Ras Bath rejette les accusations

Selon ses avocats, qui ont organisé, vendredi dernier, un point de presse, Mohamed Youssouf Bathily alias Ras bath est désormais « poursuivi non détenu ». En d’autres termes, il est mis en examen sous contrôle judiciaire. Le rasta qui est libre de ses mouvements, reste poursuivi pour trois chefs d’inculpation : attentat à la pudeur, outrage aux dépositaires de l’autorité publique et incitation des forces armées à la désobéissance.
Ras Bath se présente comme « un défenseur de la République » et appelle à « l’éveil de conscience pour une bonne gouvernance » « rejette en bloc » ces chefs d’accusation.
Selon ses défenseurs, leur client qui plaidera non coupable est prêt à répondre aux chefs d’accusation qui lui sont reprochés et à démontrer aux yeux du Mali et du monde entier que ce qu’on lui reproche, c’est loin d’être la réalité.
Au nom de l’apaisement social et de la sérénité de la procédure, les avocats du Rasta souhaitent que chacun calme le jeu et laisse la justice faire son travail en toute indépendance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *