Search
jeudi 19 octobre 2017
  • :
  • :

rapport préliminaire d’investigation du présumé cas probable d’ebola décédé à la clinique pasteur de Bamako

Date: Conakry, le 10/11/2014

1- Introduction :

Un cas suspect dénommé Moussa Koita âgé de 36 ans, commerçant, confirmé Ebola depuis ce matin, 10/11/2014, et hospitalisé au Centre de Transit de Siguiri aurait amené son père du nom de Oussou Koita âgé de 70 ans à la clinique Pasteur de Bamako vers le 20/10/2014.

2- Déroulement:

Mr Oussou Koita, âgé de 70 ans, le grand Imam de Kourémalé, côté Guinéen, commença  les signes vers le 17/10/2014 à kouramalé.  Le 18/10/2014 il fut conduit à la clinique privée Fidèle Castro de Siguiri par son fils Moussa  Koita. Après cinq jours de traitement sans succès, Moussa décida d’amener son père dans une nouvelle clinique de Kouremalé mais côté Malien. Après deux jours de traitement sans succès, Moussa amena son père a la Clinique Pasteur de Bamako à bord d’un véhicule personnel avec comme passagers (Namignan koita, 50 ans, première femme de l’Imam,   Nassira sidibe 40 ans, deuxieme femme et Lansiné koita, 50 ans, petit frère de l’Imam. Arriver à la clinique Pasteur le 26/10/2014, Mr Oussou Koita fut hospitalisé et des examens  biologiques et radiologiques furent effectués. Malheureusement, le lendemain 27/10/2014, l’Imam Oussou Koita décéda et le corps fut transporté à la mosquée non loin de la mosquée de Diala. Après lavage, le corps fut transporté à Kourémalé Guinée ou un enterrement non sécurisé fut réalisé.

NB: Après l’arrivée de l’Imam et de sa famille à Bamako, un ami de l’Imam dénommé Issa Keita dit Issa Bléni résident à Djicoroni, Bamako, rue usine, nationalité Guinéenne, conduira la délégation à la clinique Pasteur et resta permanemment auprès de l’Imam lors de son hospitalisation. Malheureusement, nous apprenons à Siguiri par l’intermédiaire de sa famille son décès survenu ce matin à Djicoroni, Bamako, Mali, ou la famille  voudrait transporter le corps sur Siguiri pour y être enterré.

En plus d’Issa Keita, La première femme de l’Imam dénommée  Namignan koita, 50 ans, décéda le 06/11/2014,  Nassira Sidibé 40 ans, la deuxième femme, Lansiné koita, 50 ans, petit frère de l’Imam sont présentement   malade et leur transfèrement  au Centre de traitement de Gueckedou est en cours. En addition, Moussa Koita,fils, confirmé positif d’Ebola est présentement hospitalisé au Centre de Transit de Siguiri et serait transféré au CTE de Gueckedou demain 11/11/2014. Ce matin, l’arrivée de notre équipe coïncida avec le décès de la première  fille de l’Imam du nom de Nanssira Koita âgée de 25 ans ou la famille refusa catégoriquement l’enterrement sécurisé du corps.

Par conséquent, le corps fut enterré sans sécurisation.

3- Recommandation :

Au Ministère de la Santé du Mali :

>-   D’empêcher immédiatement le transport du corps d’Issa Keita de Djicoroni,  Bamako, Mali à Siguiri, Guinée

>-   D’investiguer immédiatement la Clinique Pasteur de Bamako

>-   D’investiguer immédiatement la deuxième mosquée de Djicoroni non loin de la mosquée de Diala

>-   D’investiguer la nouvelle clinique privée de Kourémalé coté Malien

A la Cellule Nationale de Coordination  Ebola en Guinée :

>-   D’approfondir l’investigation à Siguiri et Kouremalé

>-   D’acheminer  immédiatement les 03 cas suspects de Kouremalé et Siguiri au CTE de Gueckedou

Dr Marguerite Ghilimou Superviseur OMS Dr Bakary Diawara Superviseur  OMS

Dr Boubacar Diallo Consultant OMS




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *