelé que le gouvernement de la République du Mali avait souscrit à tous les accords et conventions relatifs aux droits des enfants.
Aujourd’hui, selon M. TRAORE, les autorités nationales sont non seulement plus que jamais disposés à appuyer toutes les initiatives permettant la mise en œuvre effective de ces instruments juridiques, mais aussi à engager des actions pour la protection des enfants victimes de violations diverses de leurs droits.
Il a révélé que le département en charge de la justice suivait les activités du PAPEV en faveur des enfants.
Parmi ces réalisations, figure selon le représentant du ministre de la Justice, la formation de la chaîne judiciaire sur la prise en charge psychosociale des enfants victimes de violation de leurs droits.
À cela s’ajoutentdes concertations des enfants sur la Charte africaine des droits et bien-être de l’enfant. Il s’agissait également de la finalisation du rapport périodique de la convention relative aux droits de l’enfant et deux protocoles additionnels de cette convention.

Par SABA BALLO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *