Search
jeudi 27 juillet 2017
  • :
  • :

Ramadan et Solidarité envers les couches démunies: la première dame au secours de 600 personnes

Pour la 4e fois consécutive, l’épouse du président de la république, Mme Keïta Aminata MAÏGA, non moins présidente de l’ONG AGIR, a présidé hier jeudi, au Centre Olympafrica de Banankabougou, la cérémonie de de distribution de 600 kits alimentaires à des couches défavorisées des six communes du district de Bamako dans le cadre du ramadan. Pour cette opération 2017, 100 familles vulnérables par commune ont reçu, chacune un kit composé de : 25 kilos de riz, 25 kilos de sucre, 2 kilos de lait, 5 litres d’huile et une enveloppe de 15 000 FCFA, dont 12 000 FCFA pour la viande et 3000 CFA pour les frais de transport.

Une Dame de cœur, au service des couches les plus vulnérables, la Présidente de l’ONG AGIR, KEITA Aminata MAIGA, incarne incontestablement les nobles valeurs qui fondent l’humanisme : partage, solidarité, entraide. L’épouse du Président de la république, pour la quatrième année consécutive vient de respecter la tradition en remettant de dons de kit alimentaire et monétaires aux plus nécessiteux du district de Bamako.
Cette année, ce sont 600 ménages parmi les couches les plus vulnérables, en raison de 100 personnes par commune, qui ont bénéficié de ces kits alimentaires.
La cérémonie de remise de ces kits alimentaires présidée par l’heureuse et la généreuse donatrice, s’est déroulée hier jeudi, au Centre Olympafrica de Banankabougou.. C’était en présence du coordinateur des chefs de quartier de Bamako, El Hadj Bamoussa TOURE ; du chef de quartier de Banankabougou, Mafing TRAORE ; du maire de la commune VI, Badra Alou COULIBALY ; de la directrice régionale de la solidarité, Mme Goïta Assitan Dédé DOUCOURE ; du directeur de cabinet du Gouverneur du district, Abdramane TANGARA ; de nombreuses personnalités politiques et administratives de la commune et une foule nombreuse de bénéficiaires.
La solidarité est le pilier fondamental de notre société. Les hautes autorités de notre pays ont mis un accent particulier sur les aspects sociaux du développement et maintenir fortement l’entraide en exergue. Et d’importants efforts sont en train d’être consentis pour son renforcement.
Cette quatrième édition de don de kit alimentaire à ceux qui ont le plus besoin de notre solidarité en ce mois béni de Ramadan prouve à suffisance l’engagement de la Première Dame à réaliser un ordre social plus équitable à l’émergence d’une société où la pauvreté et l’exclusion seront bannies.
Cet engagement est réaffirmé chaque année où il s’est agi pour elle de la sauvegarde de la dignité humaine. Comme quoi : Chaque geste compte pour un Mali en paix : partageons.
Voilà pourquoi, pour cette édition 2017, chaque bénéficiaire a eu 25 kg de sucre, 25 kg de riz, 2kg de lait en poudre et 5 litres d’huile. Aussi, ces 600 personnes sélectionnées dans les six communes de Bamako en raison de leur indigence, ont bénéficié chacune une enveloppe de 15 000 FCFA, soit 12 000 FCFA pour l’achat de la viande et 3000 FCFA en guise de frais de transport.
Pour l’opération 2017, c’est au total, 15 tonnes de riz, 15 tonnes de sucre, une tonne de lait, 3000 litres d’huile qui ont été distribués à 600 familles vulnérables, à travers la ville de Bamako.
De même, une enveloppe de 9 millions de F CFA a été répartie entre les bénéficiaires en raison de 15 000 F CFA chacun.
En fait, chaque année, l’épouse du président de la République Keita Aminata MAIGA lance l’opération ramadan avec pour slogan « Chaque geste compte pour un Mali en Paix, Partageons ».
Les bénéficiaires de la générosité de Mme la Première Dame pour 2017 ont été sélectionnés par la Direction régionale de la solidarité du district de Bamako comprenant, entre autres, des veuves, des personnes handicapées, et autres personnes vulnérables.
Cette opération Ramadan fait suite aux plats chauds que la Première Dame donne chaque année aux pensionnaires des structures publiques et parapubliques entre autres les hôpitaux, les centres de santé communautaires entre autres services.
Au cours de cette cérémonie, le chef de quartier, le maire de la commune, la directrice régionale de la solidarité, le représentant du gouverneur se sont, tour à tour, succédé à la tribune pour saluer et remercier la généreuse donatrice de cette initiative salvatrice pour les populations vulnérables.
Selon la directrice régionale de la solidarité, cette opération de ramadan initiée, depuis 2014, est la preuve de l’attachement sans faille de la Première Dame aux valeurs sur lesquelles repose notre société, à savoir : la solidarité, l’entraide, le partage et la compassion.
De son côté, le porte-parole des bénéficiaires, Yacouba DIARRA, n’a pas manqué de qualificatif pour apprécier à juste valeur un tel geste de charité, de bonté et de générosités de la présidente de l’ONG AGIR. Venue pour eux comme une providence en ce mois de Ramadan coïncidant avec la période de soudure, ils ont salué la Dame de cœur, au service des couches les plus vulnérables pour son engagement pour les causes des démunies, des veuves et des orphelins.

Par Abdoulaye OUATTARA




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *