Search
mercredi 28 juin 2017
  • :
  • :

Quel sort pour les Centristes ?

Depuis quelques temps, une nouvelle classe politique est en gestation dans notre pays. Il s’agit des centristes. Comme leur nom l’indique, ils ne sont ni de la majorité présidentielle, ni de l’opposition. Certains partis politiques ont déjà clairement déclaré leur position, dont l’UMAM présidé par Jeamille BITTAR qui a rompu avec l’opposition et ne prend plus part à ses réunions.

Les audiences accordées, hier à la majorité et à l’opposition, ont rappelé à l’attention des conseillers de la République que les centristes n’étaient pas pris en compte. L’on apprend qu’ils sont en train de prendre les dispositions requises pour que cette nouvelle classe politique puisse désormais intégrer les programmations afin de permettre à toutes les sensibilités politiques de s’exprimer.

Par Bertin DAKOUO

 

Majorité présidentielle : enseignements d’une rentrée

S’il y a eu une tache noire lors la rentrée politique de la majorité présidentielle, c’était la faible mobilisation des militants à l’occasion du meeting prévu dans l’après-midi du samedi et qui n’est passée inaperçue.

Pour les responsables de cette mouvance, au-delà de ce déficit de mobilisation, il y a eu des enseignements politiques à en tirer. Le président de la majorité, Boulkassoum HAIDARA, dans son discours d’ouverture, en avait annoncé les couleurs en attaquant frontalement les personnes qui avaient trahi la confiance du Président IBK.

Quant à la question de la mobilisation, elle est relativisée, d’autant plus que chaque parti membre de la majorité pris individuellement a la capacité de remplir la salle de 1 000 places du CICB. Ce qui est en cause, soutient-on, ce sont des problèmes d’ordre organisationnel liés à des reports de dates. A cela s’est ajoutée la psychose d’Ebola qui a dissuadé des nombreuses personnes à prendre part à une manifestation populaire.

En tout état de cause, assure-t-on, les enseignements seront tirés de cette situation.

Par Bertin DAKOUO

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *